Monthly Archives: March 2022

Forcer la fermeture d’un logiciel bloqué sous Windows 10

L’informatique est un domaine où l’imperfection règne. Du fait de la complexité croissante des systèmes d’exploitation et des logiciels – qui nécessitent souvent des millions de lignes de code correspondant à autant d’instructions –, et surtout de la multitude de combinaisons possibles, il n’est pas rare d’être confronté à un bug plus ou moins gênant.

Parfois, il suffit de recommencer une opération pour contourner l’erreur et réaliser l’opération voulue. Mais il arrive aussi qu’un bug bloque complètement une application, qui reste alors bloquée, sans réaction. Dans ce cas, il n’y a généralement pas d’autre solution que de la fermer pour la relancer ensuite.

L’ennui, c’est qu’il est assez fréquent de ne pas pouvoir fermer le logiciel bloqué normalement, en cliquant simplement sur la case de fermeture de sa fenêtre, à droite de sa barre de titre. On a beau faire, rien ne se passe. En général, la couleur de la barre de titre change en indiquant que le logiciel ne répond pas. Il ne reste alors qu’une solution : la fermeture de force. Une « exécution » en règle qui peut s’effectuer de deux façons.

Notez qu’en général, les modifications apportées au document en cours d’utilisation dans l’application bloquée sont perdues… du moins, uniquement celles effectuées après le dernier enregistrement. C’est parfois rageant, mais c’est toujours mieux que de rester coincé. Et dans certains cas, le logiciel restaure automatiquement la dernière version en cours, qu’il a sauvegardée dans un cache.

Forcer la fermeture d’un logiciel bloqué sous Windows 10

Via la barre des tâches

Si votre souris réagit encore et que le logiciel bloqué n’empêche pas d’utiliser Windows 10 et les autres applications ouvertes, tentez d’abord la méthode « douce » en passant par la barre des tâches.

Dans la barre des tâches de Windows 10, faites un clic droit sur l’icône du logiciel bloqué. Dans le menu qui s’affiche, cliquez sur Fermer la fenêtre, ou Fermer toutes les fenêtres si l’application en a ouvert plusieurs. Le logiciel fautif est fermé de force. Attention : il faut parfois répéter l’opération plusieurs fois.

Vous pouvez ensuite relancer le logiciel bloqué pour continuer ce que vous aviez commencé, et parfois même récupérer le document ouvert au moment du blocage, si vous avez de la chance.

Fermeture de force

Si la première méthode ne fonctionne pas, vous devez user de la manière forte en passant par le Gestionnaire des tâches.

Tapez le raccourci clavier Ctrl + Maj + Échap (ou Ctrl + Maj + Esc, selon les claviers). La fenêtre du Gestionnaire des tâches de Windows 10 s’ouvre. Repérez le logiciel bloqué dans la liste des applications en cours d’utilisation. En principe, la mention « Ne répond pas » apparaît à côté de son nom. Cliquez sur le nom du logiciel bloqué, puis sur le bouton Fin de tâche, en bas de la fenêtre.

Le logiciel est fermé de force. Cette fois encore, vous pouvez relancer le logiciel fautif pour continuer ce que vous aviez commencé, et tenter de récupérer le document ouvert au moment du blocage.

Source : rédaction et web

Peau terne : 7 produits pour raviver l’éclat de la peau durant le confinement

Confinement et cocooning oblige, toutes les occasions sont bonnes pour prendre soin de sa peau. Après avoir vous avoir éclairé sur le nombre de masques à faire par semaine, voici une petite sélection de produits parfaits pour éviter d’avoir grise mine. En effet, le manque de soleil et d’air frais peut avoir, sur le long terme, une petite incidence négative sur l’éclat de la peau… encore plus si vous êtes devant les écrans (ordinateur, smartphones, télévision, tablette) toute la journée.Peau terne : 7 produits pour raviver l'éclat de la peau durant le confinement

• Le Sérum Eclat Peptidin – DJ JART

Un sérum léger à la texture aqueuse pour un coup d’éclat immédiat. Grâce à sa formule enrichie du 8-Peptide Complex et d’extrait de fleur de pêcher, c’est le soin idéal pour les peaux en manque d’énergie. Glow ravivé en quelques coups de pipette ! > Peptidin Sérum Eclat – DJ JART – 39€

• Le Masque Morning Expert Vitamine C Power – THIS WORKS

Un masque revigorant et exfoliant composé à 10% de Vitamine C et Jojoba pour nettoyer, lisser et donner de l’éclat à la peau. Il combat les irrégularités du teint et lutte entre autres, contre le vieillissement prématuré des tissus. L’huile de jojoba et l’huile d’amande douce nourrissent et nettoient tout en apportant hydratation maximale. Une façon étonnante et stimulante de commencer la journée> Morning Expert Vitamin C Power Mask – THIS WORKS – 49€

• Le Sérum Rénovateur Eclat Pure Vitamin C10 – LA ROCHE-POSAY

Hautement concentré en Vitamine C pure, ce sérum estompe les irrégularités pour révéler tout l’éclat de l’épiderme grâce à la Vitamine C pure connue pour lisser les rides, afiner le grain de la peau et révéler toute sa luminosité. Le sérum enrichi en acide salicylique peut s’utiliser en base de maquillage.> Sérum Rénovateur Eclat Pure Vitamine C10 – LA ROCHE-POSAY – 34€

