Monthly Archives: January 2022

Test Alienware m15 Ryzen Edition R5 : un bon choix pour les jeux en 1080p

Les anciens pc portables de jeux haut de gamme ne meurent jamais, ils évoluent. C’est le cas de la gamme m15 d’Alienware basée sur un processeur AMD qui est remplacée dans le haut de la fourchette tarifaire par la gamme x15 plus fine, plus avant-gardiste et beaucoup plus chère. Nous avons entre les mains le m15 Ryzen Edition R5, équipé d’un processeur Ryzen 7 5800H d’AMD avec 16 Go de mémoire, 512 Go de SSD, une carte GeForce RTX 3060 avec 6 Go de mémoire dédiée et un écran 15,6 pouces FHD (1 920 x 1 080p) 165 Hz. Une configuration vendue 1 798 euros.Test Alienware m15 Ryzen Edition R5 : un bon choix pour les jeux en 1080p

Eu égard à son pédigré, ce m15 Ryzen Edition R5 est assez élégant pour sa catégorie de prix, avec un éclairage discret sur le capot et à l’arrière. Ce n’est pas un poids plume (2,4kg) pour un portable de jeu de 15 pouces et son bloc d’alimentation de 240 watts est énorme et lourd. Mais sa conception est soignée et il a l’une des finitions les plus résistantes aux empreintes digitales que nous ayons vues.

Vous avez la possibilité d’opter pour le nouveau clavier CherryMX ultra proposé en option à 99,99€. Le clavier par défaut à quatre zones n’est pas mauvais, mais si vous êtes pointilleux sur le toucher, le Cherry sera peut-être plus à votre goût.

Cependant, nous avons un gros reproche à faire au clavier d’origine : le rétroéclairage n’éclaire pas les touches de majuscule, ce qui rend impossible de les voir lorsque l’on travaille dans l’obscurité ou si l’on joue à des jeux avec des macros. Par ailleurs, le pavé tactile est plutôt petit par rapport aux ordinateurs portables 15 pouces plus récents que nous avons essayés.

Notre exemplaire de test s’est comporté exactement comme on pouvait s’y attendre avec la combinaison de la RTX 3060 et du Ryzen 5800H. Il devrait être capable de gérer presque tous les jeux en 1080p que vous lui proposerez. Les résultats aux benchmarks CPU sont presque identiques à ceux du Legion 5 Pro, qui utilise le même processeur, et les performances graphiques sont à peu près les mêmes que celles de la RTX 3070 du Lenovo.

Nous n’avons testé qu’un seul autre portable de gaming avec la RTX 3060, le Acer Predator Triton 300 SE, que l’Alienware dépasse d’environ 20%. Mais c’est une anomalie car le Triton 300 SE, qui est agressivement économe en énergie, est affaibli par sa puce Intel Core i7-11375H à faible consommation, un bus PCI bridé (il a la plus faible bande passante de tous les systèmes de génération actuelle que nous avons testés) et une puissance de GPU réduite (75 watts contre 125 watts pour l’Alienware).

L’autonomie du m15 Ryzen est solide, entre 8 et 9 heures, ce qui est bien mieux que ce que l’on attend d’un portable de jeu. Dans l’ensemble, nous apprécions ce portable de gaming et, par extension, le R6 basé sur des Intel Core i5 et i7 de 11

ème

génération. Mais il faut reconnaître qu’il a bien plus de concurrence sur le créneau où il se trouve qu’à l’époque où il tutoyait le haut de gamme.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance

/ Image : Sarah Tew/CNET

par

L’équipe CNET France avec cnet.com

@cnetfrance

mercredi 25 août 2021 à 15:00

Tags:

Alienware

Jeu

Portables

gamer

Xencelabs : une télécommande pour affronter les tablettes graphiques de Wacom

Petit nouveau sur un marché hégémonique, Xencelabs souhaite mettre à mal Wacom avec des tablettes graphiques imaginées par des graphistes. Le premier modèle s’offre une télécommande intelligente particulièrement bien pensée.Xencelabs : une télécommande pour affronter les tablettes graphiques de Wacom

Tablette graphique Xencelabs // Source : Xencelabs

Sur le marché des tablettes graphiques, Wacom s’est installé comme un géant indéboulonnable. Certains ont pourtant essayé, sans réussir à écorner l’hégémonie de l’entreprise japonaise. À son tour, Xencelabs tente sa chance avec des idées plutôt bien pensées pour réellement marquer les esprits.

Des professionnels du design aux commandes

L’équipe derrière Xencelabs (littéralement « le laboratoire des sens ») s’est donné pour mission de développer des produits « dont les petits détails font la différence entre ce qui est passable et extraordinaire ». Et pour ce qui est des petits détails sur les tablettes graphiques, ce nouveau challenger s’appuie non seulement sur l’usage de ses employés, provenant en grande partie de milieux créatifs et donc habitués à l’utilisation de ce genre de produits, mais aussi avec des artistes partenaires afin de récupérer un maximum de retours.

Prête à en découdre avec Wacom, cette petite entreprise présente un premier produit qui prouve déjà l’ingéniosité de la marque.

La tablette à stylet M de Xencelabs

Le nom de ce premier produit pourrait certes être plus recherché, mais il a le mérite d’être explicite : la Tablette à Stylet Xencelabs M annonce rapidement la couleur. L’accent est mis sur le confort avec un design épuré, une surface de travail au ratio 16:9 et un repose-poignet doux pour améliorer les longues sessions de travail.

Cette tablette graphique ne fait que 8 mm d’épaisseur pour 710,5 grammes et possède des espaces de chaque côté à l’arrière pour faciliter la prise en main et ainsi permettre un usage en mobilité. Elle est en outre proposée avec 2 stylets différents (à 8192 niveaux de pression et avec une reconnaissance de l’inclinaison jusqu’à 60°) : un premier à trois boutons programmables et un second plus fin à deux boutons pour ceux qui préfèrent les petits formats. Un étui à stylets, des points de rechange, un gant de dessin et une pochette de protection complètent ce pack.Xencelabs : une télécommande pour affronter les tablettes graphiques de Wacom

Une télécommande en option

Mais l’élément le plus ingénieux de cette tablette est certainement sa télécommande optionnelle Quick Keys. Celle-ci dispose d’une molette, de 8 boutons programmables et d’un écran OLED permettant de créer jusqu’à 40 raccourcis par application et de les classer en groupes de fonctions.

Bien pensée, cette télécommande peut se positionner dans n’importe quel sens pour permettre un usage aussi simple pour les droitiers ou les gauchers et la LED autour de la molette change de couleur suivant la fonction activée. Un rapide coup d’œil vous permettra de savoir si vous allez modifier la taille de votre pinceau ou sa dureté par exemple.

La télécommande est par ailleurs capable de reconnaître le logiciel lancé sur votre ordinateur (Windows, macOS ou Linux) et d’y adapter automatiquement ses raccourcis.

Faire de l’ombre à Wacom

Tous ces accessoires ne viennent pas gratuitement puisque la Tablette à Stylet Xencelabs M est proposé à partir de 289,90 euros pour son pack de base, ce qui est tout de même 90 euros plus cher environ qu’une Wacom Intuos M. Le pack complet avec la télécommande coûte quant à lui 359,90 euros, ce qui est cette fois-ci moins cher de près de 30 euros par rapport à une Wacom Intuos Pro M (proposant le même niveau de pression et de nombreuses fonctionnalités que l’Intuos ne propose pas).

D’autres tablettes sont également en préparation et Xencelabs promet déjà de proposer « prochainement » une alternative à la Wacom Cintiq et son grand écran.

TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Depuis quelques mois que nous voyons passer des produits Roccat à la rédaction, vous n’avez sûrement pas manqué un de nos tests de leurs produits : le casque Elo X Stereo, leur clavier Vulcan 121 aimo l’an dernier, un casque de leur constructeur partenaire TurtleBeach dédié aux consoles… et d’autres sont encore à venir. Dans cet article, nous allons vous parler du nouveau modèle de leur gamme de claviers et le plus grand. En effet, le Roccat Vulcan Pro est sorti en même temps que le Vulcan Pro TKL. Ce dernier est amputé du pavé numérique pour un gain de place sur le bureau.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Présentation du Roccat Vulcan Pro

Digne successeur de la lignée des claviers Vulcan de la marque Roccat, le clavier que nous avions testé l’an dernier nous a ravis, bien qu’une des touches (la lettre Q) ait commencé à montrer des signes de faiblesse après 6 mois d’usage intensif. Si cela vous arrive, tournez-vous vers le SAV de Roccat. Aujourd’hui, le Roccat Vulcan Pro reprend le flambeau pour l’année 2021 avec de très légères différences. Présenté en fin d’année 2020, il est accompagné de nouveaux périphériques comme avec son petit frère, privé de pavé numérique. Voici sa fiche technique :

Polling rate 1000 Hz

Processeur ARM Cortex-M0 32 bits

Technologie ROCCAT® Easy-Shift[+]TM

Hauteur : 3.20 cmTEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Largeur : 46.20 cm

Longueur : 23.50 cm

Poids : 1.150 Kg

Compatiblité : Windows® 10, Windows® 7, Windows® 8

Un design qui en met plein les mirettes

Du côté du design, rien de très nouveau en comparaison avec les modèles des années précédentes. Si vous avez lu notre test du Roccat Vulcan 121 Aimo il y a tout juste un an, les similarités sautent aux yeux. Ainsi, nous détaillerons principalement les différences qui le distinguent pour éviter de nous répéter.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Structure

Tout d’abord, la belle plaque d’aluminium constituant le châssis n’est plus d’un gris très sombre, mais totalement noir. Ainsi, les touches et les inserts plastiques se fondent dans l’obscurité et font ressortir l’éclairage dynamique de plus belle. L’inscription « Roccat Vulcan » est située entre les touches directionnelles et les boutons de fonctions, à gauche du pavé numérique. Il est inscrit en blanc, au lieu du noir sur le 121 Aimo. Les boutons de contrôle de l’audio et du rétroéclairage n’ont pas changé de place, en haut à droite du châssis. Alors que le châssis s’assombrit, les inscriptions doivent s’éclaircir.

