Category Archives: Nouvelles

La chaîne Nouvelles vous fournit les informations les plus récentes,les plus approfondies et les plus complètes sur les ordinateur portables,cliquez pour entrer pour en savoir plus

Le Realme Book se dévoile : il a tout du PC portable bureautique idéal

Après des semaines de rumeurs, le premier PC portable de Realme se montre. Attendu dans les prochaines semaines en Inde, l’appareil se destine aux étudiants avec des caractéristiques solides et un tarif abordable.Le Realme Book se dévoile : il a tout du PC portable bureautique idéal

Voici avec un peu d’avance le Realme Book, premier PC portable de la marque // Source : GizNext & OnLeaks

C’est un PC ultraportable de 14 pouces séduisant que Realme s’apprête à lancer, d’abord en Inde. Sobrement baptisé Realme Book, l’appareil n’est pas sans évoquer l’Apple MacBook Air, mais ses lignes rappellent aussi le Huawei MateBook 14. Il avait été aperçu il y a quelques semaines, ce qui nous avait déjà permis d’avoir une petite idée de sa silhouette.

On le découvre aujourd’hui plus en détail grâce aux informations et visuels partagés par GizNext et OnLeaks. L’occasion d’obtenir à grands traits la fiche technique d’un ultraportable à allure raisonnablement fluette (307 x 229 x 16 mm pour moins de 1,5 kg) taillé en premier lieu pour la bureautique et pressenti à un tarif de départ abordable : 40 000 roupies indiennes, soit environ 450 euros HT.Le Realme Book se dévoile : il a tout du PC portable bureautique idéal

Un ultraportable idéal pour travailler

Décliné en plusieurs versions, le Realme Book pourrait notamment compter sur un processeur Intel Core i3 ou i5 de 11ème génération (Tiger Lake-U, gravé en 10 nm). L’appareil arriverait avec une licence Windows 10 et Microsoft Office, note GizNext, qui ne nous donne pas encore la liste précise des configurations proposées pour la mémoire vive et le stockage. Nous devrions vraisemblablement pouvoir compter sur au moins 4 Go de RAM et 128 Go de SSD sur le modèle de base, mais la chose méritera d’être confirmée.

Source : GizNext & OnLeaksLe Realme Book se dévoile : il a tout du PC portable bureautique idéal

Côté affichage, Realme misera visiblement sur une dalle Full HD au format 3:2, tandis que la connectique s’articulerait autour d’un port USB-A et d’une sortie Jack 3,5 mm sur flanc droit, et sur deux ports USB-C côté gauche. Nous devrions aussi trouver un capteur d’empreintes digitales intégré directement dans la touche de mise sous tension. Nous ne serions toutefois pas surpris que cette fonctionnalité soit réservée aux variantes haut de gamme de ce Realme Book. C’est ce que Microsoft avait fait sur son Surface Laptop Go, par exemple.

Selon GizNext le Realme Book arrivera sur le marché indien fin août. Difficile par contre de savoir si l’appareil sera par la suite lancé en Europe et plus particulièrement en France. En la matière, rien n’est joué. D’autant qu’adapter un PC portable au marché français n’est pas toujours simple : il faut notamment passer à des claviers AZERTY. Une contrainte que Xiaomi n’a par exemple pas souhaité s’infliger. Si la marque propose depuis quelque temps déjà des laptops intéressants sur d’autres marchés, elle n’en a — pour cette raison — jamais lancé aucun en France.

Retrouvez les dernières fuites d’OnleaksLe Realme Book se dévoile : il a tout du PC portable bureautique idéal

Motorola Edge 20 : son capteur 108 Mpx et son écran 120 Hz apparaissent en rendu 3D

OnePlus Nord 2 : voici son design et les caractéristiques attendues

Google Pixel 6 : un meilleur aperçu du design et plus d’infos techniques apparaissent

Le Google Pixel 6 Pro s’annonce plus XL que jamais

Samsung Galaxy A22 5G : de nouveaux rendus viennent appuyer son design très familier

PhonAndroid Indice de réparabilité : quels appareils, quelle méthode de calcul, où le trouver, tout ce qu’il faut savoir

L’indice de réparabilité est désormais obligatoire pour des produits tech tels que les smartphones, les ordinateurs portables ou encore les téléviseurs. Ce nouvel outil fait partie des mesures prises par la France pour lutter contre le gaspillage des ressources naturelles et contre l’obsolescence de nos appareils. Produits concernés, méthode de calcul, fonctionnement, comment comprendre la note… nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.PhonAndroid Indice de réparabilité : quels appareils, quelle méthode de calcul, où le trouver, tout ce qu’il faut savoir

Crédit : Ministère de la Transition écologique

La France a mis en place un système d’indice de réparabilité pour certaines catégories de produits électroniques, en vigueur depuis le 1er janvier 2021. Celui-ci doit permettre aux consommateurs de comprendre d’un coup d’œil si l’appareil qu’ils comptent acheter est durable et facile à réparer en cas de panne ou de mal fonctionnement. Comme nous allons le voir, il s’agit d’un outil intéressant, mais qui souffre tout de même de défauts.

❓ L’indice de réparabilité, c’est quoi ?

L’indice de réparabilité d’un produit se présente sous la forme d’une note sur 10. Il a été créé par le gouvernement français afin de lutter contre l’obsolescence des appareils grand public. Son objectif est à la fois d’allonger la durée de vie et d’utilisation des appareils en encourageant les consommateurs à se tourner plutôt vers des produits réparables, mais aussi à rappeler et inciter les Français qu’ils ont la possibilité de réparer un appareil lorsque celui-ci est endommagé ou tombe en panne. Ainsi, le pouvoir d’achat devrait augmenter puisque le besoin de se procurer de l’équipement devrait être moindre.

Le but est aussi la préservation de l’environnement puisque cet indice doit éviter la mise au rebut trop précoce des produits, et donc contribuer à limiter le recours aux ressources naturelles nécessaires à leur production. D’ailleurs, cet indice de réparabilité doit devenir d’ici 2024 un indice de durabilité incluant de nouveaux critères, dont la robustesse et la fiabilité des produits. L’idée est d’atteindre 60 % de taux de réparation des produits électriques et électroniques d’ici 2026.

Avec cet indice, la France souhaite aussi pousser les marques à améliorer leur façon de produire leurs appareils et à créer un écosystème plus responsable. Reste à savoir si elles vont jouer le jeu : certaines pourraient juste ignorer la norme et lancer sur le marché des produits avec un indice de réparabilité bas. Pour d’autres, il pourrait s’agir d’un nouvel argument marketing incitatif à faire plus d’efforts en la matière.

📺 Quels appareils ont un indice de réparabilité ?

Pour l’instant, cinq grandes catégories d’appareils électroniques et électriques sont concernées par l’indice de réparabilité, dont l’affichage est obligatoire en France que ce soit en magasin physique ou sur internet. Celui-ci doit être précisé directement sur l’emballage du produit ou accolé au prix.

Les lave-linges

Les téléviseurs

Les smartphones

Les ordinateurs portables

Les tondeuses à gazon

Au cours des prochaines années, de nouvelles catégories de produit seront ajoutées.

🧮 Comment est calculé l’indice de réparabilité ?

Plusieurs grands critères, divisés en une multitude de sous-critères, sont à prendre en compte pour le calcul de l’indice de réparabilité. On dénombre cinq grands critères, chacun délivrant jusqu’à 20 points dans la constitution de la note finale, sur 100. Le score est ensuite rapporté sur 10 pour une meilleure lisibilité. Voici le détail des différentes catégories mises en place.

La documentation

La note de documentation est déterminée par l’engagement du fabricant à rendre disponibles gratuitement et sur une longue période les documents techniques du produit auprès des réparateurs et des consommateurs. Alors qu’avec internet, il devrait être facile de laisser à disposition ces documents facilitant la réparation d’un appareil, il existe encore de trop nombreux cas lors desquels la documentation disparaît et devient introuvable quelques années après la sortie d’un produit. La durée de disponibilité de la documentation constitue le facteur le plus important pour l’attribution de la note.

Pour un smartphone ou un ordinateur portable, la documentation doit rester accessible au moins 5 ans pour marquer des points. A partir de 7 ans, le constructeur s’assurer d’engranger le maximum de points pour ce sous-critère. Pour les téléviseurs, la durée minimale est de 7 ans pour ne pas être noté 0, et il faut garantir un accès aux documentes techniques au moins 11 ans pour obtenir le score le plus élevé.

La facilité du démontagePhonAndroid Indice de réparabilité : quels appareils, quelle méthode de calcul, où le trouver, tout ce qu’il faut savoir

Sur ce point, un appareil gagne des points en fonction de la facilité avec laquelle il est possible de le démonter, d’accéder à ses composants, de remplacer des pièces… Ces dernières sont-elles amovibles ou fixées avec de la colle, sont-elles facilement accessibles ou nécessitent-elles de nombreuses étapes pour y accéder ? Sont également pris en compte le type d’outils nécessaires (accessoires populaires que l’on trouve dans toute boîte à outils ou accessoires propriétaires ?), la présence d’outils et pièces de rechange inclus directement avec le produit et les caractéristiques des fixations.

La disponibilité des pièces détachées

Démonter un appareil est une étape indispensable pour une opération dépannage ou de réparation, mais il faut également pouvoir remplacer les pièces défaillantes. La note de ce critère est déterminée par l’engagement pris par le constructeur à rendre disponibles les pièces détachées de ses produits. Plus la durée de disponibilité est élevée, plus le score sera haut. Celui-ci est aussi déterminé par la rapidité à laquelle les pièces détachées peuvent être livrées.

Le prix des pièces détachées

Il ne suffit pas d’avoir la possibilité de démonter un appareil et de s’approvisionner en pièces détachées pour convaincre les consommateurs de réparer leurs machines, il faut aussi que ces pièces détachées soient proposées à un prix accessible. En effet, qui va choisir de réparer un appareil plutôt que d’en racheter un autre si le tarif de la pièce de remplacement nécessaire équivaut à la moitié de celui du produit neuf ? Le rapport entre le prix de vente des pièces détachées et le prix du produit est donc logiquement pris en compte dans le calcul.

Le ratio détermine le nombre de points obtenus selon ces règles :

Si le résultat du rapport est supérieur à 0,3 alors le nombre de points est 0

Si le résultat du rapport est inférieur à 0,1 alors le nombre de points est 100

Si le résultat du rapport est compris entre 0,1 et 0,3 alors le nombre de points est déterminé selon le tableau de correspondance suivant

Les critères spécifiques

La cinquième et dernière catégorie est propre à chaque type d’appareils. Elle permet d’établir des éléments spécifiques qui ne peuvent être partagés entre tous les différents produits. Forcément, certains points importants en matière de réparation ne seront pas les mêmes selon que l’on parle de smartphone ou de tondeuse à gazon.

Pour les ordinateurs portables et les smartphones, la moitié de la note sur cette catégorie est attribuée aux informations sur la nature des mises à jour. Un quart revient aux options d’assistance à distance sans frais mises à disposition par le fabricant, et les 25% restants peuvent être obtenus en cas de possibilité de réinitialisation logicielle de l’appareil.