• La Crème Energisante Ultra-Hydratante Ginzing – ORIGINS

Face au succès de sa gamme Ginzing, Origins revient avec de nouvelles formules pour ses hydratants phares. Au menu : Grains de Café, puissants antioxydants et Panax Ginseng, utilisé depuis plus 7000 ans dans la médecine chinoise car considéré comme la source de l’Energie Vitale. Ce soin offre une hydratation intense de 72h aux peaux sèches et déshydratées.> Crème Energisante Ultra-Hydratante Ginzing – ORIGINS – 25,50€

• L’Huile Botanique Onagre – ODENPeau terne : 7 produits pour raviver l'éclat de la peau durant le confinement

Oden est une marque de soins cosmétiques à base de plantes françaises développée en partenariat avec des agriculteurs de nos régions. Elle a été fondée par Marion Weber, une passionnée de beauté et de botanique, qui a toujours joué les chimistes en fabriquant elle-même ses soins. Aujourd’hui elle nous offre son expertise sur les compositions avec un concept simple : exit les compositions compliquées, elle mise sur sept huiles végétales rares et précieuses, efficaces et 100% made in France. L’Huile Botanique d’Onagre est dédiée aux peaux ternesLe must : ajouter quelques gouttes de cette huile dans sa crème de jour ! > Huile Botanique d’Onagre – ODEN – 28€

• Le Sérum Antioxydant éclat pour le visage Vitamin Nectar – FRESH

Un sérum visage quotidien gorgé de microbulles riches en nutriments, minéraux et extraits de fruits et légumes, inspiré des jus de fruits frais. Des microbulles d’huile de noix de coco, vitamines C et E et bêta-carotène, jus de racine de Jicama et de chicorée, d’eau de gingembre, de vitamine B5, d’extraits de citron et d’orange, et de minéraux ! Tout comme un jus d’orange le matin, nécessaire au réveil du corps, ce sérum réveille la peau pour un effet bonne mine assuré. > Sérum Antioxydant éclat pour le visage Vitamin Nectar – FRESH – 32€

• Le Complexe Eclat Bio – BELLE BIO

Née sous le soleil du sud de la France en 2003, la marque formule des cosmétiques et des compléments alimentaires naturels et bios à actions ciblées. Formulé pour aider à éliminer les toxines accumulées dans l’organisme pouvant boucher les pores, ce complexe contribue à illuminer le teint. Le Chardon Marie Bio contribue à stimuler la purification de l’organisme et la Vitamine C soutient la formation normale de collagène.> Complexe Eclat Bio – BELLE & BIO – 15€ la boîte de 60 gélules (Cure pour 1 mois).Elisabeth Sall

à lire aussi

Peau sèche, peau grasse, peau mixte… quel sérum choisir en fonction de mon type de peau ?

Photos : Katy Perry, Rihanna, Britney Spears : Ces stars qui ont des problèmes de peau !

Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Remplir un document au format PDF et le signer ne nécessite pas forcément l’utilisation d’un ordinateur ou son impression. Il est tout à fait possible de le faire depuis un smartphone, à l’aide d’une application dédiée.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

C’est ce que propose Adobe Fill & Sign, une application gratuite qui vous permettra même de gagner du temps en enregistrant à l’avance vos coordonnées pour un remplissage automatique de certaines informations.

1. Téléchargez Adobe Fill & SignComment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Commencez par télécharger l’application Adobe Fill & Sign sur votre smartphone. Proposée gratuitement et disponible aussi bien sur iOS que sur Android, cette application permet d’enregistrer un certain nombre d’informations courantes pour faciliter le remplissage de certains champs d’un formulaire et propose un outil pour appliquer une signature manuscrite à vos documents.

Télécharger Adobe Fill & Sign pour Android (Gratuit)Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Télécharger Adobe Fill & Sign pour iPhone (Gratuit)

2. Editez votre profilComment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Ouvrez l’application sur votre smartphone et rendez-vous sur la page permettant de personnaliser les informations de votre profil en appuyant sur le bouton idoine : nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, remplissez vos informations personnelles pour que l’application puisse les utiliser. Elle complétera ainsi automatiquement certains champs de formulaires.

Notez qu’il est possible d’Ajouter un champ personnalisé, pour le cas où vous seriez amené à remplir fréquemment un champ spécifique non prévu nativement par l’application. Appuyez sur Fermer pour enregistrer vos informations.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

3. Remplissez un formulaire

Depuis la page d’accueil de l’application, appuyez sur Sélectionner un formulaire à remplir puis choisissez la source de provenance du document. Pour manipuler le formulaire, zoomer et vous déplacer dans celui-ci, utilisez toujours deux doigts.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Tapotez ensuite à un doigt un champ à remplir. Vous pouvez, au choix, saisir manuellement l’information, ou appuyer sur l’icône figurant un profil pour accéder aux informations enregistrées. Il ne vous reste ensuite qu’à sélectionner une information pour l’ajouter automatiquement dans le champ de réponse.

Maintenez ensuite votre doigt appuyé sur le texte que vous venez d’ajouter pour faire apparaître une loupe pour le déplacer et le repositionner.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

4. Signez le document

Adobe Fill & Sign permet d’apposer une signature manuscrite sur les documents que vous remplissez. Appuyez sur l’icône Signature en bas de l’écran pour Créer une nouvelle signature.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

La fenêtre d’Adobe Fill & Sign devrait passer au format paysage. À l’aide de votre doigt, dessinez votre signature en veillant à bien utiliser la ligne de base et appuyez sur Terminer.