Rétroéclairage

Comme nous l’avons déjà mentionné dans l’article précédent, le rétroéclairage est de toute beauté et d’excellente qualité. C’est probablement son atout le plus fort en terme d’esthétique et qui attire le regard. C’est également un des rares claviers mécaniques possédant ses interrupteurs totalement à l’extérieur de son corps. Les touches étant ainsi surélevées, la lumière se répand sur la surface en aluminium et se reflète agréablement.

Le repose-poignet est le bienvenu . Même s’il n’est pas très haut, il s’intègre parfaitement bien et permet d’ajuster ses mains à hauteur des hautes touches. Strictement identique à celui des anciens modèles, il est même interchangeable et se fixe à l’aide d’un aimant. La marque de fabrique de Roccat est également de placer les LEDs d’indication sous le pavé numérique.

Pour finir sur ce point, le design des claviers Roccat est sans doute ce qui les différencie le plus de la concurrence. On les retrouvera dans les setups les plus élégants.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Une technologie optique de précision

Cette année, l’honneur est à la performance chez Roccat. De même que sur les modèles de souris dernièrement présentés, le Roccat Vulcan Pro embarque des switchs mécaniques à déclenchement optique. Cela signifie que bien que l’interrupteur sur lequel on appuie soit mécanique, son déclenchement se fait par l’obstruction d’un minuscule faisceau laser. Plutôt que d’enclencher un contact une fois la touche pressée, celle ci obstrue le faisceau qui désactive un capteur optique, qui transmet alors le signal à l’ordinateur.

Bien que ce procédé soit plus rapide qu’un simple contacteur, la différence est infime pour un humain peu exigeant. Toutefois, il est aussi bien plus fiable : moins de frottements des pièces entraîne moins d’usure, et par conséquent une durabilité grandement améliorée. C’est la raison pour laquelle le fabricant allemand prétend à une durabilité de 100 millions de clics, contre 50 millions en moyenne chez la concurrence : de quoi résister de nombreuses années. Au toucher, on ne ressent aucune différence avec les modèles purement mécaniques.

Cette animation montre le fonctionnement d’un interrupteur optique. Le faisceau lumineux et illustré en jaune, sous la touche.

Extraits vidéo

Comme nous l’avons fait pour le Vulcan 121 Aimo, voici une vidéo en 4K qui permet de mieux vous donner une idée de l’expérience de frappe, ainsi que du bruit des touches. Attention, notre modèle est équipé des switchs linéaires et non pas tactiles : le bruit est différent.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Filmé avec un Google Pixel 4a

En revanche, le choix de placer les interrupteurs hors du châssis impacte aussi leur stabilité : leur maintien est moins ferme et on constate du jeu dans les fixations. En passant la main sur les touches du clavier, ces dernières ont tendance à suivre vos doigts à cause de ce jeu. Cela ne dérange aucunement l’usage, mais il faudra en prendre soin.

Filmé avec un Google Pixel 4a

Notons que les touches en forme creusées permettent aux doigts de se placer naturellement au centre de la touche et ainsi d’éviter un malencontreux appui simultané sur les touches voisines. Leur texture est lisse et douce à la fois, la sensation de frappe est excellente.

Des fonctions bien pratiques

Revenons aux fonctionnalités que propose notre Vulcan Pro. De ce côté, pas de surprises non plus : on retrouve les touches de contrôles de volume et de la luminosité du RGB dans le coin supérieur droit du châssis. La roulette crantée est précise et les boutons sont simples et efficaces : on ne demande pas mieux.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Sur les touches de fonction de F1 à F12, des fonctions secondaires permettent de passer d’un profil pré-paramétré à l’autre en un geste, d’ouvrir l’explorateur de fichier, son client mail, la calculatrice ou contrôler un lecteur de musique. Une fois le GameMode enclenché, la touche Windows est désactivée et les touches d’utilitaire deviennent des macros configurables selon vos souhaits. Pour les joueurs ou les monteurs en manque de raccourcis, ces 6 touches se rajoutent à leur palette de macros.

Accessoires et logiciel

Roccat Sense Aimo XXL

Pour accompagner votre clavier et prendre soin de votre bureau, Roccat propose un tapis de souris, que l’on pourrait plutôt qualifier de « tapis de clavier », tant il est large. Ses dimensions sont de 900 mm de largeur par 400 mm de hauteur et une épaisseur de 3,5 mm. Sa texture en tissu est douce et légèrement texturée. La souris glisse parfaitement, mais les miettes un peu moins : les friands devront prendre leurs précautions s’ils ne veulent pas le nettoyer tous les quatre matins.

Roccat Sense Aimo XXL

Le pourtour du tapis Sense Aimo XXL est pourvu d’un fin tube RGB, dont les effets sont synchronisables avec le reste des périphériques Roccat. Le casque, la souris, le clavier et le tapis sont en harmonie de couleursTEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Victime de son succès, il est actuellement en rupture de stock sur le site officiel, mais toujours disponible sur Amazon pour 59,99 €.

Roccat Sense Aimo XXL sur Amazon

Roccat Swarm

Un logiciel pour tous les contrôler : les casques, souris, claviers, tapis RGB… toute la panoplie des périphériques Roccat est contrôlable par le même logiciel. On retrouvera chaque équipement dans la barre du haut, qu’il suffit de sélectionner pour paramétrer. Dans la plupart des cas, les options se répartissent en deux ou trois onglets. Pour un clavier, le premier servira à configurer un retour audio sur les touches, la sensibilité de pression et tous les paramètres propres au clavier. Le deuxième onglet permet de personnaliser la fonction de chaque touche et le troisième, le rétroéclairage. Pour synchroniser les effets lumineux entre les appareils, on choisira le mode « Eclairage harmonieux ». Voici son rendu :

Il est possible de passer d’un profil de macros et d’éclairage à l’autre avec un raccourci clavier : parfait pour passer d’un logiciel d’édition à un MMO en un éclair.

En comparaison avec les logiciels équivalents des concurrents comme Corsair ou Razer, les options sont moins poussées et moins complètes, notamment dans la gestion des macros et du RGB. Néanmoins, on ne peut pas reprocher à Roccat de ne pas mettre à disposition l’outil. On apprécie particulièrement les mises à jour régulières (environ une par mois) qui contribuent à la stabilité du logiciel.TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Galerie

Conclusion

Le Roccat Vulcan Pro est une mise à jour des modèles précédents avec une technologie toujours plus avancée, pour les joueurs exigeants. Son élégant design lui permettra de trouver sa place sur n’importe quel bureau et de s’accorder avec un setup épuré. Pour les sceptiques ayant lu ailleurs les commentaires de possesseurs de claviers Roccat dont la fiabilité laisse à désirer, pas d’inquiétude : le clavier est garanti 2 ans. Auparavant, sur le modèle Vulcan 122 Aimo, certains soucis de peinture pouvaient apparaitre sur le revêtement blanc, mais Roccat nous a confirmé qu’il s’agit d’histoire ancienne. Quoi qu’il en soit, c’est un clavier que nous vous recommandons sans réserve !

Produit disponible sur

Roccat Vulcan Pro – Clavier de jeu optique RGB, rétroéclairage AIMO LED touche par touche, interrupteurs optiques Titan, plaque supérieure en aluminium, molette multimédia, repose-poignets amovible

149,99 €TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Voir l’offre

Roccat Vulcan Pro

199,99 €

8.3

Design

9.0/10TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Ergonomie

8.0/10

Rétroéclairage

9.0/10

Bruit

7.0/10TEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Confort au quotidien

8.5/10

Points positifs

Réoéclairage sublime

Facile à nettoyer

Raccourcis simplissimes et pratiquesTEST – Roccat Vulcan PRO : la précision au bout des doigts

Points négatifs

Pas de port USB supplémentaire

Les touches manquent de stabilité

Le logiciel pourrait être plus intuitif sur la configuraiton touche par touche

clavier gaming

clavier mécanique

clavier optique

gaming

jeux vidéo

ordinateur

pc gaming

roccat

Test

vulcan

vulcan 121 aimo

vulcan pro

Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Suivez le quatrième jour du procès Fiona:Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

>> Affaire Fiona : quatrième jour du procès à Lyon, Cécile Bourgeon arrive discrètement au palais de justice

A lire aussi

Affaire Fiona : la dérive mensongère d’un couple manipulateur

Ce qu’il faut retenir :

– Excédée par les journalistes, Cécile Bourgeon s’en est prise à un photographe à son arrivée au palais de Justice, ce jeudi 3 décembre, pour le troisième jour du procès.

– Berkane Makhlouf est revenu sur les témoignages de la veille. Il réfute l‘hypothèse selon laquelle le corps de Fiona aurait été déposé dans une poubelle.

– Selon une fonctionnaire de police et un pompier interrogés ce matin, Cécile Bourgeon n’avait pas l’air préoccupée par la disparition de sa fille.

– En revanche, des voisines, collégiennes à l‘époque, se souviennent que Bekhane Makhlouf et Cécile Bourgeon semblaient tous les deux inquiets.

– Le gardien d’immeuble de l’ancien couple est revenu sur plusieurs incidents, dont un qui met en lumière la jalousie de Berkane Makhlouf.

– Ce dernier a affirmé n’avoir jamais cru aux mensonges de la fausse disparition.

18h10

“On voulait donner des excuses pour partir à Perpignan. Elle était peut-être malade mais Fiona était présentable”, assure désormais à la barre l’accusé, Berkane Makhlouf.

“Peut-être qu’elle avait un rhume, un petit problème de santé, je ne me souviens plus. Elle avait son bleu. Je ne vais pas accuser Cécile, je ne l’ai pas vu faire. Tout ce que je sais, c’est que Fiona n’était pas dans un sale état, le vendredi, au moment où je sortais avec elle.”