Dans le cas des téléviseurs, on conserve l’assistance à distance sans frais et la possibilité de réinitialisation logicielle dans le barème, avec les mêmes coefficients. Mais les informations sur la nature des mises à jour sont remplacées par un autre sous-critère : l’accessibilité du compteur d’usage. Il s’agit d’un dispositif d’affichage à destination du consommateur qui enregistre de façon cumulative l’usage du produit en nombre d’unités. Dans ce cas, on parle du nombre d’heures de fonctionnement de la dalle.

Qui calcule l’indice de réparabilité ?

Les constructeurs doivent eux-mêmes définir l’indice de réparabilité de leurs produits, en s’appuyant sur le barème précis fourni par le gouvernement, que nous avons évoqué plus tôt. Il aurait été préférable qu’une administration ou un organisme indépendant soit chargé de calculer cet indice pour veiller au respect du barème par les fabricants, mais une telle évaluation aurait nécessité beaucoup de ressources étant donné la quantité de nouveaux produits qui inondent le marché, sans compter ceux qui ont déjà été lancés et qui sont toujours commercialisés.

Nous restons tout de même assez confiants sur le fait que les grandes marques ne vont pas essayer de tricher, car le bénéfice d’une telle action paraît faible face aux potentielles répercussions sur l’image de marque si elle était prise la main dans le sac en train de surévaluer l’indice de réparabilité de ses produits. Des contrôles aléatoires sont bien prévus, mais tout manque ou fraude ne pourra être sanctionné qu’au maximum à une amende de 15 000 euros, une somme qui ne devrait pas inciter les fabricants à faire plus d’efforts.

📄 Comment comprendre l’indice de réparabilité ?

La note de réparabilité d’un produit est comprise entre 0 et 10. Plus la valeur est élevée, plus l’appareil en question est réparable. Un code couleur accompagne la notation pour faciliter une lecture claire et rapide de l’indice.

Rouge vif : entre 0 et 1,9

Orange : 2 à 3,9PhonAndroid Indice de réparabilité : quels appareils, quelle méthode de calcul, où le trouver, tout ce qu’il faut savoir

Jaune : 4 à 5,9

Vert clair : 6 à 7,9

Vert foncé : 8 à 10

Lors de l’achat d’un produit, vous avez le droit d’exiger du vendeur la grille de notation complète ayant servi à calculer l’indice de réparabilité. Ainsi, vous pouvez prendre connaissance de la performance du produit dans chacun des critères évalués et comprendre le détail de ses points forts et de ses points faibles.

🔎 Où trouver l’indice de réparabilité d’un produit ?

La communication de l’indice de réparabilité d’un produit (concerné par la loi) est obligatoire depuis le 1er janvier 2021, aussi bien pour les fabricants que pour les metteurs sur le marché. En magasin, il doit être visible sur l’emballage ou à côté du prix affiché. S’il ne l’est pas, le point de vente est en tort et vous êtes en droit de demander à ce que l’indice soit affiché, ou tout du moins qu’on vous le communique.

En ligne également, l’indice doit être clairement visible. Sur le site de Boulanger par exemple, l’indice de réparabilité est affiché en premier lieu dans l’onglet “Caractéristiques”.

Capture d’écran de la fiche produit Apple Macbook Pro New M1 sur le site Boulanger

De nombreuses enseignes et de nombreux constructeurs se sont déjà mis à la page, mais une période de transition d’un an a été mise en place pour laisser le temps à tout le monde de se mettre à niveau. Il est donc possible dans certains cas que vous deviez demander l’indice de réparabilité d’un produit, le chercher vous-même ailleurs, ou qu’il ne soit tout simplement pas encore disponible. La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) va débuter ses contrôles à partir du 1er janvier 2022.

📱 Les indices de réparabilité des produits Apple, Samsung…

Samsung a déjà calculé l’indice de réparabilité de plusieurs modèles de smartphones. Il a attribué le score de 8,2/10 aux mobiles de la série S21 par exemple, une très bonne note. Les S20 Fan Edition et Note 20 sont juste derrière avec 8,1/10. Par contre, sans surprise, le constat est bien moins glorieux sur les appareils à écran pliable, beaucoup plus compliqués à réparer. Si le Z Fold 2 atteint le score honorable de 7,5/10, le Galaxy Z Flip atteint tout juste la moyenne avec son 5,1/10.

Chez Apple aussi l’indice de réparabilité est disponible. La marque à la pomme a mis à disposition une page sur son site web recensant tous les produits qui sont déjà notés, avec pour chacun le détail du calcul. Les iPhone de la série 12 obtiennent tous une bien faible note de 6/10, confirmant ce que l’on dit depuis déjà bien longtemps : les iPhone sont des appareils difficiles à réparer, avec notamment un démontage difficile et la nécessité d’avoir recours à des outils propriétaires.

Le tableau de calcul de l’iPhone 12

Analysons ensemble l’indice de réparabilité de l’iPhone 12 pour y voir plus clair. Pour le critère de la documentation, le mobile obtient 12,3/20, une note passable qui pourrait pourtant être améliorée facilement, c’est clairement un choix d’Apple de ne pas mieux faire dans ce domaine. L’écart de note avec les Galaxy S21 s’explique en partie sur ce critère, Samsung se montrant plus sérieux sur la mise à disposition des documents techniques.

La plus grande faiblesse de l’iPhone 12 provient de la démontabilité, de l’accès aux composants, des outils et des fixations : seulement 5,9/20. Avec dans le détail, la moyenne au niveau des fixations, puis des notes extrêmement basses pour la facilité de démontage des pièces (2,5/10) et pour les outils nécessaires (2,5/10).

Le bât blesse également sur la disponibilité des pièces détachées avec un 9,3/20, à cause de certaines pièces quasiment impossibles à trouver très vite après la sortie du smartphone. C’est un peu mieux en ce qui concerne le prix des pièces détachées, où le score atteint 12/20.

Enfin, Apple améliore son indice de réparabilité avec la dernière section consacrée aux critères spécifiques. C’est simple, c’est un sans-faute sur tous les sous-critères : informations sur la nature des mises à jour, assistance à distance sans frais et possibilité de réinitialisation logicielle. C’est généralement sur ce segment facile à compléter que les constructeurs rattrapent leurs points perdus sur les précédentes catégories, plus directement liées à la réparation. L’iPhone 12 obtient ici 20/20. Avec la documentation, il s’agit d’un moyen facile de gonfler sa note.

La rédaction vous conseille aussi…

Droits de douane, TVA : il sera difficile d’y échapper dès le 1er juillet si vous commandez en Chine

HP 17-by4045nf, PC portable 17 pouces productif et rapide (699€)

HP 17-by4045nf, PC portable 17 pouces productif et rapide (699€)HP 17-by4045nf, PC portable 17 pouces productif et rapide (699€)

17″ HD, Core i5 Quad Core, Iris Xe, SSD 512 Go, 8 Go

Article initialement publié le 28 avril 2021 :

Notre avis sur le HP 17-by4045nf

Le HP 17-by4045nf est un compagnon grand format idéal pour la productivité. Dominé par un processeur Core i5 Quad Core de 11ème génération avec puce graphique Iris Xe, ce PC de 17 pouces se dote également d’une belle réactivité système grâce au stockage SSD de 512 Go et à la RAM de 8 Go, de quoi mener à bien tout type de travaux bureautique comme la navigation web ou Netflix mais aussi un tantinet plus gourmand. Son boitier argenté est élégant avec un poids raisonnable et la connectique rassemble l’essentiel. Bien sûr, il ne faudra pas attendre de lui des tâches trop intenses et l’écran entouré d’un cadre épais est qualité modeste.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

Le HP 17-by4045nf face à la concurrence

L’entrée/milieu de gamme en 17 pouces en assez pauvre en modèles et notre HP 17-by4045nf sort du lot grâce à son processeur Intel dernier cri dans notre comparatif.

Si ce PC portable ne correspond pas totalement à vos besoins, nous vous invitons à consulter notre guide PC portable pas cher, vous y trouverez d’autres ordinateurs portables similaires qui peuvent constituer de bonnes alternatives au HP 17-by4045nf.

Caractéristiques du HP 17-by4045nf

Écran(s)

17.3″ WXGA HD LED 220 nits (1600×900, antireflets)

Processeur

Intel Core i5-1135G7 Tiger Lake (2.4 GHz, 4 cœurs)

Mémoire vive installée

8 Go (2 x 4 Go) DDR4 2666 MHz, 2 slots

Carte graphique

Intel Iris Xe Graphics

StockageHP 17-by4045nf, PC portable 17 pouces productif et rapide (699€)

SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go

Connectique

1 USB 2.0 + 2 USB 3.2, HDMI, SD/SDHC

Réseau

Wi-Fi ac, Bluetooth 4.2, Ethernet Gigabit

Clavier rétro-éclairé

Pavé numérique

Oui

Windows Hello

Système audio

2 haut-parleurs

Système d’exploitation

Windows 10 Famille 64 bits

Autonomie annoncée / Batterie

4 heures / Li-Ion 3 cellules 41Whr

Poids / Dimensions (mm)

2.47 Kg / 414 x 272 x 24.5HP 17-by4045nf, PC portable 17 pouces productif et rapide (699€)

Châssis, connectique, écran du HP 17-by4045nf

Le design HP 17-by4045nf est conforme aux codes croisés sur l’entrée de gamme HP depuis quelques années déjà. Installé dans une coque en polycarbonate argentée, il agrémente le cadre du clavier d’un motif brossé élégant tandis que le reste du boitier est mat et lisse. On observe également que le cadre en plastique noir qui entoure l’écran est encore loin du borderless, plutôt épais sur les quatre côtés.

La silhouette du PC a été légèrement retravaillée, en particulier au niveau de ses mensurations. Il gagne quelques millimètres sur tous les postes, passant à un encombrement plus raisonnable et sur une épaisseur de 24,5 mm. Le poids se rapproche désormais des 2,3 kg pour un déplacement facilité.

A l’avenant, l’écran dispose de spécifications assez basiques, à savoir une définition HD (1600 x 900 px) et le support d’une dalle TN aux angles de vision étroits et à la colorimétrie moyenne. La côté positif vient de son traitement antireflets qui améliore la lisibilité de l’image par forte luminosité ambiante.

Malheureusement, HP n’a pas jugé utile de mettre à jour la connectique de son 17″ d’entrée de gamme. On retrouve ainsi les mêmes interfaces que la précédente génération : une sortie HDMI, trois ports USB dont deux USB 3.2 et un port USB 2.0, un lecteur de carte SD ainsi qu’un port Ethernet Gigabit. Les modules sans fil sont tout de même passé à une version plus récente avec le Wifi 5 AC et le Bluetooth 4.2.