Déplacez la signature dans le cadre prévu à cet effet, et, si nécessaire, ajustez sa taille en agissant sur l’icône figurant une flèche à double sens.Comment remplir et signer un document sur iPhone ou Android

Lorsque votre document est entièrement renseigné, appuyez sur Terminé pour l’enregistrer dans l’application ou appuyez sur le bouton de partage pour le renvoyer par email.

Boeing relancerait son NMA pour contrer l’A321XLR

Le CEO de Boeing a de nouveau évoqué le projet de nouvel avion de taille moyenne, à mi-chemin entre les familles 737 et 787, qui selon certains pourrait être présenté dès l’année prochaine pour une entrée en service vers 2026. Avec en ligne de mire l’Airbus A321XLR.Boeing relancerait son NMA pour contrer l’A321XLR

Virtuellement enterré en janvier 2020, le projet NMA (new mid-market airplane) d’avion de 220 à 270 sièges a de nouveau été évoqué par Dave Calhoun, lors d’un appel aux analystes suite à l’annonce d’une perte record de 12 milliards de dollars. Le CEO de Boeing a mentionné ce « milieu du marché » (MoM) visé par le nouvel appareil, répondant à une question sur comment son entreprise concurrencerait « l’Airbus A321XLR qui a une meilleure autonomie que le 737 MAX » : « Je pense que vous êtes à peu près dans le bon espace en ce qui concerne les prochains efforts de développement », a répondu Dave Calhoun. « Mais je ne veux pas encore le dire. Nous progressons vraiment bien dans le développement de notre ingénierie et de nos technologies de fabrication, afin d’être prêts lorsque ce moment viendra à offrir un produit vraiment différencié ».

Le dirigeant de Boeing a souligné qu’il va « prendre son temps », estimant ne pas avoir un portefeuille d’avions « significativement désavantagé par rapport à leur portefeuille » (Airbus NDLR) : « ce n’est pas le moment de fixer un nouveau design », a-t-il déclaré selon Doug Harned, analyste chez Sanford C. Bernstein. Mais une évaluation de la demande chez les compagnies aériennes devrait être lancée d’ici la fin de l’année, a précisé le CEO.

Les rumeurs sur ce NMA continuent de toute façon, quelque soit la position officielle de Boeing : certains évoquent un projet 5X plutôt que 797, d’autres parlent d’une décision dans les douze mois pour une mise en service vers 2026. Sans oublier le NLT datant de 2011 ressorti des oubliettes par Leeham News il y a un an, ce New Light Twin étant présenté comme un bicouloir de 200 à 240 sièges.

Déjà en octobre dernier, des « discussions initiales » avec les fournisseurs pour un futur avion étaient mentionnées. Mais le CEO de Safran Philippe Petitcolin a estimé dans AirwaysMag que la chaine d’approvisionnement était plutôt en faveur du maintien du programme 737 MAX ; selon lui, seul un refus des opérateurs de commander à nouveau le monocouloir remotorisé pourrait pousser Boeing à accélérer le lancement du NMA.

Rappelons qu’aujourd’hui, l’Airbus 321XLR (plus de 450 commandes, dont la production a débuté pour une première livraison en 2023) dont les livraisons sont attendues à partir de 2023) pourra emporter 240 passagers sur 9000 km, tandis que le Boeing 737 MAX 10 (plus de 480 commandes pour une livraison reportée à la mi-2023) en emportera 230 sur 6100 km. Fin janvier 2020, Dave Calhoun insistait : « nous ne dessinerons pas notre nouvel avion sur la base de l’A321 »…

©Airbus

365 jours par an, Air-Journal vous informe gratuitement. Soutenez le site par un don, participez à son développement !

Je fais un don

Imprimer l’article

Boeing relancerait son NMA pour contrer l’A321XLR

Tuto : comment partager son compte Xbox (Microsoft) sur PC

Alors que la pratique du partage de comptes sur consoles Xbox est déjà très connue, un autre type d’appareil du même écosystème peut lui aussi en bénéficier. Il est en effet possible de partager son compte Microsoft sur PC afin de bénéficier des jeux, DLC et même du Xbox Game Pass PC ou Ultimate d’un proche, ce qui est bien pratique lorsque l’on habite le même foyer et qu’on souhaite jouer aux mêmes jeux. On vous explique tout ça en quelques points.Tuto : comment partager son compte Xbox (Microsoft) sur PC

Le partage de compte Microsoft sur PC, qu’est-ce que c’est ?

À l’instar du partage de compte sur consoles Xbox, le partage de compte Microsoft sur PC est extrêmement intéressant puisqu’il permet de profiter de tout le contenu digital acheté par un proche. C’est-à-dire que dans une situation où vous êtes deux joueurs PC dans un même foyer sur deux appareils différents, il vous est possible de ne souscrire qu’à un seul abonnement Xbox Game Pass PC. Contrairement au partage de compte proposé par exemple sur la plateforme Steam, il est possible de jouer en même temps que l’autre personne à un jeu qu’elle aurait acheté. À vous les joies des jeux en coopération.