L’audience est suspendue. Reprise vendredi matin, 9h30.

“Elle n’était pas dans un sale état”

Président : “M. Makhlouf, souhaitez-vous réagir à ce qui a été dit par les derniers témoins ?”

Berkane Makhlouf : “C’est possible, Fiona aimait bien que je la porte sur mon dos, quand elle passait, elle disait toujours bonjour aux voisins. Le voisinage ne s’est jamais vraiment plaint de nous.”

Président : “Le vendredi matin, vous alliez voir un médecin pour justifier de l’absence de Fiona pendant 21 jours. Elle n’était pas présente au cabinet.”

Berkane Makhlouf : “Ce n’était pas un certificat de complaisance, c’était la maîtresse qui l’avait demandé. C’est Cécile qui a demandé ce certificat.”

Président : “Si Fiona n’est pas présente chez le médecin, c’est, selon Mme Bourgeon, parce qu’elle n’est pas montrable ?”

Berkane Makhlouf : “Elle n’était pas dans un sale état, ce n’est pas possible, sinon on ne se serait pas promené le vendredi soir.”Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Président : “Pourquoi n’allait-elle pas à l’école ?”

Berkane Makhlouf : “On avait pris des mauvaises habitudes, on se levait à neuf heures. Je l’emmenais souvent à l’école. Si elle n’y allait pas, c’est sa mère qui décidait.”

17h50

La défense lui demande s‘il est conscient de l’importance de son témoignage. “Oui, bien sûr.”

Défense : “On va vous montrer des clichés photos des deux sœurs, le 15 mai”

Benoît : “Je ne m’en souviens plus”

Défense : “Vous identifiez alors sur photographie, Fiona. Le 30 mai, pour vérifier que vous ne vous êtes pas trompé, on vous présente à nouveau les photographies. Vous êtes absolument formel, aucun doute, c’est bien Fiona.”

17h35

Président : “Est-ce que vous avez entendu parler de problèmes de comportement, dans l’immeuble, de la part du couple Bourgeon/Makhlouf ?”

Benoît : “Il se disait que Berkane Makhlouf s’énervait facilement, que ce n’était pas le voisin idéal. Moi je n’ai rien constaté, je n’habitais pas là bas.”

Parties civiles : “deux témoins dans ce dossier ont affirmé avec certitude avoir vu Fiona vivante le vendredi 11. L’autre personne est une dame qui amène sa fille à l’école. Nous savons que ce vendredi, Fiona n’est pas allée à l’école. C’est pour ça qu’on se permet d’avoir un doute sur votre témoignage. On sait que le mercredi, selon d’autres éléments du dossier, l’état de Fiona était préoccupant. Est-ce que vous êtes sûr encore et à nouveau de votre déclaration ?”

Benoît : “On m’avait interrogé très tôt. Je ne peux pas me tromper à une date aussi proche. C’était le vendredi. Ce jour-là, j’ai croisé Berkane Makhlouf avec une petite fille, qui n’était pas Eva. Je ne peux pas vous dire à 100 % que c’était Fiona.”

17h25

Benoît, 36 ans, ex-compagnon de Catherine, témoigne à son tour. “La semaine du drame, j’ai croisé Berkane Makhlouf qui avait une fillette sur ses épaules. J’avais déclaré que ce n’était pas Eva donc que c’était sûrement Fiona. Il me semble que c’était le vendredi, en fin d’après-midi. Mes beaux-parents habitaient le même immeuble. J’étais sorti de l’appartement pour fumer une cigarette.”

Benoît pourrait être le dernier à avoir vu Fiona vivante.

“Ils parlaient entre eux, une discussion comme un père avec une fille. Il lui avait demandé un truc comme ‘Alors ta journée ?’ comme si elle rentrait de l’école”, explique-t-il.

17h10

La veille au soir, Catherine explique avoir failli être renversée par une voiture. Elle imagine que Cécile Bourgeon était au volant.

Le dimanche midi, la mère de Cécile Bourgeon a appelé sur le téléphone fixe de ses parents, gardiens d’immeuble. Catherine a décroché. La mère de Cécile Bourgeon “cherchait sa fille”.

17 heures

Catherine, la fille de la gardienne qui vient de témoigner, s’exprime à son tour : “M. Makhlouf, j’ai fait sa connaissance le dimanche où il est venu chez mes parents pour demander de l’aide” pour retrouver Fiona.Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

“J’ai trouvé un carton avec des papiers portant le nom de Bourgeon”

Président : “Le 31 octobre 2013, vous contactez la police pour une découverte.”

Brigitte : “J’ai trouvé un carton avec des papiers portant le nom de Bourgeon ; Je crois qu’il y avait un ou deux jouets, ou des peluches, une carte de téléphone. Je l’ai trouvé à côté des poubelles collectives.”

À cette date, les scellés sur l’appartement du couple Makhlouf/Bourgeon étaient intactes.

Parties civiles : “Vous cherchiez quoi dans les poubelles au lendemain de la disparition de Fiona ?”

Brigitte : “Peut-être l’improbable.”

Parties civiles : “Vous pensiez déjà à la mort de Fiona ?”

Brigitte : “Sept ans après, je ne me souviens plus.”

Parties civiles : “Vous êtes sûr de la date de la fouille ?”

Brigitte : “Non, je ne suis sûre de rien.”

16h50

“Je n’ai pas vu grand-chose, je les connaissais très peu [Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf], j’étais arrivée sur le groupe en janvier. J’avais quand même 11 bâtiments à gérer”, précise Brigitte, gardienne d’immeuble à Clermont-Ferrand, au moment de la disparition de Fiona.

“On a eu quelques petits accrochages, pour des places de parking, des choses comme ça. Je voyais souvent M. Makhlouf avoir Fiona sur ses épaules. À l’intérieur, je ne sais pas comment ils étaient.”

“M. Makhlouf est venu le jour de la disparition de la petite, il m’a emprunté mon téléphone. J’en sais plus s’il a appelé. Il était affolé. On l’a emmené avec la petite Eva jusqu’à Montjuzet. On l’a déposé et on est rentré chez nous.”

Et d’ajouter : “Plein de monde est monté à pied à Montjuzet le dimanche pour aider à retrouver Fiona. On n’a pas douté de sa parole. La petite Eva pleurait beaucoup.”

16h15 :

L’audience reprend par le témoignage, en visioconférence, de Brigitte, l’ancienne gardienne d’immeuble de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf.

15h40

Le président fait la lecture des déclarations d’Aziz, un voisin de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, à Clermont-Ferrand, entendu en mai 2013 par les enquêteurs.

Le 12 mai vers 17 h 30, “j’ai vu un voisin d’en face sortir de son bâtiment avec un gros sac-poubelle”. Il identifie Berkane Makhlouf.

L’audience est suspendue jusqu’à 16 heures.Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

“Ils étaient persuadés qu’ils allaient la retrouver”

Rachelle, 38 ans, professeure de danse, témoigne à la barre : “Je les ai croisés [sous-entendu Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf] au parc Montjuzet quand ils ont soi-disant perdu Fiona. Avec d’autres personnes, on leur a proposé de les aider à chercher, ils n’ont pas voulu notre aide. Ils ont répondu ‘ce n’est pas la peine, on va la retrouver’.”

“Ils étaient très calmes et persuadés qu’ils allaient la retrouver. J’ai été surprise par leur calme.”

15h30

L’accusé reproche un peu à Cécile Bourgeon de ne pas assez jouer avec les enfants. Il raconte des scènes “adorables” avec Fiona et Eva, quand il jouait avec. “Moi les enfants ça m’apaise. Ils sont ignorants, ils ne portent pas de jugements. J’ai toujours adoré les enfants.”

15h25

Berkane Makhlouf : “Je me souviens de la dernière soirée de Fiona. J’ai des flashs dans ma tête, d’ailleurs j’en fais des cauchemars. Si vous voulez que je vous raconte, on va en venir directement aux faits”, s’agace l’accusé, face aux questions des parties civiles.

Il a envie de parler de la dernière soirée de Fiona alors que la séquence vise à le faire réagir aux propos des derniers témoins.

Parties civiles : “Samedi, alors que Cécile Bourgeon conduit un véhicule à vive allure, où sont Eva et Fiona ?”

Berkane Makhlouf : “Je crois que nous sommes allés chercher de l’héroïne.”

Parties civiles : “Ce n’est pas la question.”

Berkane Makhlouf : ” On avait l’habitude de les laisser dans l’appartement quand on partait aller chercher quelque chose, faire des courses.”

“Elle n’a jamais pleuré la mort de sa fille”

Berkane Makhlouf revient sur le jour de la disparition : “Ce n’était pas fait avec une grande organisation. Je vais être franc, je n’y croyais pas (aux mensonges de la fausse disparition). J’ai dit à Cécile : ‘c’est sûr et certain qu’ils vont remonter jusqu’à nous direct’. Elle n’a jamais pleuré la mort de sa fille, je lui ai dit :’t’es vraiment une folle. Tu me crois capable d’aller l’enterrer ?’”

“Quand j’étais dans la voiture, j’amusais Eva pour ne pas qu’elle regarde le sac où était sa petite sœur.”

J’aimais Cécile et les enfants de tout mon cœur.

Berkane Makhlouf

15h15

Berkane Makhlouf justifie l’arme : “Pour le calibre, ma sœur était avec quelqu’un qui la violentait. Je suis partie la venger. Je ne lui ai pas fait plus de sept points de suture.”

Il revient également sur l’accident avec l’ouvrier, “je lui ai dit : “si tu parles avec Cécile, il la dévorait des yeux, si tu continues à sonner pour demander des bouteilles d’eau tu vas avoir un problème. Les enfants font la sieste.””

Juré : “Vous étiez quelqu’un de jaloux ?”Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Berkane Makhlouf : “Oui, j’aimais Cécile et les enfants de tout mon cœur.”