Performances, autonomie du HP 17-by4045nf

Pour animer ce HP 17-by4045nf, on a un processeur Core i5-1135G7 de 11ème génération Tiger Lake. Ce processeur apporte quelques avancées intéressantes par rapport aux générations précédentes, à commencer par un TDP plus élevé. Ainsi, le Core i5-1135G7 affiche un TDP de 28W là où ses prédécesseurs, le Core i5-1035G4 et le Core i5-10210U se contentent d’un TDP de 15W. Ceci entraine une hausse de performances assez visible sur les logiciels avancés (Lightroom, Capture One Pro, Davinci Resolve, 7Zip, etc.), un peu moins sur les tâches basiques du quotidien (Office, surf sur le Web, streaming…). Entendons-nous, ces tâches en question sont parfaitement prises en charge par le PC mais s’agissant de missions n’engageant que très peu de ressources, la différence entre les générations n’est pas notable. Et puis gardez en tête qu’on a tout de même en face un Core i5 basse consommation, donc pas de quoi fournir des performances intensives en création comme le feraient des processeur non basse conso (-H). En face, la mémoire vive de 8 Go RAM constitue le minimum à l’heure actuelle pour le multitâche.

Plus intéressant encore, la nouvelle puce graphique intégrée Iris Xe permet à Intel de revenir dans la course face à AMD mais aussi et surtout face aux petites cartes graphiques NVIDIA comme la GeForce MX250 ou la GeForce MX350. Les performances de l’Iris Plus G7 de la Gen10 (Ice Lake) sont dépassées d’une bonne longueur. Ainsi, avec l’Iris Xe, vous devriez être capable de jouer à de nombreux jeux en 1080p dans de bonnes conditions et de travailler sur des tâches assez gourmandes en puissance graphiques (Lightroom) sans délai. Autre bénéfice à disposer d’une puce graphique plus véloce intégrée au processeur, c’est de simplifier le conception du système de ventilation et donc d’occasionner moins de bruit et de chaleur que sur une configuration avec carte graphique dédiée.

Le stockage est tout aussi déterminant puisqu’il est confié à un SSD NVMe de 512 Go. Ce type de solution supplante au disque dur grâce à son excellente réactivité imputée au système. Au quotidien, cela se traduit par un environnement Windows parfaitement fluide avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, le SSD est globalement plus silencieux, robuste et économe en énergie qu’un disque mécanique et sa capacité n’a rien à lui envier et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque.

Terminons ce tour d’horizon par une notion de l’autonomie. De par son format, le HP 17-by4045nf n’a pas vocation a être transporté régulièrement mais si l’envie vous prend de le détacher d’une prise de courant, sachez qu’il ne lui faudra pas beaucoup plus de 5 à 6 heures en navigation Web via Wifi avant de succomber.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

Publié par Eve |

28 Avr 2021

| 0

17″, 8 Go, Core i5-1135G7, Darty, Fnac, HP 17, HP 17-by, Quad Core, Quad Core basse consommation, SSD 500 Go, Tiger Lake, Tiger Lake basse consommation

Partager:

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?

LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Demandez-nous conseil !

PC portable étudiant : pas cher, léger, bonne autonomie, que choisir ?

Sommaire :

Ordinateur portable étudiant avec une bonne autonomie

PC portable étudiant performant pour ingénieur, architecte

Quel PC portable étudiant choisir pour la rentrée 2021 ? Deuxième plus gros acheteurs de PC portable après les entreprises, les étudiants ont des besoins spécifiques. Un ordinateur léger, facilement transportable et surtout un ordinateur portable avec une bonne autonomie sont les trois critères qui reviennent le plus souvent dans la recherche du PC portable étudiant parfait.

Ce comparatif vous permettra d’identifier le meilleur ordinateur portable pour les études, quel que soit votre besoin. Qu’il s’agisse d’autonomie pour la prise de notes à l’université ou le lycée, de polyvalence pour jouer après les cours ou de puissance pour une utilisation de montage ou de retouche, voire de la modélisation d’objet 3D ou de plans, vous trouverez un modèle adapté.

Meilleurs PC portables étudiants avec une bonne autonomie

Parfait pour la prise de notes en amphi, la rédaction de mémoire ou pour monter sa présentation pour une soutenance, l’ordinateur portable est désormais incontournable dans le parcours d’un étudiant. Mais celui-ci doit rassembler les bons critères, à savoir une mise en marche instantanée (SSD), un petit format transportable et surtout, une bonne batterie permettant de tenir la journée entièreen autonomie. Ce dernier point est l’argument phare des Chromebooks ou de certaines tablettes mais quelques ordinateurs portables arrivent à dépasser facilement les 8 heures à présent, tout en conservant la commodité de l’environnement Microsoft Windows, pour un tarif débutant autour des 600 euros et généralement à moins de 800 euros sur la majorité des modèles. On ne parle bien évidemment pas des Apple MacBook ou Microsoft Surface qui sont des maitres en la matière mais qui demandent un budget conséquent.

Acer Aspire 5 A514-53-36Z8, Ultrabook 14″ argent pas cher léger rapide fin 9h avec SSD 512 Go avec Wi-Fi ax et clavier rétro éclairé (549€)

14″ mat IPS Full HD, Core i3-1005G1, SSD 512 Go, 8 Go, Wi-Fi ax, USB-C, 1.7 Kg

Nomade avec son autonomie de 9 heures, l’Acer Aspire A514-53-5046 pas cher paré pour la Haute Définition avec son écran 14 pouces IPS Full HD antireflet est un Ultrabook noir discret qui profite d’une réactivité renforcée par son stockage SSD rapide de 512 Go. Ce PC portable fin et léger conçu pour une utilisation courante s’appuie sur 8 Go de mémoire vive ainsi qu’un processeur Intel Ice Lake Core i3 et bénéficie d’une bonne connectique Wi-Fi ax et USB-C. En plus cet ordinateur portable dispose de fonctionnalités comme le rétro éclairage du clavier et un lecteur d’empreintes, rares à ce niveau de prix. Voir l’offre

Le MacBook Air M1 256 Go, puissance, silence et endurance pour un tarif accessible (1019€)

13″ Retina 100% P3, Apple Silicon M1, 15h, 1.29 kg, fanless

Figure de l’ultrabook nomade depuis sa sortie, le MacBook Air prend du galon grâce à l’arrivée du tout premier SoC maison de la firme, l’Apple Silicon M1. Et c’est peu dire. En remplaçant ses configurations historiques à base de processeurs Intel, Apple insuffle au MacBook Air une puissance insoupçonnée. Bien sûr, tous les attributs qui font de lui l’un des meilleurs compagnons en mobilité sont toujours là, comme son boitier en aluminium solide et élégant, son écran Retina lumineux et son énorme touchpad Force Touch, sans parler d’une autonomie qui atteint des sommets (15 heures).Voir l’offre

Dell Inspiron 14 7400, ultrabook 14 pouces productif avec écran QHD+ et bonne autonomie (1119€)

14.5″ QHD+ sRGB, Core i7 Quad Core, MX350, SSD 1 To, 16 Go, 9h, TB4

Notre Dell Inspiron 14 7400 rassemble tous les éléments du parfait ultrabook : écran bien défini, belle autonomie, châssis compact et composants productifs. Cet ultrabook de 14 pouces élégant saura s’imposer en compagnon ludique et studieux avec l’appui de son Core i7 quadricœurs de 11ème gen avec solution graphique Iris Xe intégrée, de la RAM de 16 Go et du stockage SSD rapide et généreux en capacité (SSD 1 To), un package parfait pour la bureautique productive et le multimédia. Surtout, la mise en images est confiée à un écran de 14,5 pouces QHD+ IPS antireflet glissé dans un châssis argenté de 1,3 kg. Le clavier est confortable et rétro-éclairé, le lecteur d’empreinte assure la connexion Windows Hello, la connectique compte du Thunderbolt 4, l’autonomie atteint les 10 heures et le look est soigné mais a déjà vu 14 pouces plus compact et son rétro-éclairage blanc a tendance à rendre illisible les lettres en journée.Voir l’offre

Apple MacBook Pro 13 M1, ultrabook 13 pouces premium et puissant avec 17h d’autonomie (prix et avis) (1574€)

13″ Retina 100% P3, Apple Silicon M1, 17h, 1.4 kg : un pas de géant sur les perfs et l’autonomie

“Profondément Pro”, voilà comment Apple qualifie son nouveau MacBook Pro 13 enrichi du tout premier SoC maison de la firme, l’Apple Silicon M1. Il est vrai qu’il faut aller voir en profondeur, dans les entrailles même du PC, pour apercevoir tout ce que cette nouvelle génération de MacBook Pro offre de nouveau. Et quelle avancée ! Bien sûr, on aurait espérer un renouveau esthétique ou un nouveau format ou simplement des bordures d’écran plus fines, mais Apple n’a pas souhaité tout bouleverser et mise une fois de plus sur son châssis éprouvé qui sait plaire.Voir l’offre

HP Spectre x360 14-ea0000nf, ultrabook 13,5″ tablette OLED Tactile productif avec SSD 2 To (1709€)

13.5″ OLED 3K2K Tactile DCI-P3, Core i7 Quad Core, Iris Xe, SSD 2 To, 16 Go, 10h, TB4

Entre espace de stockage, modularité et rapidité, le HP Spectre x360 14-ea0000nf n’a pas à choisir. Cet ultrabook de 13,5 pouces convertible en tablette sublimé par un écran tactile 3:2 OLED 3K2K renferme une configuration multimédia prometteuse avec l’appui d’un SSD dédié de 2 To, de 16 Go de RAM et d’un Core i7 Quad Core de 11ème génération intégrant une solution graphique Iris Xe qui ouvre sur un peu de multimédia. On notera aussi son châssis premium, son écran borderless encore plus immersif et son autonomie de 10 heures bienvenue (pour de l’OLED 3K). Il est aussi particulièrement riche en agréments avec deux USB Type-C Thunderbolt 4, une webcam infrarouge, un touchpad retravaillé et des mensurations compactes sur un châssis en aluminium résistant. A ce stade, on ne pourrait que reprocher les nombreux bloatware fournis avec le système.Voir l’offre

Meilleurs PC portables étudiants performants

Vous êtes étudiants en vidéo ou en architecture, en école d’ingénieur ou simplement passionné de design et vous avez besoin d’un PC portable puissant pour créer sans limite ? Notre sélection d’ordinateurs portables étudiants performants est faite pour vous.

Bon à savoir : si vos travaux se “limitent” à des logiciels type InDesign ou Photoshop, un processeur Quad Core basse consommation (Intel Core i5-xxxU/G7, Intel Core i7-xxxxU/G7 jusqu’à 4,7 Ghz) peut parfaitement faire l’affaire et permet ainsi d’éviter le bruit et la chaleur occasionnés par un processeur plus puissant (i5-xxxxH, i7-xxxxH’K’). Privilégiez toutefois 16 Go de RAM, la plupart des ordinateurs portables de 13″/14″ n’offrant en général aucune possibilité d’évolution côté mémoire vive.