Bien que la fonctionnalité paraisse très intéressante sur le papier, il faut cependant souligner le fait qu’une seule personne peut profiter des jeux de l’autre. Prenons un exemple concret.

Le joueur A dispose d’un abonnement au Xbox Game Pass PC. Il décide de partager son compte avec son frère, le joueur B.

Le joueur B peut donc profiter pleinement du service. Ce dernier décide de s’acheter le Season Pass de The Outer Worlds. Il pourra bien évidemment en jouir, mais pas le joueur A puisque c’est lui qui partage son compte. Il aurait donc fallu que ce soit le joueur A qui se le procure pour que les deux puissent en bénéficier.

Comment partager mon compte ?

Partager son compte sur PC est très simple. En effet, celui qui détient les jeux, DLC et abonnements qu’il veut partager (le joueur A dans l’exemple précédent) n’aura absolument aucune manipulation à effectuer.

Celui qui bénéficie du contenu de l’autre aura en revanche quelques manipulations à effectuer. Veillez à faire cela avec une personne de confiance puisque le joueur B doit se procurer l’identifiant et le mot de passe du joueur A.

1. Connecter le compte du joueur A sur le Microsoft StoreTuto : comment partager son compte Xbox (Microsoft) sur PC

Il faut que le compte du joueur principal (celui qui partage son compte) soit connecté sur le Microsoft Store de Windows 10. Seulement un profil peut être connecté à la fois, il vous faudra naturellement déconnecter tout autre compte.

2. Installer l’application Xbox

Il faut ensuite accéder à la barre de recherche du Microsoft Store et rechercher l’application Xbox, puis la télécharger. Vous pouvez aussi passer directement par ce lien.

3. Configurer les comptes sur l’application Xbox PC

Au premier démarrage de l’application Xbox, vous serez naturellement connecté avec le compte qui l’est sur le Microsoft Store, soit le joueur A. Il est alors nécessaire de déconnecter ce compte de l’application Xbox pour reconnecter le compte avec lequel vous comptez jouer, soit celui du joueur B. L’application constatera alors que le compte de jeu et le compte du store ne sont pas les mêmes. Vous pouvez ensuite vérifier dans les paramètres que le compte de joueur est celui du joueur B et le compte du Store est celui du joueur A. Il vous est alors possible de télécharger tout le contenu du joueur A et d’en profiter.

Si toutefois le compte du Store ne se met pas à jour, il est possible de le modifier en cliquant sur « Modifier mon compte Microsoft Store ». Vous serez alors amené à déconnecter le compte et appuyer sur « Modifier mon compte Microsoft Store » une seconde fois pour reconnecter le compte A.

Que peut-on partager avec son compte Microsoft sur PC ?

Tout comme le partage de compte sur consoles Xbox, il est possible de partager tout le contenu digital. Cela inclut donc : les jeux, les DLC et les abonnements comme le Xbox Game Pass PC ou le Xbox Game Pass Ultimate. Nous n’avons pas pu vérifier si cela fonctionnait pour des microtransactions comme l’achat de monnaies virtuelles dans des jeux.

Malgré l’intégration d’EA Play dans le Xbox Game Pass PC via la formule Ultimate, les jeux de l’éditeur ne peuvent pas être partagés puisqu’ils nécessitent de passer par EA Deskstop, le launcher dédié. Ce dernier ne prend pas en compte cette fonctionnalité de partage.Tuto : comment partager son compte Xbox (Microsoft) sur PC

FAQ sur le partage de compte Microsoft Store

Le fait de partager mon compte sur le Microsoft Store a-t-il une influence sur mon partage de compte console ?

Il n’y a strictement aucun rapport entre le partage sur PC et le partage sur consoles. Vous pouvez très bien faire du partage sur console Xbox avec votre sœur et partager votre compte PC avec votre père.

Est-ce que le partage de compte est autorisé ? Y a-t-il des risques ?

Oui, le partage de compte est autorisé et ne comporte pas de risque. Il faut noter qu’il y a tout de même un onglet dédié à la gestion des comptes dans l’application Xbox. Il s’agit bien d’une fonctionnalité supportée et proposée par Microsoft avec une mention spécifique sur le site de Microsoft pour donner cette possibilité :

Si je change de PC, dois-je recommencer la procédure ?

En cas de changement de PC, il faudra impérativement recommencer la procédure de A à Z.

Avez-vous constaté des problèmes techniques ?

En tant que joueur B, je rencontre un problème au démarrage de Gears 5 si je ne me connecte pas en premier. Il est par exemple impossible de me connecter aux services du jeu si le joueur A (propriétaire du Xbox Game Pass Ultimate) y est déjà connecté. Aucun autre problème n’a été rencontré jusqu’à présent.

Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Infesté de mouchards publicitaires, de pirates et de cyberespions, le web n’est pas un endroit douillet, surtout pour ceux qui aiment prendre quelques risques (dark web, militants politiques, hackers, etc.) Pour gagner un maximum en anonymat et en sécurité, l’une des meilleures solutions est d’installer Whonix, un système dérivé de Debian Linux qui s’appuie sur le réseau d’anonymisation Tor.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Comment fonctionne Whonix ?