15h10

Après la lecture du témoignage, un long dialogue entre le président et Cécile Bourgeon s’engage.

Président : ” Il décrit des incidents avec Berkane Makhlouf, ça vous dit quelque chose ? “

Cécile Bourgeon : “Oui, pour le toit, sur l’étanchéité, par rapport au bruit, Berkane s’en était pris à eux [des ouvriers]. Pour la voiture, je n’en ai pas trop souvenir. S’il a vu que j’étais partie vite, c’est possible.”

Président : “Berkane Makhlouf aurait menacé les ouvriers polonais avec une arme ? “

Cécile Bourgeon : “S’ils l’ont dit, c’est que c’est vrai. je ne suis pas sortie, je n’ai pas vu.”

Président : “A votre connaissance, il y avait des armes dans l’appartement ?”

Cécile Bourgeon : “Je savais qu’il y avait l’arme [décrite hier par le beau-père].”

Président : “Elle était destinée à quoi cette arme ? “

Cécile Bourgeon : “Destinée à ce qu’il se défende avec, s’il avait un souci. “

14h55

Lecture par le président Eric Chalbos de l’audition de Lahioussine, gardien d’immeuble qui vivait dans le même bâtiment que Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, à Clermont-Ferrand, entendu le 3 octobre 2013 : “J’ai l’impression que les gens avaient peur de Berkane Makhlouf. Personne n’est venu nous parler de problèmes avec eux. Ce n’est que maintenant que les langues commencent à se délier. J’ai le souvenir que Berkane Makhlouf s’occupait très bien des deux petites.”

Le témoin revient sur un incident, où Cécile Bourgeon roulait “d’une façon particulièrement dangereuse, manquant de percuter une voiture. J’ai pensé qu’elle avait pris sa dose [de stupéfiants].

Le lendemain, soit le jour de la disparition annoncée de Fiona, Berkane Makhlouf est venu et a demandé à ma femme d’utiliser leur téléphone suite à la disparition de Fiona.”

“J’ai proposé à Berkane de le conduire au parc, il a pris un temps de réflexion, quelques secondes avant d’accepter. Il aurait dû accepter tout de suite puisqu’il ne conduit pas.”

« La petite Fiona était une jolie petite fille, intelligente », avait alors déclaré Lahioussine.

“J’ai pensé assister à un enlèvement”

Loïc, ingénieur, témoigne à son tour : “Un dimanche après-midi, on se promenait au parc de Montjuzet, avec mon épouse et mon enfant d’un an. On a croisé une dame. Ce qui m’a marqué, c’est la manière dont elle marchait avec une petite fille, d’un pas très rapide, très décidé, qui tranchait avec l’ambiance paisible.”

“Le lendemain matin, quand j’ai entendu l’appel à témoins j’ai plutôt pensé avoir assisté à l’enlèvement”, explique t-il.

Président Eric Chalbos : “Vous avez reconnu cette femme comme étant Cécile Bourgeon ?”Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Loïc : “Oui.”

Eric Chalbos: “Elle était avec une petite fille de quel âge ?”

Loïc : “Elle était petite.”

Eric Chalbos: “Plutôt 2 ans ? Plutôt 5 ans ?”

Loïc : “Je ne sais pas.”

Eric Chalbos : “Comment vous interprétez cette marche rapide ? Était-elle à la recherche de son enfant ?”

Loïc : “Elle ne nous a pas interpellés. Elle était pressée de quelque chose, c’est sûr.”

14h30

Président Eric Chalbos : “Elle ne vous demande pas de lui prêter un téléphone ?”

Sylvain : “C’est moi qui propose d’appeler la police avec mon téléphone. Mais elle a appelé son compagnon, pour voir si la petite était chez lui. Elle voulait vérifier d’abord que la petite n’était pas rentrée toute seule.”

Eric Chalbos : “Vous avez entendu la conversation ?”

Sylvain : “Non, pas plus que ça.”

14h15

Sylvain, un ingénieur de 42 ans, témoigne à la barre : “Un dimanche au parc Montjuzet, où j’arrivais avec ma femme et mon fils, Mme Bourgeon est arrivée vers moi en me demandant si j’avais aperçu une petite fille”.

Dubitatif sur le fait que la fillette se soit perdue, il propose de contrôler les entrées du parc pendant que Cécile Bourgeon cherche l’enfant.

“Au final, il s’est avéré qu’elle n’a pas trop insisté pour qu’on recherche la petite. Elle est sortie du parc et nous a laissés un peu dans le flou. Cécile Bourgeon paraissait triste mais pas alarmée, il n’y avait pas de panique. On lui a demandé si on appelait la police ? Elle nous a dit : ‘non, surtout pas’”, détaille le témoin.

Sylvain décrit l’agressivité verbale du compagnon, à son arrivée dans le parc. “Il donnait vraiment l’impression d’avoir perdu sa fille. De ce que je comprenais, il insultait plutôt Mme Bourgeon, il pestait contre elle. Je me dis qu’il était désespéré et voulait retrouver sa fille.”

14 heures

L’audience reprend.

12h05

L’audience est suspendue. Elle reprendra à 14 heures.Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

12 heures

Problème de visioconférence, avec une salle d‘audience du tribunal de Clermont-Ferrand. Les assises passent outre la déposition d’une voisine, Yasmine, qui devait être entendue ce jeudi matin. Le président lit toutefois ses dépositions de 2013.

“Dimanche dernier, je me trouvais avec ma copine Marie », qui vient d’être entendue à l’audience. « M. Makhlouf est arrivé en courant pour demander un téléphone pour contacter Cécile Bourgeon”, précisait Yasmine, durant son audition.

“Cela sonnait mais personne ne répondait. Peu de temps après, une voiture grise est arrivée à notre hauteur. Une femme conduisait cette voiture.”

Il s’agissait a priori de Cécile Bourgeon, accompagnée d’Eva, selon le témoin. “Elle s’écriait : “j’ai perdu mon enfant, j’ai perdu mon enfant”.”

11h45

Fiona, “pour moi, elle était souriante, c’était une petite comme une autre, qui était là, qui jouait”, décrit l’ancienne voisine.

“Peut-être que je l’ai vu un bon jour”, nuance-t-elle. Elle précise qu’elle connaissait peu la famille, dans le quartier.

11h40

Marie, voisine de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf à Clermont-Ferrand et collégienne au moment de la disparition de Fiona, s’exprime devant le jury :

“Le jour J, j’étais partie avec ma copine me promener. En revenant, à un bâtiment d’intervalle du nôtre, on a croisé M. Makhlouf, qui nous a demandé un téléphone. Il nous a raconté que la petite s’était échappée, qu’il fallait la retrouver. Il nous a expliqué comment elle était habillée, avec un t-shirt Hello Kitty. Dans mes souvenirs, il disait qu’elle venait de s’échapper dans le quartier et cherchait du monde pour l’aider à la retrouver. Ça avait l’air d’être quelqu’un qui avait perdu son enfant, il était inquiet.”

Elle précise n’avoir que de vagues souvenirs de cette soirée.

“Elle était inquiète”

À 11h20, un troisième témoin, Nicolas, pompier volontaire le jour de la disparition de Fiona se présente à la barre.

“Nous nous sommes rendus au parc, j’étais équipier. Mme Bourgeon était enceinte, je suis resté avec elle pour faire un bilan [de santé]. Elle a appelé son conjoint avec mon téléphone, parce qu’elle n’avait pas de crédit, pour voir si la petite n’était pas rentrée. Elle était inquiète”, estime-t-il.

La conversation a duré un peu plus de sept minutes, selon les relevés téléphoniques.

Président Eric Chalbos : “Vous vous souvenez de la teneur de cette conversation ?”

Nicolas : “Non, non.”

Le témoin avait dit en audition ne pas avoir écouté les échanges. “Le but de son appel était de demander si la petite était rentrée et l’informer qu’elle avait disparu”, précise le trentenaire à la barre.

11 heures

Un avocat des parties civiles : “Vous avez peut-être vu ces images de Cécile Bourgeon en pleurs à la télévision pour retrouver sa fille ?”Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Vincent : “Je ne sais pas comment on pourrait appeler ça, du cinéma, de la comédie. Elle aurait pu faire du théâtre.”

Avocat des parties civiles : “Vous avez été étonné ?”

Vincent : “Non, je n’ai pas été étonné. Dès que je l’ai vu sortir du véhicule de police, je savais qu’il y avait quelque chose de pas net.”

Avocat des parties civiles : “Vous aviez le sentiment qu’elle ne vous disait pas tout ce qu’elle savait ?”

Vincent : “Elle ne nous a rien dit.”

10h55

Selon ce témoin, la mère de Fiona s’est rendue au commissariat signaler la disparition de sa fille, sans son téléphone ni sa voiture personnelle.

“Elle aurait très bien pu appeler sur place, depuis le parc. C’est moi qui suis allé chercher son téléphone [dans sa voiture], il y avait de la batterie.”

Cécile Bourgeon avait une tension normale. “Elle ne paraissait pas inquiète. On lui a plus posé de questions qu’elle ne nous en a posées”, affirme Vincent.

À aucun moment, elle n’a pleuré

Vincent, pompier qui a recueilli Cécile Bourgeon

10h45

Le deuxième témoin, Vincent, 44 ans, sapeur-pompier à Clermont-Ferrand, s’exprime :

“Je suis intervenu dans le cadre d’une disparition d’enfant. J’ai pris en charge la maman de la petite Fiona dans l’ambulance, avec qui je suis restée plusieurs heures. À aucun moment, elle n’a pleuré. J’ai dit à Mme Bourgeon de dire la vérité, parce que ça sentait mauvais tout ça”, explique le pompier.

Elle n’a “rien” répondu.

A lire aussi

>> Affaire Fiona : la dérive mensongère d’un couple

>> Affaire Fiona rejugée à Lyon: qui est Cécile Bourgeon, la mère de la petite victime?