Honor MagicBook Pro, ultrabook 16 pouces puissant et élégant avec Hexa Core Ryzen (749€)

16″ Full HD IPS mat, Ryzen 5 4600H, SSD 512 Go, 16 Go, 1.7 kg, 10h

Fort du succès rencontré par le MagicBook 14, Honor revient en France avec une machine plus grande et plus musclée, le MagicBook Pro. Le prix plancher est toujours un argument de poids, de même que son grand écran de 16 pouces (FHD IPS) intégré dans un boitier léger (1.7 kg). L’élégance est au service de la sobriété dans son design où le métal prévaut et les performances sont assurées par un processeur d’envergure, le AMD Ryzen 5 4600H Hexa Core secondé par 16 Go de mémoire vive et par un stockage SSD de 512 Go pour servir la rapidité système. De plus, le clavier est rétro-éclairé, la webcam est rétractable (confidentialité), la connectique est satisfaisante et l’autonomie atteint les 10 heures. En revanche, l’absence de carte graphique dédiée dessert un peu le processeur et ses promesses au bénéfice des créatifs. Nous dédions donc ce type d’ultrabook aux utilisateurs à la recherche d’un PC pas cher au look sobre doté d’un grand écran mais sans besoin graphique impérieux comme le jeu ou les créations professionnelles.Voir l’offre

Huawei Matebook 13 2020, ultrabook 13 pouces léger multimédia 2K (799€)

13″ 2K IPS, Core i5 Quad Core, GeForce MX250, SSD 512 Go, 8 Go, 1.3 kg, 8h

Retour du “MacBook Windows” signé Huawei pour 2020. Le Huawei MateBook 13 2020 est un ultrabook de 13 pouces qui fait tout pour plaire aux Apple addict pour un budget bien plus abordable. En effet, l’appareil s’est fait remarquer l’année passée pour son design aluminium gris ou argent très sobre et léger copié/collé sur celui du MacBook et pour sa combinaison productive à prix compétitif. On prend les mêmes et on recommence pour 2020 puisque Huawei garde son châssis de qualité et son écran 2K IPS lumineux Full View au format 3:2 parfait pour la productivité. A cela, il ajoute un Core i5-10510U de 10ème génération secondé par 8 Go de mémoire vive et par un stockage SSD rapide de 512 Go et renforcé cette année par une carte graphique prometteuse, la GeForce MX250, idéale pour quelques tâches de création et pour jouer occasionnellement. Comptez aussi sur des agréments sympathiques comme un lecteur d’empreinte, le clavier rétro-éclairé ou une autonomie correcte. Par contre, la connectique est limitée au strict minimum.Voir l’offre

Huawei Matebook 14 2020, ultrabook puissant, léger et design métal avec Hexa Core-H (849€)

14″ 2K 3:2 IPS sRGB, Ryzen 5 Hexa Core, SSD 512 Go, 16 Go, 1.5 kg

Considéré par certains comme l’un des meilleurs ultrabooks Windows, le Huawei Matebook 14 se muscle sous AMD. L’élégance est au service de la sobriété dans son design où le métal prévaut et les performances sont assurées par un processeur d’envergure, le AMD Ryzen 5 4600H Hexa Core secondé par 16 Go de mémoire vive et par un stockage SSD de 512 Go pour servir la rapidité système. Un écran borderless 2K 100% sRGB au format 3:2 se charge de la mise en images et les agréments sont assurés par un lecteur d’empreinte, le clavier rétro-éclairé ou une autonomie dans la moyenne. Par contre, l’absence de GPU dédiée met de côté un grand nombre de tâches qui s’appuient dessus pour accélérer le traitement, et nous fait relativiser la “puissance” du processeur, surtout pour les prochaines années.Voir l’offre

Asus Dash TUF516PE-HN044T, ultrabook gamer blanc 15 pouces sobre et puissant avec RTX 3050 Ti (1109€)

15″ 144Hz FHD, Core i5-11300H Quad Core, RTX 3050 Ti, SSD 512 Go, 16 Go, TB4, 8h

Sortez des dictats noirs et clinquants du monde gamer et optez pour l’Asus Dash TUF516PE-HN044T, un ultrabook de 15 pouces installé dans un boitier blanc fin et léger. A l’intérieur, on retrouve des composants puissants avec la GeForce RTX 3050 Ti Ampere, une carte graphique haut de gamme présentée en 2021 permettant de lancer tous les titres AAA, mais également un Core i5 Quad Core de 11ème gen soutenu par une belle quantité de RAM (16 Go) et par un stockage SSD de bonne capacité (512 Go) pour la réactivité système, le tout accompagné d’un écran 144Hz pour une action de jeu rapide. Tablez également sur une connectique complète avec TB4, une autonomie de 8 heures, un clavier rétro-éclairé bleu et un système de refroidissement efficace (mais bruyant). Par contre, gardez en tête qu’il est installé dans un châssis essentiellement composé de plastique, fragile donc, et qu’il n’y a pas de webcam.Voir l’offre

Lenovo IdeaPad 5 Pro 16IHU6, ultrabook 16 pouces polyvalent et multimédia avec écran Retina 120Hz (1149€)

16″ 120Hz 2.5K IPS, Core i5-11300H Quad Core, MX450, SSD 1 To, 8 Go, TB4

Mis en lumières par un bel écran de 16 pouces 120Hz 2.5K IPS sRGB, le Lenovo IdeaPad 5 Pro 16IHU6 (82L90016FR) est une vitrine idéale pour les amateurs de retouche photo/vidéo. Installé dans un boitier en métal qui joue avec les codes de l’ultrabook, il se destine à des utilisateurs à la recherche de discrétion et de confort. Il rassemble pas moins de 1 To de stockage SSD autour d’un duo polyvalent intéressant, le Core i5 Quad Core (35W) épaulé par une GeForce MX450/Iris Xe. Ce package autorise des usages courants et polyvalents, à condition de ne pas trop en demander dans la création (la carte graphique limite). La connectique est très variée avec un port Thunderbolt 4, l’autonomie flirte avec les 10 heures, le clavier est rétro-éclairé avec un pavé numérique et la reconnaissance faciale Windows Hello est au menu mais la mémoire vive de 8 Go (soudée) plombe un peu le bilan.Voir l’offre

Asus ZenBook UM425QA-KI018T, ultrabook puissant et élégant 14 pouces élégant avec Octo Core-H (1279€)

14″ FHD IPS mat, Ryzen 7 5800H Octo Core, SSD 1 Ti, 16 Go, 1.3 kg, NumPad

Puissance CPU rime avec élégance et mobilité avec l’arrivée de l’Asus Zenbook UM425IA-AM008T. Cet ultrabook de 14 pouces joliment entouré de métal gris renferme un processeur AMD Cezanne Ryzen 7 5800H Octo Core couplé à 16 Go de mémoire vive et à un stockage SSD rapide de 1 To, soit un package très performant pouvant répondre aux besoins d’un grand public en usage courant comme en création poussée (sans appui GPU). La mise en images est assurée par un écran Full HD IPS 100% sRGB lumineux et quelques commodités comme le clavier rétro-éclairé, le NumPad (pavé numérique sur le touchpad), la webcam Windows Hello ou une connectique riche répondent à l’appel, ainsi qu’une autonomie correcte. Son seul grief à son niveau est l’absence de prise audio (jack) et de Thunderbolt.Voir l’offre

Asus Dash F15 TUF516PM-HN023T, ultrabook gamer 15 pouces polyvalent et sobre avec RTX 3060 (1349€)

15″ IPS 144Hz FHD, Core i7-11370H Quad Core, RTX 3060, SSD 512 Go, 16 Go, TB4, 8h

Imaginé pour les gamers à la recherche d’un peu de mobilité, l’Asus Dash F15 TUF516PM-HN023T est un ultrabook de 15 pouces qui n’oublie pas des utilisateurs plus polyvalents grâce à un look assez discret. Pour autant, les composants puissants sont là avec la GeForce RTX 3060 Ampere, une carte graphique haut de gamme présentée début 2021 permettant de lancer tous les titres AAA, mais également un Core i7 Quad Core de 11ème gen soutenu par une belle quantité de RAM (16 Go) et par un stockage SSD de bonne capacité (512 Go) pour la réactivité système, le tout accompagné d’un écran 144Hz pour une action de jeu rapide. Tablez également sur une connectique complète avec TB4, une autonomie de 8 heures, un clavier rétro-éclairé bleu et un système de refroidissement efficace (mais bruyant). Par contre, gardez en tête qu’il est installé dans un châssis essentiellement composé de plastique, fragile donc, et qu’il n’y a pas de webcam.Voir l’offre

Asus ROG Zephyrus G14 GA401QM-058T, PC portable 14″ 144Hz fin et léger pour jouer et créer avec RTX 3060 AMD Octo Core (1399€)

14″ 144Hz sRGB IPS, Octo Core Ryzen 7 5800HS, SSD 512 Go, 16 Go, Wi-Fi ax, 1.7 Kg

L’Asus ROG Zephyrus G14 GA401QM-058T est un PC portable polyvalent fin et léger conçu pour jouer et créer qui bénéficie d’un écran 14 pouces IPS Full HD antireflet avec fréquence de 144Hz qui améliore la fluidité dans les jeux. Cet ordinateur gris gamer orienté créateur est capable de faire tourner les jeux récents grâce à sa carte graphique NVIDIA Ampere GeForce RTX 3060 haut de gamme ray tracing qui accélère aussi les traitements à l’image du cœur performant combinant 16 Go de RAM et un processeur Ryzen 7 AMD Octo Core Cezanne. Stockage SSD rapide de 1 To qui renforce sa réactivité mais également clavier chiclet rétro éclairé et connectique avec Wi-Fi ax et USB-C sont également au programme de ce portable compact conçu pour jouer et créer. Voir l’offre

Dell Inspiron 16 Plus 7610, Ultrabook 16″ 3K sRGB multimédia bleu fin léger pour créer et jouer RTX 3050 Tiger Lake TB4 (1499€)

16″ 3K sRGB IPS, Octo Core i7-11800H, RTX 3050, SSD 512 Go, 16 Go, 2 Kg

Résolument multimédia, l’Ultrabook Dell Inspiron 16 Plus 7610 au design bleu est équipé d’un écran 16 pouces antireflet sRGB 3K 16/10ème pour séduire les créateurs, d’autant qu’il s’avère performant grâce à ses 16 Go de RAM et son processeur Intel Tiger Lake-H Octo Core i7 qui accélère les traitements à l’instar de la carte graphique GeForce RTX 3050 ray tracing NVIDIA Ampere. Ce GPU est aussi capable de faire tourner nombre de jeux pour séduire les gamers. Fin et léger, ce PC portable polyvalent conçu pour jouer et créer profite d’une réactivité renforcée par son stockage SSD rapide (de capacité toutefois limitée), d’un clavier rétro éclairé ou encore d’une connectique Wi-Fi ax et USB-C Thunderbolt 4. Voir l’offre

Dell Inspiron 16 Plus 7610, ultrabook 16 pouces bleu élégant et polyvalent avec RTX 3060 (1799€)

16″ 3K IPS sRGB, Core i7 Octo Core, RTX 3060, SSD 1 To, 32 Go, 2 kg, TB4

Qui a dit que puissance sur un PC portable allait toujours de paire avec un design grossier ? Le Dell Inspiron 16 Plus 7610 est là pour changer la donne. Cet ultrabook de 16 pouces dominé par une écran 3K Retina installe derrière une silhouette compacte au coloris bleu une base polyvalente d’ampleur. On retrouve notamment un Core i7 Octo Core de 11 ème gen combiné à une carte graphique costaud RTX 3060, le tout soutenu par 32 Go de RAM et par un stockage SSD de 1 To pour servir la rapidité système. Ajoutez une connectique complète avec TB4, un clavier rétro-éclairé, une autonomie de 8 heures, un lecteur d’empreinte digitale et vous obtenez bien plus qu’un simple ultrabook. Notons tout de même que son format ne se prête pas vraiment aux déplacements. Voir l’offre

Nous avons axé notre sélection performances sur des PC portables équilibrés entre design sobre et de qualité, poids léger et puissance CPU et GPU, des critères qui répondent selon nous aux besoins des étudiants au lycée, à l’université ou en école spécialisée (ingénieur, commerce, etc). Nous n’avons fait aucune exception de marque (Acer, Asus…) ni de marchand (Amazon, Cdiscount, La Fnac…), souvent affaire de préférences personnelles. Si vous recherchez plus de ressources encore, n’hésitez pas à vous tourner vers notre guide des meilleurs PC portable gamer. En effet, en acceptant de petites concessions le poids et l’autonomie, le choix est encore plus riche et souvent plus accessible.