Ce projet open source s’installe sous la forme de deux machines virtuelles dans l’hyperviseur Virtualbox. La première est la station de travail que vous utiliserez pour naviguer sur le web, écrire des mails, faire des chats, etc. La seconde joue le rôle de passerelle réseau. Elle établit les circuits Tor sur lesquels transiteront les connexions de la station de travail. Autrement dit, avec Whonix, vous n’installez pas seulement un système d’exploitation, mais carrément un petit réseau virtuel.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

whonix.org –

Quels sont les principaux avantages d’un tel système ?Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Avec Whonix, toutes les connexions passent par Tor, et pas seulement les connexions HTTP/HTTPS. De plus Whonix crée un circuit Tor différent pour chaque application qui sera lancée sur la station de travail. Pour un observateur extérieur, il sera donc beaucoup plus difficile de relier les différentes tâches les unes aux autres et de réaliser un profilage.

Le fait d’être installé sous forme de machines virtuelles protège davantage l’utilisateur. Même si un malware arrive à percer le bac à sable du navigateur, il ne pourra infecter que la machine virtuelle, pas le système hôte. Ce qui peut arriver si on utilise Tor Browser directement sur son ordinateur.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Whonix est plus simple et plus flexible à utiliser au quotidien que Tails Linux, son principal concurrent. Ce dernier a l’avantage de ne laisser aucune trace sur un ordinateur, mais il nécessite de créer une clé USB bootable et ne permet pas d’accéder en même temps au système principal de l’ordinateur.

Pour utiliser Whonix, il faut disposer d’un ordinateur 64bit avec un minimum de 4 Go de mémoire RAM. Voici les premières étapes pour bien démarrer avec Whonix.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

1) Téléchargez et installez Virtualbox

Whonix est un système d’exploitation complet qui s’installe dans un hyperviseur, en occurrence Virtualbox. Rendez-vous sur virtualbox.org et téléchargez la dernière version qui correspond à votre ordinateur, puis installez-la.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

2) Téléchargez Whonix et importez-le dans Virtualbox

Ouvrez la page whonix.org/wiki/Download et téléchargez la version qui correspond à votre machine. Sélectionnez la version avec interface graphique (XFCE), et non celle qui fonctionne en ligne commande (CLI). Vous obtenez alors un fichier avec extension OVA d’environ 1,8 Go.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Dans Virtualbox, allez dans « Fichier→Importer un appareil virtuel » et sélectionnez le fichier OVA que vous venez de télécharger. Au bout de quelques minutes, vous verrez apparaître les deux machines virtuelles : Whonix-Workstation-XFCE et Whonix-Gateway-XFCE.

3) Créez un répertoire partagéSurfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Comme le système Whonix fonctionne dans des machines virtuelles, il est nécessaire de créer au préalable un répertoire partagé avec le système hôte. Cela vous permettra de récupérer les fichiers que vous aurez créés ou téléchargés durant votre session de travail Whonix. Pour cela, sélectionnez la machine Whonix-Workstation-XFCE, allez dans « Configuration →Dossier partagé » et cliquez à droite sur l’icône avec le signe plus. Dans la fenêtre popup, vous pourrez indiquer le dossier du système hôte qui vous servira de partage. Cochez la case « Montage automatique » et cliquez sur OK.

4) Démarrez la passerelle WhonixSurfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

Double-cliquez sur Whonix-Gateway-XFCE pour lancer la passerelle. Vous devrez alors valider un texte d’information, puis choisir le mode de connexion au réseau Tor. Gardez le choix par défaut, à savoir « Connect ». Par la suite, la machine va établir les circuits nécessaires au fonctionnement de Whonix.

Activez ensuite le clavier français, en allant dans « Settings→ Keyboard », puis en sélectionnant « French (Azerty) ». Ce qui permettra de ne pas vous tromper quand il faudra rentrer le mot de passe administrateur (« changeme »). Celui-ci est demandé, par exemple, pour lancer « Tor Control Panel », une application qui permet d’afficher l’état de la connexion Tor.Surfez en toute sécurité sur le Web grâce à Whonix

5) Démarrer la station de travail Whonix

Double-cliquez sur Whonix-Workstation-XFCE pour lancer la station de travail. Là encore, vous devrez valider un texte d’information, puis configurer le clavier français de la même manière que sur la passerelle. Malheureusement, l’interface graphique n’existe qu’en anglais. Vous pouvez désormais explorer la Toile en toute sécurité, par exemple en lançant le navigateur Tor Browser.

A noter que Tor Browser ne va pas, dans Whonix, initier une connexion avec Tor, car c’est déjà fait par la passerelle. Mais Tor Browser dispose de beaucoup d’autres fonctionnalités intéressantes au niveau sécurité et anonymat, c’est pourquoi il reste le navigateur de choix par excellence.