10h25

“On a fait des recherches dans le parc avec elle”, explique la policière.

Une chose l’a particulièrement marquée : “elle n’appelait pas sa fille. Je lui ai demandé de le faire, parce qu’elle reconnaîtrait la voix de sa mère. Mais elle l’appelait d’une façon qui ne m’a pas convaincue. On se demandait si elle la recherchait vraiment.”Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

“Je lui ai aussi demandé pourquoi elle avait perdu du temps en allant au commissariat [à quelque 2 km de distance selon le témoin] plutôt que de nous appeler depuis le parc ?”

10h20

Le premier témoin du jour, Myriam, une fonctionnaire de police de 46 ans, est interrogée :

“J’étais cheffe de patrouille ce jour-là en police secours. Nous avons été appelés par notre salle de commandement qui nous a demandé d’intervenir au parc en fin de journée.”

Cécile Bourgeon “nous a expliqué qu’elle s’était endormie sur un banc, j’ai trouvé ça un peu surprenant.”

Berkane Makhlouf revient sur les témoignages de la veille

Berkane Makhlouf est interrogé par le président :

“Je ne sais pas s’il est raciste ou pas. Je ne suis pas d’accord”, réagit l’accusé, aux propos de la veille du beau-père de Cécile Bourgeon. “J’ai l’impression que l’histoire se répète, que les gens viennent déverser leurs mensonges”, lâche-t-il.

L’arme qu’il avait à domicile, “je l’avais prise pour celui-là qui avait agressé Cécile sexuellement. C’étaient des cartouches de grenailles.”

Président : “Je me demande si vous n’avez pas pris trop de cachets ce matin, vous avez des difficultés d’élocution ?”

Berkane Makhlouf : “Non, non, non. J’ai pris mon traitement. C’est la fatigue, c’est l’usure. Je suis enfermé.”

Président : “Je comprends que cela soit difficile mais vous avez l’élocution pâteuse.”

“J’ai été vicieux”

Il revient également sur le déroulé de la garde à vue, “Cécile m’a dit,”moi, de toute façon, je ne parlerai jamais, je ne dirai rien”. J’ai été très désagréable car je ne savais pas où Bilal et Eva étaient. Je voulais que Cécile sorte de garde à vue le plus vite, pour s’occuper d’eux. J’étais agacé, survolté, c’est vrai. J’ai été vicieux, en subtilisant un téléphone.”

Enfin, il s’oppose totalement à l’hypothèse du corps jeté à la poubelle : “C’est du grand n’importe quoi. Quand on a fait l’enterrement, Cécile a dit qu’elle avait fait une croix. Elle n’a jamais fait de croix. Elle a récité une prière musulmane et est partie”.

Maître Renaud Portejoie, avocat de Cécile Bourgeon, revient sur l’incident entre sa cliente et un photographe.

9h20

Le troisième jour du procès Fiona débute.

Cécile Bourgeon est arrivée au Palais de justice par la porte principale.

L’accusée, qui comparaît libre, ne voulait pas être photographiée. Excédée, elle a arraché le flash d’un des photographes présents sur lieux.

En larmes, l’accusée est revenue sur l’incident : “Ils sont là à me mitrailler, ils veulent quoi ? J’ai voulu casser son téléphone, franchement, c’est trop. Qu’ils me laissent tranquille ! Je me suis sentie agressée”, livre-t-elle en ce jour singulier, où Fiona aurait dû fêter ses 13 ans.Affaire Fiona Au 3e jour du procès, Berkane Makhlouf nie avoir déposé le corps de la fillette dans une poubelle

Photo Progrès/ Joël Philippon

Le résumé de la deuxième journée du procès

Ce mercredi 2 décembre, les enquêteurs se sont succédé à la barre de la cour d’assises d’appel du Rhône, à Lyon.

Ils sont revenus sur les investigations menées depuis 2013. François Bernard, directeur du service régional de police judiciaire de Clermont-Ferrand, aujourd’hui à la retraite, a émis l’hypothèse que le corps de Fiona aurait pu être jeté dans une poubelle.

Une hypothèse confortée par Sophie Robert, à l’époque commissaire de l’Office central pour la répression des violences aux personnes, qui a expliqué que les fouilles dans le centre de tri n’ont pu se faire que trois semaines après la disparition, et “seulement en surface”.

À lire aussi :

>> Affaire Fiona: “On a l’intime conviction de la responsabilité de Cécile Bourgeon et de Berkane Makhlouf”

Un ordinateurs aux indices troublants

Grâce aux recherches réalisées dans l’ordinateur de Cécile Bourgeon, les enquêteurs ont retrouvé des informations troublantes. Ils se sont aperçus notamment que le doudou donné pour rechercher Fiona ne correspondait pas au sien.

Ils ont également retrouvé dans la mémoire de l’ordinateur, des recherches sur des enfants décédés dans des affaires sordides.

Jean-François Moreau, l’enquêteur qui s’est occupé des gardes à vue de Berkane Makhlouf, a fait part de l’attitude de l’accusé lors des auditions qu’il a menées. Selon lui, il était “ingérable”.

“J’ai honte d’avoir joué la comédie”

“J‘ai trop honte d’avoir joué la comédie. Cela n’a servi à rien. Cela a aggravé la situation, car à force de mentir on s’en convainc soi-même. Quand j’ai avoué, j’ai été libérée d’un poids”, a affirmé Cécile Bourgeon au président.

Ce jeudi 3 décembre, des pompiers et des voisins du couple doivent être entendus dans ce procès qui va durer jusqu’au 16 décembre.

Revivez la deuxième journée du procès ici

Affaire Fiona

Rhône

Faits-divers – Justice

Jura

Loire

Haute-Loire

Edition Lyon – Villeurbanne

Fil Info

Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Avoir l’audace de mélanger quelques ingrédients des jeux traditionnels de gestion de ferme, de l’élevage similaire à celui de nos joyeux et célèbres pokemon, le tout desservi par la riche idée de développer des animaux à partir des plantes… notre impatience face à l’arrivée de ce titre était forte et sincère. Les développeurs de chez Marple Powered Games ne se doutaient peut être pas que nous étions si enthousiastes à l’idée de tester leur nouveau bébé… cette découverte a t-elle été à la hauteur de nos attentes ? Hum, il va falloir en discuter…Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Sur le papier, Monster Harvest fourmille de bonnes idées, d’originalité, tout en reprenant des concepts traditionnels qui ont déjà fait leurs preuves. Pourtant, à peine le soft est t-il lancé que les premières déconvenues se dévoilent avec maladresse. Passé un temps de chargement que nous qualifierons tout de même de longuet, vient le moment de choisir un nom pour sa ferme, un nom pour son personnage et l’apparence de ce dernier. Point d’emballement, vous n’aurez le choix qu’entre 4 petits persos sans grand charme. Donner un nom à votre ferme et à votre héros (ou à héroïne) sera quelque peu délicat : en effet, les premiers bugs se font sentir et les touches réagissent mal aux diverses sélections. La casse (majuscule/minuscule) n’est pas respectée, avec un choix de majuscules, tandis que des minuscules s’affichent. Oui, c’est un détail, mais à force de lutter à écrire notre nom, cela nous a soudainement sauté aux yeux.

Planimachin et planitruc sont dans un bateau…

Le scénario débute sur une lettre de votre oncle (professeur Spark) qui vous dévoile ses dernières trouvailles insolites : la découverte de substances étranges capables de transformer les plantes en animaux, les planimaux. Forcément, le savant fou a désormais bien d’autres activités que celle de mettre la main dans la terre de sa petite ferme non loin du labo. Il vous propose alors de prendre le relais. Par ailleurs, la ville autour du laboratoire de tonton prend peu à peu de l’ampleur et vous êtes convié à aller faire connaissance avec tous vos super nouveaux voisins. Chic. Avec des textes rikiki, les bavardages s’annoncent bien ! Ouf, ils sont en français, c’est déjà ça..!

Planimalis (qui nous rappelle une célèbre chaîne d’animalerie !) est en effet non loin de votre fermette. Ses résidents n’y sont, fort heureusement, pas si prolixes. Vous y retrouverez les traditionnels marchands, infirmiers et autres villageois plus ou moins sympathiques. Le coin vous permettra de réaliser quelques emplettes de rigueur, de perfectionner vos outils, ou simplement de rejoindre un donjon non loin de là. Par ailleurs, le territoire peut gagner en superficie… et dévoilera dès lors d’autres capacités… que nous vous laissons découvrir. Mais pour le moment, il serait temps de se retrousser les manches et de faire pousser quelques petites graines !

Où ai-je rangé ma binette ?

Comme dans tout bon jeu de gestion agricole, votre première mission consistera à sacrément déblayer le terrain laissé en friche depuis probablement plusieurs millénaires par tonton. Entre les bouts de bois, les arbres, les cailloux… vous allez ruiner un sacré paquet d’énergie pour désengorger la zone !Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Cette énergie, appelée endurance, est visible en haut à gauche de votre écran de jeu. Que vous découpiez du bois, arrosiez vos plantes ou dégommiez quelques cailloux pour en extraire quelques poussières de minerai ou simplement de la roche, tout cela vous coûtera de l’endurance. La grande fatigue vous guette si la jauge est vide… Il ne vous reste alors plus qu’à aller vous coucher (aaah la célèbre sieste dès le matin après avoir cassé des cailloux pendant 2 minutes… un grand classique !). Quelques remontants sont fort heureusement disponibles et il serait sage que vous teniez toujours dans votre besace de quoi vous rebooster un minimum.

Une grande vigilance sur l’arrosage de vos graines devra être apportée. En effet, si vous les oubliez, elles ne manqueront pas de faner rapidement. Par ailleurs, une fois qu’elles sont prêtes, ne les laissez pas hors de la terre plus de quelques secondes sous peine de les voir… disparaître ! Quelle fâcheuse surprise avons nous eue à la perte de nos récoltes par manque de place dans notre sac. Le temps de faire l’aller-retour à notre coffre fraîchement construit, que tout avait disparu. Après plusieurs jours d’effort et d’attente, la frustration était là !