À voir aussi :

Quel ordinateur portable pas cher choisir ?

Quel ultrabook ou ultra portable choisir ?

Quel PC portable gamer choisir ?

HP ProBook 450 G7 (8VU77EA), Ultrabook 15″ Pro argent rapide, fin et léger (1017€)

HP ProBook 450 G7 (8VU77EA), Ultrabook 15″ Pro argent rapide, fin et léger (1017€)HP ProBook 450 G7 (8VU77EA), Ultrabook 15

15″ Full HD mat IPS, Quad Core i5-10210U, SSD 256 Go, 8 Go, Windows 10 Pro, 2 Kg

Article initialement publié le 8 avril 2020 :

Notre avis sur le HP ProBook 450 G7 (8VU77EA)

Nouvel Ultrabook argent offrant une autonomie de 7 heures sous Windows 10 Pro, l’HP ProBook 450 G7 (8VU77EA) à écran 15 pouces IPS Full HD antireflet est performant en utilisation courante grâce à son processeur Quad Core i5 Comet Lake. Doté d’un stockage SSD rapide qui renforce sa réactivité, il profite aussi d’une connectique Wi-Fi ax et USB 3.1 Type-C.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

Caractéristiques HP ProBook 450 G7 (8VU77EA)

Écran(s)

15.6’’ Full HD LED IPS 45% NTSC 250cd/m2 (1920×1080, antireflet)

Processeur

Intel Core i5-1021U Comet Lake (1.6 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)

Mémoire vive installée (max)

8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2400 MHz (16 Go), 2 slots (1 libre)

Carte graphique

Intel UHD 620 intégrée au processeur

Stockage

SSD M.2 de 256 Go (NVMe PCIe)

Connectique

2 USB 3.0 + 1 USB 2.0 + 1 USB 3.1 Type-C, HDMI 1.4b, SD/SDHC/SDXC

Réseau

Wi-Fi ax (2×2, Intel Wi-Fi 6 22260), Bluetooth 5.0 + Ethernet GigabitHP ProBook 450 G7 (8VU77EA), Ultrabook 15

Clavier rétro éclairé

Pavé numérique

Oui

Windows Hello

Système audio

Oui, HP Audio Center

Système d’exploitation

Windows 10 Pro 64 bits

Autonomie annoncée / Batterie

7 heures / Li-Ion 3 cellules 45Whr (220 gr)

Poids / Dimensions (mm)

2 Kg / 364.9 x 256.9 x 19

Le HP ProBook 450 G7 (8VU77EA) face à la concurrence

L’HP ProBook 450 G7 (8VU77EA) s’affiche en ce moment en promotion HP France et se positionne comme l’un des seuls de sa catégorie à fonctionner sous Windows 10 Pro et à offrir une connectique Wi-Fi ax mais rencontre des concurrents offrant une capacité de stockage plus élevée.

Châssis, connectique, écran du HP ProBook 450 G7 (8VU77EA)

Rechargeable à 50% en 45 minutes, il arbore un design sobre et élégant avec son châssis Argent Brochet.

Cet Ultrabook profite d’une bonne connectique composée de modules sans-fil Bluetooth 5.0 et Wi-Fi ax (plus récent et performant que le Wi-Fi ac) pour communiquer et se connecter à distance, d’une sortie vidéo HDMI utile afin de le relier facilement à une TV ou un moniteur par exemple, de ports Ethernet et audio, d’1 USB 3.1 Type-C ainsi que de 3 USB tous compatibles à la fois USB 2.0 et USB 3.0, les USB 3.0 garantissant des transferts réalisés jusqu’à 10 fois plus vite qu’en USB 2.0 si l’on branche dessus des périphériques USB 3.0.

Si un système de rétro éclairage du clavier chiclet est prévu en option, il n’est pas certain que ce modèle précis en soit équipé. En tout cas, aucun lecteur d’empreintes n’est intégré, ce qu’auraient apprécié certains professionnels.

Car cet Ultrabook équipé d’une puce de sécurité TPM 2.0 fonctionne sous Windows 10 Pro, système plus complet que Windows 10 classique en raison de ses outils avancés de gestion du réseau et de sécurité comme BitLocker.HP ProBook 450 G7 (8VU77EA), Ultrabook 15

L’écran se montre adapté aux contenus Haute Définition et notamment aux vidéos de par sa définition précise Full HD et son format 16/9ème. Comme il est traité antireflet, l’écran assure aussi une meilleure visibilité qu’une dalle brillante (ex : extérieur) en environnement lumineux. L’écran possède des angles de vision verticaux et horizontaux importants grâce à sa technologie IPS, mais sa colorimétrie est moyenne, inférieure à celle de dalles IPS plus haut de gamme.

Performances, autonomie du HP ProBook 450 G7 (8VU77EA)

L’HP ProBook 450 G7 (8VU77EA) est un ordinateur portable 15 pouces Haute Définition fin et léger destiné à une utilisation courante nomade.

Équipé d’un processeur Quad Core i5-10210U basse consommation Comet Lake et de 8 Go de mémoire vive, cet Ultrabook fin et léger délivre de bonnes performances générales à même de satisfaire nombre d’utilisateurs.Pour effectuer des travaux exigeants en ressources processeur de façon régulière, mieux vaut cependant se tourner vers un PC doté d’un processeur non basse consommation.

Cet Ultrabook n’est pas conçu pour les travaux graphiques lourds car il est dépourvu de carte graphique dédiée. Il permet néanmoins évidemment de regarder des photos et vidéos, grâce aux modestes prestations de la partie Intel UHD 620 intégrée au Comet Lake.

Côté stockage, HP opte pour un SSD garantissant un fonctionnement significativement plus fluide et réactif qu’un simple disque dur. On obtient ainsi par exemple des lancements d’applications et démarrages/arrêts bien plus rapides.

Rappelons en effet qu’un SSD est beaucoup plus véloce qu’un disque dur mais aussi plus économe en énergie, plus résistant aux chocs et silencieux.

Ici, on retrouve intégré un SSD de 256 Go. C’est certes suffisant pour nombre d’usage mais inférieur au standard des disques durs. Surtout au regard du positionnement de ce PC argent, on s’attendrait à une capacité plus élevée.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

En tous les cas si 256 Go sont trop juste, on peut toujours s’aider d’une unité de stockage externe. Privilégier un périphérique USB 3.0 représente alors une solution intéressante pour bénéficier de transferts rapides.

Enfin en ce qui concerne l’autonomie de cet Ultrabook dont la finesse et le poids contenu facilitent le transport, misez sur environ 7 heures de fonctionnement sur batterie en utilisation légère.

Publié par Marine |

8 Avr 2020

| 0

15″, 256 Go, 8 Go, Comet Lake, Comet Lake basse consommation, Comet Lake Quad Core, Core i5, Core i5-10210U, Full HD, HP ProBook, HP ProBook 450, HP ProBook 450 G7, HP/Compaq, IPS, IPS Full HD, professionnels, Quad Core, ssd, SSD 250 Go, USB-C, Wi-Fi ax

Partager:

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?

LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Demandez-nous conseil !

iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Le mode concentration est une des nouveautés remarquables d’iOS 15, la prochaine version de l’OS qui équipe l’iPhone. Nous avons eu l’occasion de le tester pour comprendre son fonctionnement.iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Depuis qu’iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey ont été annoncés à la WWDC 2021, nous étions curieux de découvrir les nouveautés en action. Après FaceTime sur Android et Windows, nous avons dirigé nos tests vers le nouveau mode concentration qui apparaît dans l’écosystème Apple.

Ce mode « Concentration » remplace le mode « Ne pas déranger » introduit en 2014 sur iOS 6. Sous la forme d’un croissant de lune, ce mode permettait aux utilisateurs de désactiver le son des appels et les notifications lorsque le smartphone est verrouillé pour une période définie.

Qu’est-ce que le mode concentration ?

Apple va beaucoup plus loin avec le mode concentration, ou mode Focus en anglais, il est intégré dans une tendance globale de lutte contre la surabondance d’informations. À travers le mode concentration ou la refonte du système de notification, Apple semble vouloir mettre en place des bouées de sauvetage pour celles et ceux qui, comme moi, sont noyés dans les alertes qui nous déconcentrent au quotidien.iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Le mode concentration est certainement l’outil le plus avancé pour trier les alertes qui peuvent vous déranger : c’est un mode de personnalisation avancée en fonction d’un contexte – vie personnelle, travail, sommeil, etc.

Comment fonctionne le mode concentration ?

Plusieurs modes sont pré-configurés, mais vous pouvez en créer d’autres en fonction de vos besoins.

La création s’effectue à travers plusieurs écrans, c’est très didactiqueiOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

La personnalisation va très loin, car vous pouvez modifier les paramètres de votre écran d’accueil, activer ou désactiver les notifications de certaines applications et contacts… Il existe également des suggestions de focus basées sur le contexte en fonction de votre emplacement, de l’utilisation d’une app spécifique (un jeu vidéo mobile par exemple), de l’heure de la journée et de l’activité que vous effectuez.

Vous pouvez même informer automatiquement vos contacts sur iMessage qu’un mode Ne pas déranger est actuellement activé sur votre iPhone. C’est une sorte de message d’absence.