Dashlane réintroduit une app Mac, mais c’est compliqué À la une Ailleurs sur le web 51 commentaires Actualités Tests Galerie Actualités Galeries Tests À propos de MacGeneration Les sites de MacGeneration Les services de MacGeneration Trucs et Astuces Livr

La stratégie de Dashlane sur Mac est difficile à suivre. Au début de l’année, le gestionnaire de mots de passe annonçait l’abandon de ses clients macOS et Windows au profit de son site web et de son extension pour les navigateurs. « En remisant les applications pour Mac et Windows au cours des prochains mois, Dashlane gagnera en qualité et en vitesse d’exécution. Plus besoin d’être au four et au moulin ! », assurait alors l’éditeur. Sept mois plus tard, il réintroduit pourtant une application Mac.Dashlane réintroduit une app Mac, mais c'est compliqué À la une Ailleurs sur le web 51 commentaires Actualités Tests Galerie Actualités Galeries Tests À propos de MacGeneration Les sites de MacGeneration Les services de MacGeneration Trucs et Astuces Livr

Disponible exclusivement sur le Mac App Store, cette nouvelle app s’appelle officiellement « Dashlane pour Safari ». Pourquoi ? Accrochez-vous pour les explications. Cette application communique uniquement avec l’extension Safari. Si vous utilisez un autre navigateur, il faudra vous connecter à votre compte dans l’extension, ce qui n’est pas l’idéal. Pour les utilisateurs de Chrome ou Firefox, l’éditeur recommande sans rire de créer un raccourci sur le bureau vers la web app.

« Dashlane pour Safari », la nouvelle app Mac réalisée avec Catalyst

Contrairement au futur 1Password 8 qui défraie la chronique, « Dashlane pour Safari » n’est pas une app créée avec le framework multiplateforme Electron, il s’agit d’un portage de la version iPad réalisée grâce à Catalyst. « La nouvelle application s’intégrera parfaitement à votre navigateur Safari et à votre environnement Mac, garantissant ainsi une meilleure expérience utilisateur », déclare aujourd’hui l’éditeur. Comme quoi ce n’est pas si mal de proposer une application Mac…

Dans sa FAQ qui tente tant bien que mal d’éclaircir les choses, il se justifie en expliquant que « bien qu’elle fasse penser à une application de bureau, la nouvelle application Dashlane pour Safari est en fait l’application iOS que nous proposons en parallèle à notre extension Safari. […] Vu sous cet angle, nous avons simplement rapatrié notre application iOS vers votre bureau. » En fait Dashlane est contraint d’être présent sur le Mac App Store pour distribuer son extension Safari. Quitte à y être, l’éditeur s’est manifestement décidé à faire une véritable app. Ce portage Catalyst a en fait été initié lors d’un hackathon interne, indique un ingénieur dans un billet de blog.Dashlane réintroduit une app Mac, mais c'est compliqué À la une Ailleurs sur le web 51 commentaires Actualités Tests Galerie Actualités Galeries Tests À propos de MacGeneration Les sites de MacGeneration Les services de MacGeneration Trucs et Astuces Livr

L’extension Safari de « Dashlane pour Safari »

L’ancienne application Mac, qui est plus complète et a été renommée Dashlane Legacy dans l’historique d’achats des clients, va bien disparaître. Elle deviendra inutilisable et ne pourra plus être synchronisée avec les autres applications quand la web app aura récupéré toutes ses fonctionnalités principales, ce qui devrait arriver à la fin de l’année.

Le service est apparemment engagé à faire évoluer « Dashlane pour Safari » puisque c’est la version qu’il recommande aux utilisateurs de Safari et que des améliorations, notamment la gestion des seconds facteurs d’authentification et le VPN intégré, sont d’ores et déjà prévues.

Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m’enregistre

À l’instar des imprimantes 3D, les découpeuses et graveurs laser sont de moins en moins chers, c’est pourquoi j’ai décidé d’en essayer un. Quelques jours plus tard, j’ai reçu un Atomstack A5. Il s’agit d’un graveur laser de 20 W, et non pas d’une découpeuse, même s’il est capable de couper du contreplaqué jusqu’à quatre ou cinq millimètres environ. De même, il n’est pas officiellement adapté au métal, mais il parait capable de graver les alliages en aluminium également.Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

Assembler Atomstack A5

L’A5 est livré en kit de pièces que vous devez assembler vous-même. Ce n’est pas très difficile et tous les outils nécessaires sont inclus dans le kit. Les six étapes au total prennent environ 30 minutes et vous êtes récompensé par un assemblage solide et de qualité. Tout est en aluminium robuste, aucune pièce en plastique (sauf la cache protectrice).

Le kit graveur laser Atomstack A5 contient tout ce dont vous avez besoin, y compris les outils.

Resserrez, mais pas trop!Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

Veillez à bien resserrer les courroies. Pas trop serrées, ni trop lâches, vous voulez un glissement en douceur. Pareil pour les roues de guidage de l’étape 5. Si elles sont trop serrées, vous pouvez sentir des clics en déplaçant l’axe ; si elles sont trop lâches, ça commence à bouger. La tête laser possède également une roue de guidage qui peut nécessiter un réglage.

Le logiciel de contrôle

LaserGRBL, le logiciel de contrôle de l’Atomstack A5 recommandé, est gratuit. LightBurn, une autre option, est payant, mais offre une période d’essai gratuite d’une durée limitée. Vous voudrez peut-être l’essayer une fois que vous maîtriserez le graveur.Le manuel d’installation inclus dans le kit ne contient pas de renseignements sur l’utilisation du graveur, et le site web d’Atomstack non plus. L’outil LaserGRBL, qui est un outil open source développé par arkypita et sans rapport avec Atomstack, dispose d’une aide, mais n’offre pas réellement un guide d’utilisation. Au lieu de chercher un tutoriel sur YouTube, j’ai décidé d’essayer de trouver comment faire moi-même.