Un tableau des ventes vous permet de déposer quotidiennement tous les objets mais aussi les récoltes et divers bricolages/trouvailles que vous souhaitez vendre. Au réveil, le lendemain matin, vous récoltez votre butin avec un compte rendu détaillé du tarif de chaque objet.

Bien entendu, toute l’originalité du titre ne repose pas dans la récolte de radis. L’objectif réel reste la naissance des planimaux. Pour ce faire, rien de plus facile… le slime (moui… un peu enfantin non ?) fait son entrée ! Disponible en plusieurs couleurs, ce dernier permet toutes sortes de prouesses, aussi bien pour accélérer la pousse d’une plante que pour la création de moults planimaux.

Le slime peut s’obtenir de diverses façons, si bien que vous n’aurez pas de grande difficulté à en trouver. Des bulles de couleur se baladent régulièrement, des bulles que vous pouvez abattre d’un coup d’épée afin de récolter le slime. La ville comporte son vendeur de slime de toutes sortes. Vous pourrez même le fabriquer vous-même, aussi facilement qu’une barrière ou un épouvantail ! La construction est en effet simple et rapide, de quoi construire toutes sortes de choses qui viennent à se débloquer au fil de votre expérience gagnée dans l’aventure.

Le slime devra être déposé sur la plante… Prenez en grand soin, toujours. Et au moment de sa récolte, POUF un planimal !Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Un plani-quoi ?

Un planimal est une petite bestiole obtenue à partir du croisement d’une plante et de slime. Plutôt dévoué à son créateur, le planimal vous suit partout (pas plus de deux visibles à vos côtés), et deviendra un compagnon fidèle en donjon…

En effet, au nord de la ville, se trouve une mystérieuse grotte, que vous vous empresserez de découvrir peu de temps après votre arrivée dans l’aventure (et parce qu’il faut bien s’occuper… oups !). Votre oncle à la chevelure folle reste tout de même dans les parages. Ce donjon regorge de bien des secrets et vous seriez mignon de les découvrir afin qu’il puisse poursuivre ses recherches sans se faire voler la vedette par l’entreprise SlimeCo qui n’hésite pas à extraire à tout-va le slime du donjon. Depuis, du slime se balade un peu partout (pour votre plus grand bonheur, mais chut) et tonton est un peu colère.

Chaque donjon se divise en plusieurs salles ouvertes, reliées entre elles, et dont le cheminement vous est rappelé en haut à droite de l’écran par une petite carte bien pratique. Se déployant de façon aléatoire à chacune de vos venues (bien ça !), parce que, oui, vous viendrez souvent, vous serez amené à découvrir quelques ennemis pas toujours très sympathiques. Ces derniers ne manqueront pas de vous sauter dessus pour déclencher le combat et prendre l’avantage. Néanmoins, vous comprendrez rapidement comment retourner la situation et commencer vous-même le combat.

La mise en scène de la bataille est assez… rétro. Les adversaires se font face, tels de valeureux combattants des vieux RPG qui ont su nous charmer à l’époque. D’autres y verront un sérieux clin d’œil à Pokemon… chacun y trouvera donc quelque chose à redire, assurément !

Dans le déroulement même du combat, rien de bien original, si ce n’est que ce n’est pas vous, petit personnage, qui partez au charbon mais bel et bien vos planimaux. Ces derniers disposent de quelques attaques, d’une barre de vie et d’une barre de Points de Combat (des PC nécessaires pour déployer certaines attaques). Nous n’avons en revanche pas noté de réel impact du choix du planimal face à son adversaire. Exit donc les compétences eau VS feu qui font un ravage. Faites simplement attention à ne pas séjourner trop longtemps dans le donjon… en effet, la défaite est sévère…Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Dans le cas d’un planimal dont la barre de vie tombe à zéro, c’est le drame… S’il est facile de fabriquer ces bestioles, il l’est tout autant de les perdre. Plus de vie ? Adieu planimal, merci d’avoir combattu ! La rigueur est d’autant plus virulente lorsque ce petit machin vous a demandé un sacré bout de temps pour gagner toute son expérience… Une consolation existe tout de même. Le planimal disparaît mais vous disposez désormais de cœurs… ces cœurs seront à dépenser à l’entrée de votre ferme pour améliorer la qualité de votre terre. Ça ne vaut pas un Kroirouj niveau 13, mais bon…

Planimaland

Le style graphique ne plaira pas à tout le monde, mais il reste cohérent dans l’intégralité du soft et certaines saisons s’avèrent être particulièrement colorées à l’écran. La visibilité est renforcée par l’effacement des arbres sur votre passage, et il est globalement facile de bien visualiser ce que nous cherchons.

Les textes sont, en revanche, très petits, et plus particulièrement ceux détaillant les objets. À tel point que nous ne sommes pas toujours parvenus à lire ce qu’il en était, notamment en mode portable.

Si la musique ne présente pas de gros défaut en soit, certains bruitages sont particulièrement désagréables… notamment un grésillement au sein des champs de culture. Vous serez parfois surpris aussi de quelques sons tandis que vous déambulez la nuit… Mais certains pourraient apprécier l’ambiance !

Monster Harvest est disponible sur l’Eshop de la Nintendo Switch au prix de 20 euros environ (hors promotion).Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Le saviez vous ?

Si le slime est devenu célèbre grâce au film Flubber dans lequel il tient un rôle non négligeable, cette matière particulièrement visqueuse a d’abord été conçue par des bruiteurs de cinéma. En effet, cette substance est idéale pour imiter le son des flatulences… une idée qui a bien entendu été retenue par les industriels qui ont dès lors lancé sur le marché les célèbres boîtes à prout.

Partager :

Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Monster Harvest (Nintendo Switch) – Le test

Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Plus

Cliquez pour partager sur Tumblr(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Pocket(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Telegram(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Skype(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur Reddit(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

Alors qu’il reste quelques semaines avant la sortie officielle de Windows 11, Microsoft a annoncé la semaine dernière des changements mineurs dans la configuration minimale requise pour son nouveau système d’exploitation. Les propriétaires de PC relativement récents équipés de processeurs Intel Core de 7Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

e

génération ou de processeurs AMD Zen de 1

re

génération qui espéraient un répit partiel vont être déçus…Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

Dans un message non signé publié sur le blog Windows Insider, la société a annoncé qu’elle ferait « un petit nombre d’ajouts à la liste des processeurs compatibles… mais qu’elle maintiendrait les exigences minimales du système telles qu’elles ont été fixées à l’origine ».

publicité

PC Health Check sera disponible « dans les semaines à venir »

Microsoft a également indiqué la mise à disposition d’une nouvelle version de son vérificateur de compatibilité pour les membres du programme Windows Insider, et que cet outil serait disponible pour tous « dans les semaines à venir » :Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

Les exigences de base pour exécuter Windows 11 restent inchangées

Image : Microsoft.

Les exigences de base pour exécuter Windows 11 sont inchangées par rapport à celles qui ont été révélées dans le cadre de l’annonce originale. Un PC devra disposer d’un minimum de 4 Go de mémoire et de 64 Go de stockage ; le démarrage sécurisé UEFI doit être activé ; la carte graphique doit être compatible avec DirectX 12 ou une version ultérieure, avec un pilote WDDM 2.0 ; et un module de plateforme de confiance (TPM) 2.0 doit être inclus.

Quant aux ajouts à la liste des processeurs compatibles, la liste est effectivement courte. Deux familles de processeurs Intel pour serveurs et stations de travail figurent désormais sur la liste : les Core X-Series et les Xeon W-Series. Le seul processeur Intel grand public ajouté à la liste ne manquera pas de faire sourciller : le Core 7820HQ d’Intel est également le processeur livré avec le très coûteux Surface Studio 2 de Microsoft.Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

La liste des processeurs AMD pris en charge n’a pas changé. Microsoft précise qu’elle a « soigneusement analysé la première génération de processeurs AMD Zen en partenariat avec AMD » et a conclu qu’aucun de ces processeurs ne méritait d’être ajouté à la liste des processeurs pris en charge.

Des PC plus fiables

Dans le reste du long billet de blog (près de 2 000 mots), l’équipe Windows a réitéré les principes sur lesquels elle s’appuie pour justifier les nouvelles exigences en matière de système. Selon elle, l’application de normes plus strictes rendra les PC Windows 11 plus fiables et plus sûrs que leurs prédécesseurs, tout en étant plus compatibles avec les applications modernes.

En termes de fiabilité, Microsoft affirme que ses données télémétriques plaident en faveur des nouvelles normes. « Les appareils qui ne répondent pas aux exigences minimales du système présentent 52 % de plus de pannes en mode noyau », indique la société. « Alors que les appareils qui répondent aux exigences minimales du système ont eu une expérience sans crash à 99,8 %. »Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

C’est un curieux changement d’échelle. Si l’on convertit ces deux statistiques en une échelle commune, on peut en déduire que les anciens modèles de PC, en l’absence d’autres problèmes, devraient tout de même présenter un taux d’absence de pannes de près de 99,7 %.

La sécurité avant tout

Microsoft est sur un terrain plus solide en ce qui concerne l’argument de la sécurité. L’exigence TPM 2.0, par exemple, prend en charge l’authentification matérielle et permet également le stockage sécurisé des clés de chiffrement de disque Bitlocker. L’exigence de démarrage sécurisé UEFI fait déjà partie des exigences des PC Windows depuis 2013 et permet de bloquer efficacement les attaques de ransomware avant le démarrage, comme NotPetya.