Mathieu est averti depuis iMessage

Lors de la configuration d’un nouveau mode de concentration, Siri peut analyser vos messages et appels sortants et suggérer automatiquement d’autoriser les notifications des personnes avec lesquelles vous parlez le plus. Il y a aussi une astuce intéressante ici : les communications des personnes que vous approuvez peuvent provenir d’autres applications, comme Facebook Messenger, et donc pas seulement d’iMessage ou des SMS.iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Lorsque vous recevez un message sur Facebook Messenger dans iOS 15, par exemple, vous pouvez également associer cette personne dans cette application à une personne correspondante dans votre liste de contacts. Une fois que vous avez fait cela, les communications de cette personne dans une application tierce pourront interrompre votre mode concentration, à condition que vous les ayez approuvées.

La personnalisation permet également de désactiver des écrans d’accueil, mais aussi d’assombrir l’écran verrouillé. Vous pouvez aussi choisir de masquer les pastilles de notifications sur les icônes d’apps.

Vous pouvez personnaliser la page d’accueil en fonction d’un mode de concentration

Comment activer le mode de concentration ?iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Cette section concentration est disponible sur iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey. Vous allez dans les Réglages puis dans Concentration. Vous pouvez également y accéder depuis le Centre de contrôle (en swipant depuis le coin droit en haut). Notez que l’activation d’un mode sur un appareil permet d’automatiquement l’activer sur vos autres appareils Apple.

Les usages sont très nombreux et dépendent de votre quotidien. Vous pouvez créer un mode pour vous concentrer au travail, en enlevant les distractions, un mode conduite pour vous éviter de recevoir des notifications… Ce mode peut même s’activer automatiquement si vous iPhone détecte que vous êtes en voiture. Le mode repos coupe tout quand vous dormez, sauf l’horloge et quelques contacts d’urgence que vous devez spécifier.

Depuis iPadOS 15, c’est également dans le centre de contrôle

Apple a simplifié énormément l’usage de ces modes et permet également aux développeurs d’apps tierces de paramétrer certaines notifications comme urgentes. Parmi nos tests, nous avons eu des notifications urgentes de l’application Maison pour nous avertir que le taux de CO2 était trop important.iOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

Cette notification est marquée comme urgente, elle peut désactiver certaines modes de concentration temporairement

Notez que vous pouvez également activer et désactiver les modes depuis votre Apple Watch sur watchOS 8. Vous pouvez également utiliser l’app Raccourcis pour créer des scénarios qui activent ou désactivent des modes de concentration.

Ce mode concentration est donc véritablement une des grosses nouveautés d’iOS 15, c’est également une démonstration assez impressionnante de la force de l’écosystème Apple où tout fonctionne ensemble, une sorte de natation synchronisée numérique.

iOS 15 veut vous aider à vous concentrer sur ce qui importe vraimentiOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

À l’occasion de la WWDC 2021, Apple a révélé les nouveautés d’iOS 15. La plus importante concerne les notifications et la possibilité de mieux gérer sa journée grâce à Focus.Lire la suite

Retrouvez toutes les annonces de l’Apple WWDC

Apple veut faire disparaître totalement les mots de passe (dès cette année)

Troll ou indice ? Apple mentionne le MacBook Pro M1X sur sa keynote WWDCiOS 15, iPadOS 15 et macOS Monterey : comment fonctionne le mode concentration

macOS Monterey : réinitialiser l’ordinateur devient aussi facile que sur iPhone

FaceTime : iOS 15 a trouvé comment vous éviter de parler dans le vide

Utiliser l’Audio Spatial sur Apple Music : comment ça marche ? Quels casques et écouteurs pour en profiter ?

Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l’université?

Back to school ! Vous n’y couperez pas cette année : il va falloir investir dans un premier ou un nouvel ordinateur portable. Certes, si l’entrée au collège, au lycée ou à l’université s’avère généralement un bon alibi pour changer de machine, il n’en reste pas moins que d’un niveau d’étude à un autre, les besoins diffèrent. Et les questions qui se posent dans les rayons informatiques aussi. Mais, comme l’indique Thomas Tran, chef de produit PC portables chez Lenovo, « cela reste très difficile de définir dans quel PC investir ». Allez, on essaye quand même d’y voir un peu plus clair…Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

Au collège : stockage cloud et petit prix

On sera d’accord sur un fait : le collégien n’a pas besoin d’une « grosse machine ». « Il va se concentrer sur des usages primaires avec Word ou Excel. Un PC à base de processeur Celeron, AMD ou Atom peut lui suffire », explique Thomas Tran. « Ce sera sans doute un premier outil informatique, un produit d’accès », renchérit Denis Pioletti, chef de PC portables grand public chez HP, qui plaide pour un Cloudbook (l’équivalent Windows des Chromebooks de Google, NDLR), avec un stockage essentiellement orienté vers le cloud. « C’est un ordinateur qui n’a pas une très grosse puissance ni une grosse capacité de stockage (de 32 à 128 Go), mais il est mobile et accessible, avec un prix entre 200 et 300 euros », décrypte Denis Pioletti. « C’est vrai qu’aujourd’hui, un stockage important n’est plus vraiment indispensable en local et que l’on peut se contenter de 32 à 64 Go de mémoire. A éventuellement compléter avec une clé USB », ajoute Thomas Tran chez Lenovo. Pour ce qui est de la taille d’écran, un ordinateur en 10’’ à 13’’ peut combler les attentes.

Le G50 de Lenovo, un PC entrée de gamme avec écran de 15 pouces que l’on peut actuellement trouver à moins de 300 euros. – LENOVORentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

A partir de 15’’, la machine embarquera davantage de stockage mais sera plus chère : jusqu’à 500 euros environ. On veillera enfin aux promotions que certains constructeurs proposent pour la rentrée. Par exemple, des offres avec pack Windows Office 365 offert pour un an.

Au lycée : productivité et divertissement

Les besoins varient du collège au lycée, mais finalement assez peu. « Un lycéen peut cependant avoir besoin d’une mobilité plus importante, avec des temps de trajet plus longs permettant de visualiser plus de contenus », notre Denis Pioletti chez HP. « Il peut aussi réclamer un produit davantage orienté multimédia », précise Thomas Tran de Lenovo. D’où le choix d’une machine avec une carte graphique plus adaptée, comme la GeForce GT940 de NVIDIA. On en trouve à partir de 600, voire 700 euros, le tarif « clé » pour un bon PC de productivité à base de processeur Intel Core i5 qui permettra en outre d’effectuer du montage vidéo ou de jouer modérément. Pour un PC davantage orienté gaming, il faudra monter en gamme et lorgner sur les machines avec carte GTX 950 (800 euros et plus), mais ce n’est pas une priorité à l’école.Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

Ou alors, si l’on tient absolument à associer productivité et divertissement, un PC hybride peut s’imposer comme un bon parti. En étant soit convertible (avec un écran basculant à 180°), soit détachable (avec un écran se séparant du clavier), l’ordinateur se métamorphose en tablette – certes plus ou moins lourde — que l’on peut utiliser sur le canapé ou dans son lit. Une bonne alternative aux smartphones pour finir la journée sur les réseaux sociaux… Budget : de moins de 300 euros à 800 euros environ selon la taille de l’écran, la puissance et la capacité de stockage.

Le Switch Alpha de Acer: un PC à écran de 12 pouces détachable qui fait office de tablette poiur le divertissement. – ACER

Acer vient d’innover en la matière avec son Switch Alpha 12 (800 euros), un portable 12’’ 2-en-1 détachable à refroidissement liquide. « Cela suppose plus de confort pour l’utilisateur, mais aussi une performance du processeur qui ne sera pas diminuée lors des phases de refroidissement de la machine », précise Loïc Grégoire, responsable de la division produits BtoB et BtoC chez Acer. Pour 50 euros de plus, on peut actuellement s’offrir une tablette PC Microsoft Surface Pro 4 (12,3’’), certes avec une configuration sans ostentation, mais qui pourra être très pratique sur les bancs de l’université.Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

>> A lire aussi : Avec Surface Pro 4, Microsoft perfectionne son hybride

A l’université : autonomie et légèreté

« En fait, quel que soit le niveau d’étude, on a besoin de légèreté, de réactivité avec de préférence un disque SSD (pour un démarrage immédiat de l’ordinateur, NDLR), et une capacité de stockage jusqu’à 128 Go. Un Chromebook avec 16 Go de mémoire et 4 de SSD est un outil parfait », plaide Loïc Grégoire, responsable de la division produits BtoB et BtoC chez Acer. Pratique pour prendre des notes et surfer. A condition de ne pas abuser des logiciels, comme Photoshop, qui demandent une puissance particulière et un espace de stockage important.Rentrée: Quel ordinateur portable choisir pour le collège, le lycée, l'université?

Disponible en octobre, le Envy 13 de HP répond à des exigences précises, notamment en termes d’affichage (jusqu’à Quad HD). – HP

« Il faut au minimum un processeur Intel Core i5 avec 8 Go de Ram et un stockage confortable comme 1 To », indique Thomas Tran, chef de produit PC portables chez Lenovo. « On peut aussi imaginer pour un étudiant qui va travailler toute la journée en amphi que le ratio puissance/autonomie peut être un critère clé », table Denis Pioletti, chef de produit PC portables grand public chez HP. D’où l’émergence de PC qualifiés par les constructeurs de « premium ». Ils sont articulés autour d’un châssis en aluminium, sont légers (1,2 à 1,5 kg) et proposent une autonomie confortable (de 10 à 13 heures). Budget : de 700 à 1.500 euros, quand même. C’est aussi le portrait type du MacBook d’Apple, qui enthousiasme nombre d’étudiants, et que la plupart des fabricants essayent d’imiter depuis 3 ans environ.

Le MacBook Air d’Apple reste une référence, mais est désormais vieillissant. – APPLE

Bémol, selon Olivier Frigara, journaliste à iCreate et On refait le Mac : « Le ticket d’entrée est très élevé. L’entrée de gamme d’un Mac correspond ainsi à un milieu de gamme en PC ». Bien qu’Apple consente des réductions aux étudiants, c’est le porte-monnaie qui peut aussi faire la différence. Mais pas que. « Ce qui est frustrant, c’est que l’actuelle gamme de Mac d’Apple est vieillissante », rappelle Olivier Frigara. Si l’on attend patiemment de nouveaux modèles pour la rentrée universitaire, les qualités du Mac restent cependant évidentes : très bonne fabrication, peu ou pas de virus, et un système d’exploitation métronomique, simple et intuitif. Mais attention : « il est plus simple de passer du monde du PC à celui du Mac que l’inverse », prévient Olivier Frigara. Si vous disposiez d’un PC, que vous devez vous rééquiper d’un ordinateur et que vous disposez d’un budget d’au moins 900 euros, le choix d’un Mac peut alors être considéré.

>> Retrouvez le pack numérique qu’il vous faut sur FNAC.com

Test ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

Le TestTest ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

Dans le monde des ordinateurs portables, le ROG Flow X13 est un peu un ovni. Avec ce nouveau produit, ASUS vise à réussir la quadrature du cercle, en proposant une machine compacte, légère, mais pourtant aussi puissante qu’une tour gaming lorsqu’on parle de jeu vidéo. La firme taïwannaise a donc mélangé plusieurs innovations afin de rendre une sorte de grosse tablette capable de faire tourner Red Dead Redemption II en 4K. Est-ce enfin le PC parfait pour les joueurs nomades (et forcément un peu fortunés) ? Réponse dans notre test.