Atomstack A5 est 100% compatible avec l’outil gratuit LaserGRBL.Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

Basé sur Arduino et un logiciel libre

Après avoir connecté l’A5 à mon ordinateur Windows 10, j’ai remarqué qu’il avait besoin d’un pilote CH340 convertisseur USB-série. Cependant, il n’est pas nécessaire de le chercher sur l’internet, car il est inclus dans LaserGRBL, dans le menu Outils.Ce menu propose aussi une option pour mettre à jour le firmware du graveur. Ceci est possible puisque l’Atomstack est

contrôlé

par un Arduino customisé qui exécute le fameux interpréteur g-code open-source GRBL. C’est une bonne nouvelle pour les makers et les hackers car l’A5 ne contient pas de matériel propriétaire.Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

Découper et graver

Pour commencer, j’ai répété le test de référence de découpe du contreplaqué présenté dans une vidéo sur le site web de LaserGRBL. J’ai chargé le dessin d’exemple dans LaserGRBL puis j’ai appuyé sur le bouton Play. Quelques minutes plus tard, un trou circulaire était apparu dans l’un des échantillons de contreplaqué inclus dans le kit (avec quelques échantillons d’acrylique).

Le laser à 20 W du A5 peut découper du contreplaqué.

Graver une image sur un morceau de bois a été un peu plus difficile. La gravure est assez facile à réaliser, mais graver quelque chose correctement exige de la pratique et de l’expérimentation. Cependant, après plusieurs gravures ratées, voire brûlées, j’ai réussi à obtenir un résultat propre.L’astuce était de consulter la base de données des matériaux intégrée dans LaserGRBL. Elle contient une section sur l’Atomstack A5 qui suggère de régler la puissance du laser à 28 % pour le bois. L’utilisation de cette valeur avec une puissance constante au lieu d’une puissance dynamique a donné un beau résultat. Il est également important de focaliser le laser en ajustant l’hauteur de la tête.Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

La fumée est nocive pour votre santé

Je vous recommande vivement de travailler dans une pièce bien ventilée ou, mieux encore, à l’extérieur (comme je l’ai fait). La gravure au laser se fait en brûlant des matériaux, elle produit donc des fumées de différents niveaux de toxicité que vous ne voulez pas inhaler. Mettez également vos lunettes de protection!

En résumé

Le graveur laser Atomstack A5 est un kit complet comprenant des outils, des lunettes de protection vertes et même des échantillons de matériaux sur lesquels vous pouvez vous exercer. L’assemblage du kit est facile et, lorsqu’il est effectué correctement, il permet d’obtenir un outil solide et robuste avec des axes X et Y coulissant en douceur et une tête stable.Atomstack A5 simplifie la gravure laser Produits Code Identification Mot de passe oublié ? Je m'enregistre

Un peu de pratique est exigée pour obtenir de bons résultats.

Le réglage de la hauteur de la tête pourrait être un peu plus confortable, mais peut-être pas à ce prix. Le ventilateur est un peu bruyant.L’A5 est basé sur Arduino et s’appuie sur un logiciel tiers à code source ouvert pour le contrôler, donc en utilisant l’A5, vous ne vous enfermez pas dans des programmes bogués qui ne sont jamais mis à jour. Le logiciel est facile à utiliser et vous pouvez commencer à graver immédiatement.Une question demeure: que suis-je censé faire avec le petit tableau blanc et le feutre inclus dans le kit ?

Que devez-vous faire avec le tableau blanc inclus dans le kit?

Spécial PC portables : une sélection à petit prix !

Commençons avec le PC portable Lenovo Ideapad IP 3 en promotion chez Cdiscount.Spécial PC portables : une sélection à petit prix !

Il présente un écran LED de 14 pouces avec une définition de 1366 x 768 px avec un ratio de 16:9 et une luminosité de 220 cd/m². Sa dalle est entourée d’un cadre fin pour profiter au maximum de vos films ou vidéos. Sur le côté, on observe 2 ports USB 3, 2 ports USB C et une prise audio.

Le PC est propulsé par le processeur Celeron N4020 accompagné de 4 Go de RAM et de 64 Go d’espace de stockage. Il profite aussi d’un chipset graphique Intel UHD Graphics 600. Sa batterie de 42 Wh vous permet de profiter de 10 heures d’utilisation sans recharge.

Le PC portable Lenovo Ideapad IP 3 est au prix de 229 € au lieu de 349 € avec la livraison gratuite.

Passons au deuxième PC, l’ ASUS Chrombook C223 qui profite aussi d’un très bon tarif chez Cdiscount.Spécial PC portables : une sélection à petit prix !

Son écran LED de 11,6 pouces affiche une définition de 1366 x 768 pixels avec un ratio de 16:9 et une luminosité de 200 cd/m². Du côté de la connectique, on observe un port USB 3, 2 ports USB C, une prise audio et un lecteur de micro carte SD.

Le PC est équipé d’un processeur Celeron N3350 cadencé à 1,1 GHz avec 4 Go de RAM et 32 Go eMMC d’espace disque, de plus on observe un chipset graphique Intel HD 500. Sa batterie de 38 Wh vous permettra de tenir 10 heures avec une charge complète.

Vous trouverez actuellement le PC ASUS Chrombook C223 au prix de 300 € avec la livraison gratuite chez Cdiscount.

Continuons avec l’ordinateur portable ACER Chromebook CB314 qui bénéficie aussi d’un bon prix.Spécial PC portables : une sélection à petit prix !