Les processeurs plus récents sont conçus pour prendre en charge les fonctions de sécurité basées sur la virtualisation qui empêchent l’injection de code dynamique dans le noyau Windows et augmentent également la sécurité des pilotes au niveau du noyau. « Le département de la Défense des Etats-Unis (DoD) exige une sécurité basée sur la virtualisation sur Windows 10 pour ses appareils », fait valoir Microsoft. « Bien que nous n’exigions pas une sécurité basée sur la virtualisation lors de la mise à niveau vers Windows 11, nous pensons que les avantages de sécurité qu’il propose sont si importants que nous avons voulu que la configuration minimale requise permette à chaque PC exécutant Windows 11 de répondre à la même sécurité que celle exigée par le DoD. »Vidéo : Windows 11 : Microsoft reste ferme sur les exigences matérielles

La pièce tacite du puzzle des processeurs est la vulnérabilité des anciens processeurs aux failles de sécurité connues sous les noms de Spectre et Meltdown. Bien qu’Intel et Microsoft aient collectivement fourni des mises à jour du microcode et des correctifs au niveau du système Windows qui atténuent l’impact de ces exploits, il n’y a pas de remède, et les correctifs sont connus pour affecter les performances du système.

Un cycle de remplacement du matériel lancé

Ce n’est probablement pas une coïncidence si la liste des processeurs Intel vulnérables comprend pratiquement tous les processeurs conçus et vendus en 2017 et début 2018. Comme je l’écrivais à l’époque, « bien que les correctifs logiciels puissent atténuer les effets pour le moment, la solution à long terme implique des changements fondamentaux dans la conception des CPU, qui pourraient prendre des années avant d’arriver sur le marché ».

Dans un bulletin du 3 janvier 2018, des experts en sécurité du CERT (un partenaire du ministère américain de la Sécurité intérieure) étaient encore plus brutaux : la seule solution aux attaques Spectre/Meltdown ? « Remplacer le matériel du processeur. La vulnérabilité sous-jacente est principalement due à des choix de conception de l’architecture du CPU. Pour éliminer complètement la vulnérabilité, il faut remplacer le matériel CPU vulnérable. »

Près de quatre ans plus tard, il semble que Windows 11 va jouer un rôle majeur dans ce cycle de remplacement massif et déchirant. Tous ceux qui ont l’intention de continuer à utiliser du matériel plus ancien resteront sous Windows 10, ce système d’exploitation étant pris en charge jusqu’en octobre 2025.

On ne sait pas ce qui se passera après cette date.

Source : ZDNet.com

« Votre ordinateur a été verrouillé » : n’appelez pas, c’est une arnaque au support technique

L’arnaque au support informatique fait de nombreuses victimes, pressées de débloquer leur ordinateur paralysé derrière un écran bleu. Les escrocs se font passer pour des chevaliers blancs en résolvant des problèmes qui n’existent pas, puis réclament un paiement de plusieurs centaines d’euros.« Votre ordinateur a été verrouillé » : n’appelez pas, c’est une arnaque au support technique

Un écran bleu s’est affiché sur votre ordinateur et vous n’arrivez pas à le faire partir ? Il vous « informe » que votre ordinateur est infecté par un virus ? N’appelez surtout pas le numéro du « support technique » indiqué à l’écran, vous serez mis en ligne avec des escrocs.

Ce modèle d’arnaque n’est pas récent et transpose sur le web des arnaques en personne bien connues (faux plombier, faux serrurier, faux ramoneur…). Toutes ses variations tirent sur les mêmes ficelles. Une personne peu connaisseuse n’arrivera pas à se débarrasser de l’écran bleu, et se résignera à contacter le support. Les escrocs lui feront installer un logiciel d’accès au bureau à distance, qui leur permettra de prendre le contrôle de l’appareil. Ils lui factureront ensuite une prestation hors de prix.

Les escrocs vont effectuer des manipulations sur l’ordinateur de la victime à distance, puis facturer leurs services. // Source : Louise Audry pour Numerama

De 200 à 1 000 € pour résoudre un problème inexistant

Jeannine* n’avait jamais entendu parler de l’entourloupe. Elle a appelé le numéro. Pendant plus 2 heures, ses interlocuteurs lui ont fourni une prestation de service informatique, alors que son ordinateur n’avait aucun problème. Ils lui ont installé une vraie suite logicielle d’un antivirus connu, après qu’elle leur a donné accès à son ordinateur. Ils s’en sont ensuite servis pour scanner son ordinateur à la recherche du fameux logiciel espion qui aurait paralysé sa machine, et lui ont déclaré que son ordinateur était enfin nettoyé. Mieux, ils lui affirment qu’elle dispose d’une garantie de 6 mois au cas où un virus toucherait son ordinateur.

Coût de la manœuvre pour la retraitée : 200 €. Elle s’en sort bien, d’autres arnaques demandent jusqu’à 1 000 €. Dans la confusion, Jeannine leur a donné son numéro de carte bleue et certains de ses mots de passe, qui auraient pu être exploités à des fins malveillantes ou revendus sur les marchés noirs. Comme beaucoup de victimes, elle n’est pas parvenue à se faire rembourser. Quant au numéro qu’elle avait appelé, il ne fonctionnait plus dès le lendemain.

Comme beaucoup de personnes âgées, Jeannine a un ordinateur offert par la famille, dont elle ne se sert que pour envoyer et recevoir des emails — notamment les photos de ses petits-enfants –, effectuer certaines tâches administratives et jouer au solitaire. Elle regrette ne pas avoir eu d’éducation à l’informatique à l’école ou dans sa vie professionnelle.

Dans l’urgence, l’arnaque est crédible

Une aventure similaire est arrivée à la mère de Thomas. Mais à l’inverse de Jeannine, elle n’est pas allée au bout de l’escroquerie. Après une quinzaine de minutes au téléphone, elle a raccroché pour appeler son fils, développeur de profession.

« Ma mère a déjà vu mon père au téléphone avec le support Apple pour son Mac. Il avait donné un accès à une assistance Apple à distance légitime. Donc sur le principe, elle n’était pas choquée », explique-t-il à Numerama.

Les logiciels de bureau à distance sont effectivement utilisés par les services de maintenance de nombreuses sociétés, de manière parfaitement légitime. Malheureusement, leur usage est souvent détourné par les cybercriminels, qui s’en servent pour d’ouvrir une porte géante sur l’ordinateur de leurs victimes.

Dans cette version de l’arnaque, les malfaiteurs se font passer pour Microsoft, et renvoient vers une page officielle du site de Windows. Ils préviennent que tout un ensemble de données sont en jeux, et expliquent qu’il ne faut pas redémarrer l’ordinateur. L’appel gratuit vers le prétendu numéro du support informatique est écrit en gros en bas de page. Et bien sûr, il faut rapidement prendre une décision. La victime ne prend pas le temps de réfléchir, et de découvrir la supercherie, qui peut lui apparaître comme évidente après les faits.

Comment se débarrasser de l’écran bleu qui bloque mon ordinateur ?

L’arnaque a plusieurs variations, qui ne se résoudront pas de la même façon. Le site gouvernemental d’aide aux victimes de cybermalveillance donne cependant quelques pistes. Avant toute chose, il rappelle qu’il faut essayer de conserver le plus de preuves possible : numéro de téléphone, photos de l’écran, adresse de la page web visitée quand l’arnaque s’est déclenchée… N’hésitez pas à faire appel à des personnes de votre entourage pour vous accompagner :

Redémarrez l’ordinateur, en appuyant longuement sur le bouton d’arrêt pour l’éteindre. Dans les versions les moins virulentes de l’arnaque, cela suffira à fermer la page web, et à reprendre le contrôle sur votre ordinateur.

Ensuite, nettoyez votre navigateur web (Edge, Chrome, Firefox…). Sur Chrome par exemple, allez dans « paramètres » puis « confidentialité et sécurité » et « Effacer les données de navigation. »

Certaines versions plus virulentes pourraient demander l’intervention d’un professionnel. La page pourrait provenir d’un malware, installé grâce à un phishing réussi. Dans ce cas-là, vous pouvez contacter un professionnel vérifié par le gouvernement sur Cybermalveillance.

Que faire si j’ai mordu à l’escroquerie ?

Suivez ces étapes dans l’ordre, le plus vite possible :

Commencez par faire opposition sur votre carte bancaire. La grande majorité des banques disposent d’une ligne téléphonique ininterrompue pour gérer les oppositions, n’attendez pas un retour de votre conseiller.

Désinstallez en priorité le logiciel de bureau à distance que l’escroc vous a fait installer. Ensuite, vérifiez que vous connaissez tous les logiciels présents sur vos ordinateurs, et supprimez tout programme suspect.

Changez tous vos mots de passe. Grâce au logiciel de bureau à distance, les escrocs pourraient avoir eu accès à certains de vos mots de passe. Revendus, ils pourraient servir à d’autres escrocs pour vous arnaquer à nouveau.

Signalez votre mésaventure sur Pharos, la plateforme du ministère de l’Intérieur. Vous pouvez également déposer plainte au commissariat. Si vous avez collecté des preuves, amenez-les. Vous pouvez demander l’aide gratuite de France Victimes, le numéro d’aide aux victimes du ministère de la Justice, au 116 006.

Redoublez de vigilance : puisque vous vous êtes fait arnaquer une fois, les escrocs vous auront identifié comme une cible vulnérable, et tenteront sûrement de vous piéger à nouveau.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Contactez-nous sur francois.manens@humanoid.fr.

Tweeter

Partager

Partager

Partager

redditer

Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15″ 165Hz gamer créateur 8h avec NVIDIA Ampere GeForce RTX et Intel Tiger Lake-H

Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15″ 165Hz gamer créateur 8h avec NVIDIA Ampere GeForce RTX et Intel Tiger Lake-HLenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

15″ IPS 165Hz sRGB, Core i7 Tiger Lake-H, GeForce RTX 3050 Ti, SSD + HDD, etc.