Si vous êtes un lecteur assidu de nos tests de laptops gaming, vous devez savoir que portabilité et puissance brute ne font pas bon ménage. En effet, plus un PC est puissant, plus il consomme d’énergie, et plus il consomme, plus il chauffe, ce qui implique un système de refroidissement de taille qui nuit à la portabilité. D’ailleurs, selon nous, l’équilibre parfait est actuellement au niveau des machines 15″, suffisamment fines et légères pour être baladées sans trop se casser le dos, et avec de quoi faire tourner des jeux triple A en 1080p, avec un framerate honnête. Pour plus de performances, on se retrouve au rayon des machines plus “transportables” que portables, à cause de leur poids et de leurs dimensions. À l’inverse, si vous voulez un ordinateur qui fasse la taille d’un album de brande dessinée, il faudra souvent faire une croix sur le jeu vidéo, à moins de se limiter à Counter-Strike et Fortnite. Pour atteindre son objectif, ASUS a donc développé un système unique, composé d’un PC ultra-portable surpuissant, épaulé par un boîtier externe qui renferme une grosse carte graphique.

Commençons par le portable. Le Flow se présente comme un ultrabook aux dimensions réduites. Avec son écran 13.4″ et 15mm d’épaisseur, il n’aura aucun mal à se loger dans n’importe quel sac, tandis que son poids contenu de 1.3Kg saura se faire oublier, même par les plus nomades d’entre vous. L’objet est particulièrement bien fini avec un mélange de plastique, d’aluminium, et même de magnésium pour un look hyper premium. Seul hic, on laisse facilement des traces de doigts sur la surface derrière l’écran. Il n’y a pas à dire, c’est réellement un joli PC. De plus, avec son écran au format 16:10, on a un look un peu plus carré qu’à l’habitude, et le châssis du laptop suit donc cette forme qui est assez originale en 2021 (c’était la grande mode au milieu des années 2000). On voit que tout a été assemblé avec soin, notamment les évents d’aération qui sont sous la machine, à la base de l’écran, tandis qu’une petite grille occupe une partie de la tranche droite. Un peu comme sur les modèles Zephyrus, la charnière permet de surélever l’ordinateur, afin de garantir un bon flux d’air, et ainsi, maximiser ses performances. Mais ici, ce n’est pas tout, car l’écran pivote à 360°, afin de transformer le Flow en une véritable tablette. C’est d’ailleurs assez pratique lorsqu’on joue en mode nomade, puisqu’on peut mettre le PC en “pyramide” et ainsi profiter d’un refroidissement optimal.

UN PC QUI A DU FLOW

Petite spécificité, le bouton “power” se situe sur la tranche droite, au milieu du châssis, et il fait également office de lecteur d’empreintes, ce qui permet de déverrouiller Windows d’un coup de doigt. Attention toutefois, en manipulant l’ordinateur, il arrive qu’on actionne le bouton sans le vouloir. Puisqu’on parle des tranches, sachez que la connectique y est plutôt généreuse avec un USB-C et un USB-A sur le flanc de droite, tandis que la gauche héberge un jack 3.5, une sortie HDMI 2.0 et un large connecteur spécifique qui regroupe un USB-C et un PCIe 3.0 8x (pour y brancher le GPU externe). On souligne au passage qu’ASUS a fait le choix d’un connecteur PCIe là où la concurrence préfère les USB-C pour brancher sa carte graphique, ce qui va permettre un gain de performance, au détriment de la versatilité (rien d’autre ne se branche dessus). Bref, rien d’exotique pour ce portable, mais que les amateurs de connectique se rassurent, le GPU externe est bien pourvu comme nous le verrons ci-dessous. Le clavier est toujours excellent, comme souvent avec ASUS, même s’il s’agit d’un simple chiclet à membrane, sans pavé numérique bien sûr. Sachez qu’il dispose toutefois d’un rétroéclairage avec trois niveaux d’intensité.Test ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

L’écran 16:10 est dispo dans deux configurations : un 4K UHD (3840 x 2400) DCI-P3 à 60 Hz sur notre configuration de test, et un Full HD (1920 x 1200) sRGB à 120 Hz qu’on conseillera dans le cadre d’une utilisation jeu vidéo. Quel que soit votre choix, il s’agira d’une dalle IPS certifiée Pantone, et protégée par une vitre en Gorilla Glass. Les écrans sont bien entendu touch screen, et comme toujours, ils disposent d’une surface brillante propice aux traces de doigts. Contrairement à la plupart des modèles ROG de ces dernières années, le Flow dispose d’une webcam 720p logée classiquement en haut de l’écran. Si le capteur ne vous permettra pas de devenir un streameur avec sa faible qualité d’image, il fera néanmoins largement le taf pour vos apéros Zoom, ou vos visios professionnelles.

PETIT MAIS COSTAUD

Malgré son format compact, le Flow X13 renferme de l’artillerie lourde, à commencer par son processeur. Le châssis renferme en effet un gros AMD Ryzen 9 5980HS offrant 8 cœurs et 16 threads, épaulé par 32 Go de RAM, tandis qu’une modeste Nvidia GeForce GTX 1650 se charge d’animer votre écran. Si côté processeur la puissance est largement suffisante pour faire tourner n’importe quel triple A récent, le GPU embarqué va rapidement montrer ses limites. Impossible de faire tourner un jeu récent, surtout en 4K. À cette résolution, même les titres eSport offrent un framerate peu recommandable. Il va donc falloir revenir à du 1080p pour pouvoir envisager de faire tourner des titres plus gourmands, comme DOOM Eternal ou The Witcher, mais là encore, il faudra se contenter d’un framerate assez bas, ou faire de grosses concessions sur les options graphiques.

Par contre, aucun problème niveau stockage grâce à un gros SSD M.2 PCIe 3.0 d’une capacité d’1 To. L’inconvénient de ce gros CPU, c’est que même avec un GPU modeste, la chauffe et l’autonomie deviennent problématique. Bien qu’on n’ait pas remarqué de baisse des fréquences lorsque la température monte, le Ryzen fait hurler les ventilateurs, qui sont relativement bruyants. Niveau autonomie, le Flow n’est pas à la fête, puisqu’ASUS a choisi d’opter pour une batterie légère, et donc petite. En bureautique, ne comptez pas dépasser les 5h d’utilisation entre deux charges. L’avantage d’une petite batterie, c’est qu’elle se recharge vite, avec 80 % récupérés en une bonne heure de charge (PC éteint). Mention spéciale au chargeur de 100W qui est très compact, avec des dimensions qui font penser aux transfos 60W de chez Apple.

UN DOCK AD HOCTest ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

Pour envoyer du gras niveau gaming il faut donc se tourner vers le GPU externe poétiquement baptisé XG Mobile. Là où Razer a opté pour un boîtier aux larges dimensions qui accueille une n’importe quelle carte graphique de bureau (ce qui laisse une large latitude au client), ASUS a fait le choix d’un système fermé et propriétaire. Le XG Mobile est donc un boîtier aux formes compactes qui se permet d’être assez facilement transportable (pour le coup, on évitera de le balader en permanence). Cette solution a le mérite d’offrir un look assez léché, mais aussi d’apporter un maximum de connectique. L’idée est bien sur de laisser ce module chez soi, de travailler la journée avec le Flow sous le bras, puis de profiter d’un gros PC en rentrant le soir. Le XG Mobile intègre donc une alimentation, et une large connectique afin d’y brancher tous nos périphériques de bureau. Le dock propose sur l’arrière un connecteur d’alimentation, un port RJ45, 4 USB-A, un HDMI et un DisplayPort, tandis qu’un lecteur de cartes mémoire est discrètement placé sur le dessus du boîtier. Bref, on peut donc laisser brancher son clavier, sa souris, la carte son du casque sans-fil, et y brancher un bel écran gaming.

Niveau accueil, il n’y a rien à redire. La petite déception se trouve finalement à l’intérieur du châssis. Le choix de la compacité a obligé ASUS à se porter vers une Nvidia RTX 3080 dans sa version mobile, nettement moins puissante que sa cousine pour PC de bureau. Ceci dit, bien qu’il s’agisse d’une puce mobile, cette dernière est clairement poussée à fond afin de tirer parti de son dissipateur thermique, et de son alimentation électrique. Ce GPU affiche en effet une cadence de 1810Mhz pour un TDP de 150W, soit bien plus que n’importe quelle autre 3080 mobile qu’on peut trouver dans les châssis des PC portables de la concurrence. Pour relier le XG au Flow, rien de plus simple, il suffit de brancher le connecteur dédié, puis d’accepter la notification qui nous propose d’activer le GPU externe. À partir de ce moment, le système désactive la GTX 1650 du Flow (impossible de profiter des deux simultanément), et pousse le CPU Ryzen à son maximum, ce dernier pouvant désormais accaparer tout le système de refroidissement du portable.

CA$H IS KING

Désormais, l’ultra-portable discret se mue en une tour gaming carrément honnête, avec des performances qui n’ont plus rien à voir avec ce qu’on trouve traditionnellement dans le monde du PC portable. Désormais, on dispose enfin des chevaux nécessaires pour profiter de la dalle 4K du Flow, même s’il faudra se montrer mesuré sur les options graphiques afin de conserver un framerate digne de ce nom. Pour vous donner une idée, Red Dead Redemption II envoie environ 40 FPS sur son préréglage maximum dans cette résolution. Si le chiffre paraît honorable, la stabilité n’est pas vraiment au rendez-vous avec des pointes à 70 images par seconde, et des chutes vers 20 images secondes. En revanche, pour peu que vous ayez branché un écran 2K, plus rien n’arrêtera le duo Flow/XG. N’importe quel triple A passera à fond (ou presque), en atteignant la barre symbolique des 60 FPS, le tout sur un équipement qui peut tenir dans un sac à dos. On reste impressionnés. Même histoire avec du 1080p, sauf qu’ici, les joueurs compétitifs pourront enfin profiter des écrans les plus rapides du marché (240Hz et plus) afin de gratifier leurs rétines d’une avalanche de frames.

Damien GreffetTest ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

Journaliste / Rédacteur

le mercredi 30 juin 20218:49

Suivre ce rédacteur sur

@d_greffet

@damiengreffet/Test ASUS Flow X13 : le portable qui peut remplacer une tour gaming ?

Ses derniers articles

Playdate : prix, précommandes, jeux, toutes les infos sur la console rétro

Chernobylite : un nouveau trailer bien oppressant au coeur de la zone d’exclusion

Razer : la marque crée un bateau avec une IA pour nettoyer les océans

Comment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Un micro connecté à un ordinateur sert dans de nombreux cas : de l’enregistrement d’un podcast, à la réalisation de vidéos pour YouTube, ou encore pour enregistrer ses chansons !Comment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Mais pour pouvoir connecter son microphone avec fil à son pc portable, il va vous falloir savoir quelques notions !