Il affiche une dalle tactile LED de 14 pouces en Full HD avec une définition de 1920 x 1080 pixels pour un ratio de 16:9 et une luminosité de 250 cd/m². On constate aussi la présence de 2 ports USB 3, de 2 ports USB C et d’une prise audio.

L’ordinateur est propulsé avec un Pentium Silver N5030 cadencé a 1,1 GHz accompagné de 8 Go de RAM, de 64 Go d’espace disque en SSD et d’un chipset graphique UHD 605. Sa batterie de 48 Wh vous autorise une utilisation de 12,5 heures sans recharger.

Le PC portable ACER Chromebook CB314 est au prix de 350 € chez Cdiscount avec la livraison gratuite.

Finissons avec le PC portable Chromebook ASUS C423 toujours à bon prix chez Cdiscount.Spécial PC portables : une sélection à petit prix !

Idéal pour un usage basique et bureautique, il affiche un écran LED de 14 pouces pour une définition d’écran de 1366 x 768 pixels pour un format 16:9. Il profite aussi d’une rotation maximale de 180°. Il affiche 2 ports USB 3, 3 ports USB C et une sortie audio.

Le PC est accompagné d’un processeur Celeron N3350 cadencé jusqu’à 2,4 GHz avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go eMMC d’espace de stockage. Son chipset graphique est un HD Graphics 500. Ses accumulateurs de 38 Wh permettent une autonomie de 10 heures.

Le PC portable Chromebook ASUS C423 est actuellement au prix de 365 € avec la livraison gratuite sur le site de Cdiscount.

Voici d’autres PC qui profitent de bonnes réductions :

N’hésitez pas à consulter nos autres bons plans comme SFR qui relance son BIG RED avec 4 forfaits mobiles à des prix fous ou encore le trio de bons plans le casque Logitech G935, la souris Logitech G402 et le gimbal DJI Osmo Mobile 3 Combo.

Comme iCloud Drive, OneDrive synchronisera le bureau et les documents de macOS À la une Ailleurs sur le web 36 commentaires Actualités Tests Galerie Actualités Galeries Tests À propos de MacGeneration Les sites de MacGeneration Les services de MacGenerati

Microsoft a annoncé plusieurs nouveautés à venir pour le client OneDrive destiné à macOS. La première est sans doute aussi la moins intéressante : une version optimisée Apple Silicon arrivera d’ici la fin de l’année. L’app repose actuellement sur Rosetta 2 et ce sera encore le cas pour quelques mois manifestement, mais l’entreprise a bien l’intention de passer à du code natif. On n’a pas de date plus précise à ce stade.

Plus intéressant, OneDrive pour macOS va prendre en charge « Known Folder Move », une fonction déjà présente dans la version Windows. Ces KFM sont des dossiers qui existent déjà sur un ordinateur et qui sont synchronisés avec les serveurs mis en place par Microsoft. Sur le Mac, cela permettra de synchroniser le bureau, le dossier des Documents ou encore celui des images.

Activation de la synchronisation des dossiers spéciaux de macOS avec OneDrive.

Comme iCloud Drive, OneDrive synchronisera le bureau et les documents de macOS À la une Ailleurs sur le web 36 commentaires Actualités Tests Galerie Actualités Galeries Tests À propos de MacGeneration Les sites de MacGeneration Les services de MacGenerati

OneDrive sera ainsi sur un pied d’égalité avec iCloud Drive ainsi que Dropbox depuis l’an dernier. Tout ce que vous déposez sur le bureau sera synchronisé dans la foulée et accessible depuis n’importe où. Si vous utilisez le service de synchronisation de Microsoft sur deux Mac, vous aurez aussi le même bureau partout. Cela vaut aussi pour le dossier des documents, et celui des images, qui contient par défaut les données de l’app Photos.

OneDrive ne pourra gérer que ces trois dossiers avec KFM pour le grand public et ce sera disponible dans les prochains mois. Pour les entreprises, on suppose que la prise en charge sera plus complète, avec la possibilité de synchroniser d’autres dossiers. Une bêta fermée sera proposée d’ici la fin de l’année, on en saura alors plus.

Plus tard aussi dans l’année, OneDrive va modifier son fonctionnement pour utiliser les API fournies par Apple pour son intégration au Finder. On retrouvera le service dans la barre latérale et surtout, on verra le statut de chaque fichier grâce à de nouvelles icônes. Autre nouveauté annoncée par Microsoft, la possibilité de stocker un fichier en local en permanence. Par défaut, les fichiers stockés sur les serveurs du service sont supprimés en local et téléchargés à la demande. On pourra indiquer via le menu contextuel du Finder que l’on souhaite toujours avoir une copie locale, une fonction aussi promise par Apple, mais qui n’est finalement jamais arrivée dans iCloud Drive.

OneDrive pourra conserver certains fichiers en local et supprimer les copies locales des autres fichiers pour gagner de la place sur le Mac.

Microsoft semble décidée à améliorer l’intégration de OneDrive à macOS et c’est une excellente nouvelle pour les utilisateurs du service. L’entreprise a aussi annoncé un effort continu sur les performances : une mise à jour publiée le mois dernier a permis de réduire l’utilisation CPU de l’app à hauteur de 40 % et d’autres améliorations sont encore prévues. Le passage à du code Apple Silicon natif aidera certainement sur les Mac avec Apple M1.