Si vous souhaitez brancher votre nouveau micro sur votre pc portable mais vous ne savez pas comment faire ? Pas de problème, on vous explique tout en détail !

Sommaire !

Comment connecter le micro à son pc portable ?

Branchement du micro avec un cable USB !

Comment connecter son micro professionnel à son ordinateur portable ?

Que faire si votre ordinateur portable ne dispose pas d’une entrée mini-jack ?Comment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Votre pc portable ne veux pas reconnaitre votre micro ?

Comment connecter le micro à son pc portable ?

Micro avec cable usb ou mini jack, voici les étapes à suivre !

Branchement du micro avec un cable USB !

Selon le modèle de votre micro, la connectivité avec votre pc portable peut être réalisé avec le cable USB fournit par le fabricant. Pour brancher correctement un microphone avec un câble USB, suivez les étapes suivantes :

Connectez le microphone au port USB de votre choix sur votre ordinateur. Les ports USB pour le branchement se trouve sur les côtés latérales de votre pc ou sur l’arrière.

Attendez quelques secondes qu’une notification s’affiche sur l’écran de votre ordinateur. Si rien ne s’affiche, ne paniquez pas ! Déconnectez le micro du port et reconnectez-le à nouveau !Comment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Une fois l’installation terminée avec succès, effectuez les tests appropriés :

Peu importe le système d’exploitation Windows que vous utilisez, windows 10 ou 8, voir Windows 7 pour les plus anciens, rendez-vous dans la barre de recherche de Windows. Elle se trouve en bas à gauche de votre écran. Quand vous y serez tapez « Son »

Vous verrez apparaitre plusieurs choix dont : « Paramètres de son » Cliquez-dessus.

Si votre micro n’est pas reconnu comme le périphérique par défaut, allez sur l’onglet « Choisir votre périphérique d’entré et sélectionné votre microphone.

Faites un test en parlant à travers le micro, si vous voyez la bande bleu bouger, bonne nouvelle, tout fonctionne parfaitement !

Dans le cas d’un micro dépourvu de cable USB comme c’est généralement le cas avec un micro professionnel, voici comment faire !

Comment connecter son micro professionnel à son ordinateur portable ?Comment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Pour connecter un micro professionnel à un ordinateur portable, vous aurez besoin d’un adaptateur. Cela réduit l’ouverture de connexion normale d’un micro (3,5 mm) à un microphone adapté à l’ordinateur portable.

Lorsque vous avez l’adaptateur, il vous suffit de mettre la partie microphone sur l’adaptateur (dans le trou à une extrémité), et l’autre partie le brancher sur l’ordinateur dans la section “Mp3”.

Il ressemblera à quelque chose comme ça :

Que faire si votre ordinateur portable ne dispose pas d’une entrée mini-jack ?

Si votre ordinateur portable ne dispose pas d’un dispositif d’entrée sonore, vous pouvez acheter un adaptateur USB afin de pouvoir brancher votre microphone. Il est doté d’une carte son interne qui lui permet de fonctionner parfaitement.

Promo

253 CommentairesComment brancher un micro sur un ordinateur portable ? [Tutoriel]

Hagibis Carte Son Externe USB, Adaptateur Jack vers USB, écouteurs USB vers Jack 3,5 mm, Microphone…

Voir l’offre sur Amazon

Vous pourrez ainsi utiliser l’adaptateur mentionné ci-dessus pour le microphone professionnel au lieu de le connecter directement à votre pc portable. Pour ce faire, branchez-le dans la fente verte de cet adaptateur USB

En toute simplicité, l’adaptateur USB sera à connecté sur votre port USB du pc. Tout comme une clé USB classique !

L’avantage de ce type d’adapteur, c’est qu’il nécessite aucune configuration préalable pour faire fonctionner votre nouveau micro. La majorité d’entre eux sont appelés “plug & play“, c’est-à-dire qu’ils se connectent et s’utilisent en toute facilité !

Votre pc portable ne veux pas reconnaitre votre micro ?

Si après avoir connecté votre micro et vérifié que le périphérique est bel et bien branché, il se peut que votre ordinateur portable ne le reconnait pas ! Cela est surement dû à la carte son qui n’est pas compatible avec votre micro. Mais rassurez-vous, cela arrive rarement !

Asus R515DA-EJ032T, 15 pouces léger multimédia (599€)

Asus R515DA-EJ032T, 15 pouces léger multimédia (599€)Asus R515DA-EJ032T, 15 pouces léger multimédia (599€)

15″ mat, Ryzen 5 Quad Core, Vega 8, SSD 512 Go, 8 Go, 1.8 Kg

Article initialement publié le 4 novembre 2020 :

Notre avis sur l’Asus R515DA-EJ032T

Propulsé par un puissant processeur Quad Core Ryzen 5, l’Asus R515DA-EJ032T a tout du petit PC productif par excellence. S’il peut d’abord séduire par son design soigné, les possibilités qu’il offre couvrent l’ensemble des tâches courantes avec un peu d’édition, de quoi répondre à la majorité des utilisateurs à la recherche d’un PC 15 pouces compétitif. Le système est réactif grâce à la RAM en bonne quantité (8 Go) et au stockage SSD rapide de 512 Go. Par contre, la mise en images est un peu moins enthousiasmante avec son écran de 15 pouces antireflet HD (768p) glissé dans un châssis argenté passe partout. On a par ailleurs déjà vu plus compact dans sa catégorie et le clavier n’est pas rétro-éclairé.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

L’Asus R515DA-EJ032T face à la concurrence

L’Asus R515DA-EJ032T prend place dans une catégorie plutôt disputée dans notre comparatif où son léger avantage sur le prix peut peut-être faire la différence. Sachez toutefois que l’absence d’écran Full HD le tire vers le bas et que la concurrence marquée par les Huawei Matebook 15 et Honor Magicbook 15 est écrasante (meilleur châssis, écran, autonomie…).

Caractéristiques Asus R515DA-EJ032T

Clavier rétro-éclairé-

Écran(s)

15.6″ HD LED 200nits (1366×768, antireflet)

Processeur

AMD Ryzen 5 3500U Picasso (2.1 GHz, 4 cœurs)

Mémoire vive installée (max)

8 Go (soudés) DDR4 2400 MHz

Carte graphique

AMD Radeon Vega 8

StockageAsus R515DA-EJ032T, 15 pouces léger multimédia (599€)

SSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe 3.0)

Connectique

2 USB 2.0 + 1 USB 3.2 + 1 USB 3.2 Type-C (Gen1), HDMI 2.4, microSD/SDXC

Réseau

Wi-Fi ac, Bluetooth 4.1

Pavé numérique

Oui

Windows Hello

Système audio

2 haut-parleurs SonicMaster

Système d’exploitation

Windows 10 64 bits

Autonomie annoncée / Batterie

5 heures / Li-Ion 2 cellules 37Whr

Poids / Dimensions (mm)

1.8 Kg / 360 x 235 x 19.9

Châssis, connectique, écran du Asus R515DA-EJ032T

L’Asus R515DA-EJ032T ne révolutionne pas les codes du design avec ses tons argent/gris et ses lignes arrondies et un boitier composé essentiellement de plastique. Toutefois, le résultat est soigné et neutre, sans effet de texture. Le clavier argenté lui aussi n’est pas rétro-éclairé, ce qui peut gêner la perception du lettrage par temps ensoleillé.Asus R515DA-EJ032T, 15 pouces léger multimédia (599€)

Côté mensurations, il se positionne dans la moyenne pour sa catégorie “entrée de gamme” avec 19,9 mm d’épaisseur pour un un poids plutôt raisonnable autour de 1.9 kg, de quoi l’ouvrir à un peu de vie nomade.

A l’ouverture, on découvre un écran encadré de contours qualifiés de NanoEdge, l’appellation d’Asus pour le borderless, mais le résultat est loin du borderless admis en 2020 avec un cadre qui reste très présent autour de l’écran. Parlant de lui, l’écran réserve un bilan on ne peut plus standard avec sa définition HD (1366 x 768 px) et le support d’une dalle TN aux angles de vision étroits et à la colorimétrie moyenne. Son traitement antireflets est le bienvenue cependant car il va jouer sa part de confort en contrant les reflets pour permettre de travailler dans de bonnes conditions en ambiance lumineuse. qui vont amplifier la sensation d’immersion.

La connectique a l’avantage d’intégrer un port USB Type-C (interface polyvalente). Le reste est à l’avenant avec un lecteur de carte microSD, une sortie HDMI et trois autres ports USB dont deux sont limités par la norme 2.0. Les modules sans fil sont quant à eux confiés aux Wifi 802.11 AC et Bluetooth 4.1. Il n’y a pas d’option de connexion biométrique (Windows Hello), il vous faudra donc taper votre mot de passe pour déverrouiller votre session.

Performances, autonomie du Asus R515DA-EJ032T

Le stockage est au centre de cette configuration puisqu’il est confié à un SSD dédié de 512 Go. Globalement plus silencieux, robuste et économe en énergie qu’un disque mécanique, il permet à Windows d’atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Pour ne rien gâcher, sa capacité de stockage est généreuse pour un SSD (512 Go) et pourra contenir une importante partie de votre ludothèque sans forcément recourir à une solution externe.

Mais les capacités de cet Asus R515DA-EJ032T dépendent principalement du processeur, confié ici à APU AMD de dernière génération Quad Core Ryzen 5 3500U basse consommation. Il succède au Ryzen 5 2500U avec un gain de plus en moins 10% en matière de puissance, de quoi arriver à un niveau proche d’un Quad Core i5-8265U. De fait, l’usage courant est parfaitement pris en charge et vous pouvez même vous atteler à des missions de type retouche photo, montage vidéo et calcul léger sans trop trembler. D’autant que l’APU est secondé par 8 Go de mémoire vive, un total adéquat pour naviguer avec fluidité en multitâche.

Le chipset AMD Radeon Vega 8 intégré au processeur va se charger du rendu graphique, à savoir qu’il tient la dragée haute à la puce Intel UHD 620 des processeur Intel Comet Lake/Whiskey Lake. Alors que cette dernière s’apparente à une GeForce MX110 en termes de performances, la Vega 8 va égaler une GeForce MX130 et permettre un peu de jeu en définition et détails moyens (1366 x 768 px).

Pour ce qui est de l’autonomie, ne tablez pas sur plus de 5 heures en raison de sa petite batterie (37 Whr). C’est trop limité pour envisager de travailler en mobilité.

Stock épuisé…

Découvrez les meilleures promos PC portable !

Publié par Eve |

4 Nov 2020

| 0

15″, 8 Go, AMD Picasso Ryzen, Asus R515, Asus R515DA, M.2 NVMe PCIe, Picasso, Quad Core, Quad Core basse consommation, Ryzen 5 3500U, SSD 500 Go, USB-C

Partager:

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?

LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !

Demandez-nous conseil !