Nouveau PC portable orienté jeu et création, leLenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6 à écran 15 pouces IPS 165Hz 100% sRGB est équipé d’un processeur Intel Tiger Lake-H, d’une carte graphique NVIDIA Ampere GeForce RTX 3000, d’un double stockage SSD + disque dur ou encore une connectique Wi-Fi ax et USB-C, le tout offrant une autonomie de 8 heures.Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Le Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6 est un nouveau PC portable au design Shadow Black noir qui mesure 359.6 x 251.9 x 24.2 mm et pèse 2.25 Kg.

Il offre une autonomie annoncée de 8 heures sous Windows 10 (Pro) avec sa batterie Li-Polymère 45Whr rechargeable à 50% en 30 minutes grâce à la technologie Rapid Charge Pro.Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Cet ordinateur est architecturé autour d’un processeur Intel Tiger Lake-H, Quad Core i5-11300H (3.1 GHz) ou Quad Core i7-11370H (3.3 GHz), les deux à solution graphique intégrée Intel Iris Xe.

Le Tiger Lake-H est couplé à jusqu’à 16 Go DDR4 3200MHz de mémoire vive et offre 2 emplacements de stockage : 1 au format 2.5 pouces pour disque dur et 1 au format SSD M.2 NVMe PCIe 3.0 x4 (2242) ou x2 (2280).Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Côté traitements graphiques, le Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6 est prévu avec une carte dédiée NVIDIA Turing GeForce GTX 1650 4 Go GDDR6 dédiés ou encore une NVIDIA Ampere (90W) ray tracing plus récente GeForce RTX 3050 4 Go GDDR6 dédiés ou GeForce RTX 3050 Ti 4 Go GDDR6.

Côté affichage, on a affaire à un écran 15.6 pouces IPS Full HD (1920×1080) antireflet soit 45% NTSC 250cd/m2 800:1, soit 120Hz 45% NTSC 250cd/m2 800:1, soit 165Hz 100% sRGB 300cd/m2 1000:1.Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Le nouveau Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6 intègre par ailleurs une connectique Wi-Fi ax (2×2), Bluetooth 5.0, HDMI 2.0, audio combo Casque/Micro, Ethernet Gigabit, 2 USB 3.0 et 1 USB 3.2 Type-C (Gen1).

Ce PC portable intègre par ailleurs 2 haut-parleurs (2 x 2W) Nahimic, une webcam HD 720p avec micro et camera shutter pour protéger la vie privée, ou encore un clavier chiclet rétro éclairé de blanc ou RGB 4 zones avec pavé numérique.Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

D’après nos informations, plusieurs éditions du Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6 sont prévues en France, principalement autour d’un Core i5-11300H, d’une GeForce RTX 3050, d’un SSD de 512 Go ou encore d’un écran 120Hz.

Publié par Marine |Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

4 Juin 2021

| 0Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

120Hz, 15″, Ampere, Core i5, Core i5-11300H, Core i7, Core i7-11370H, Full HD, Full HD 120Hz, GeForce GTX 1650, GeForce RTX 3050, GeForce RTX 3050 Ti, IPS, IPS Full HD, IPS Full HD 120Hz, IPS Full HD c, Joueurs, Lenovo, Lenovo IdeaPad, Lenovo IdeaPad Gaming, Lenovo IdeaPad Gaming 3, Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, M.2, Quad Core, ssd, SSD M.2 NVMe, Tiger Lake-H, Tiger Lake-H Quad Core, Turing, USB-C, Wi-Fi ax

Partager:Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?

LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !Lenovo IdeaPad Gaming 3 15IHU6, PC portable 15

Demandez-nous conseil !

Adata annonce une RAM DDR5 163% plus performante qu’une ram DDR4 !

Pendant la conférence de présentation des nouveautés “Xtreme Innovation”, le concepteur ADATA a annoncé la sortie d’une gamme complète de nouveaux produits. Nous aurons droit à de nouveaux disques SSD, des alimentations, des écouteurs et bien d’autres surprises. Le point culminant dans tout ça demeure la nouvelle génération de RAM DDR5 affichée par le fabricant, qui fonctionne à 12,6 GHz. Ici, nous vous aidons à en savoir davantage sur le sujet !Adata annonce une RAM DDR5 163% plus performante qu’une ram DDR4 !

Découvrez la RAM DDR5 de ADATA XPG fonctionnant à 12,6 GHz

Lors de l’événement organisé hier soir, le concepteur ADATA a présenté tous les produits prêts à être lancer pendant le quatrième trimestre de l’année. Cependant, le lancement ne sera effectif que si la plate-forme Alder Lake-S d’Intel décide de prendre en charge cette nouvelle génération de RAM.

Cette nouvelle génération de modules de mémoire RAM dispose d’une fréquence, équivalent à 8 400 MT/s. Cela parait tout simplement énorme puisque son pourcentage de supériorité à la DDR4 est de 163 %. Cette amélioration de performances profitera sans doute à la nouvelle génération de PC.

De ce fait, tous les récents ordinateurs portables équipés de la RAM DDR5 offriront des performances sans précédent. De plus, la tension de fonctionnement de ces RAM n’est que de 1,1 V et la capacité de chaque kit peut atteindre 64 Go.

Voici les meilleures RAM du moment !

Meilleure Vente n° 1

Crucial Ballistix BL2K8G32C16U4B 3200 MHz, DDR4,…

Voir l’offre sur AmazonAdata annonce une RAM DDR5 163% plus performante qu’une ram DDR4 !

Meilleure Vente n° 2

Crucial Ballistix BL2K8G32C16U4WL RGB, 3200 MHz,…

Voir l’offre sur Amazon

Meilleure Vente n° 3

Crucial Ballistix BL2K8G32C16S4B 3200 MHz, DDR4,…

Voir l’offre sur Amazon

Préparez-vous à accueillir la panoplie de produits annoncés par ADATA

Lors de la conférence, ADATA a surpris tout le monde en présentant une variété de produits prêts à être lancés. Grâce au dynamisme qu’il emploiera, le concepteur ADATA affirme que tous ces produits couvriront de multiples segments du marché.Adata annonce une RAM DDR5 163% plus performante qu’une ram DDR4 !

Jusque-là, ADATA s’est davantage concentré sur les produits de mémoire et ne proposait généralement que ça. Maintenant, il se concentrera sur d’autres sections de marché, comme les SSD, les alimentations ou les périphériques de jeu, où il dispose déjà quelques produits.

Par conséquent, nous verrons apparaître le nouveau ADATA LEGEND qui présentera une belle interface PCI-Express 4.0. La chose la plus démente demeure la vitesse à laquelle pourrait fonctionner ce SSD. En effet, ADATA nous promet jusqu’à 7 400 Mo de vitesse de lecture.

Un autre produit captivant exposé est sa carte mémoire ADATA Premier Extreme SDXC PCI Express. Celle-ci fournira une vitesse de 800 Mo/s en lecture et 700 Mo/s en écriture. Elle conviendrait très bien aux derniers systèmes informatiques.

Le fabricant ADATA XPG compte dorénavant lancer des Ultrabooks

Pendant cette présentation, on pourrait dire que ADATA a décidé de s’incorporer dans ‘’un dossier à 11 pôles’’. Cependant, il nous prouve le contraire en révélant deux nouveaux ordinateurs de la nouvelle famille XENIA, dont l’un, collabore directement avec Intel.

Ces ordinateurs représentent en effet des équipements qui intègrent des processeurs Intel de 11ème génération. On note également l’intégration du matériel adéquat comme la configuration de 16 Go de RAM et 1 To de SSD NVMe.

De plus, il dispose de plusieurs modèles dont l’un intègre une carte graphique dédiée RTX 3060 ou RTX 3070. Conçu par Intel, il est possible de personnaliser la configuration matérielle, ce qui vous permettra de vous sentir à l’aise lorsque vous jouez.

Sachez que Jusqu’à présent, le fabricant n’a pas révélé le prix, ni la date exacte des produits présentés. Une chose est sûre, ils seront disponibles pendant le dernier trimestre de l’année. Nous devons donc patienter !

Les 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Un contrôleur MIDI est un élément essentiel dans la production de musique actuel. Une mélodie au piano ici, un rythme là-bas… Le fait d’avoir à la fois la touche physique d’un clavier et la liberté d’édition du MIDI est un avantage pour la production musicale. Procurez vous le meilleur contrôleur MIDI pour vos besoins créatifs mènera votre logiciel DAW vers de nouveaux sommets.Les 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Qu’est-ce qu’un contrôleur MIDI ?

Un contrôleur MIDI est une interface physique qui vous permet de contrôler des sons ou des fonctions à partir de périphériques fonctionnant en mode MIDI. Ceux-ci incluent votre DAW, vos plugins VST et autres synthés.

MIDI est le langage qui permet aux instruments de musique électroniques et aux ordinateurs de communiquer et de se connecter. Il envoie des informations sur les notes que vous jouez et comment vous les jouez.

Certains disent que les claviers MIDI sont l’un des éléments les plus importants de l’équipement de production musicale lors de la création d’un studio. Vous trouverez ci-dessous la liste des 5 meilleurs contrôleurs MIDI disponibles à ce jour. La plupart d’entre elles sont disponibles en différents nombres de touches, fournissent diverses fonctions supplémentaires, ainsi que des pads et des kits logiciels décents. Passez au crible et voyez ce qui correspond à votre budget et à vos préférences générales. Voissi notre comparatif détaillé pour choisir parmi les 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019.

1. Le contrôleur MIDI Novation Impulse

C’est l’un de nos favoris et, pour le moment, premier choix du meilleur contrôleur MIDI disponible à ce jour. La musique de Novation nous laisse perplexes de nous confondre avec la façon dont un contrôleur de ce calibre peut avoir une construction aussi solide, y compris des pads et d’autres fonctions externes, à un prix presque deux fois inférieur à celui de ses concurrents. L’Impulse est l’un des meilleurs claviers MIDI actuellement sur le marché et nous l’avons classé n°1 pour une raison : construction, clavier, touches, etc. Le rapport qualité / prix est presque parfait.

Le seul inconvénient serait le manque de logiciel, mais de nos jours beaucoup d’entreprises tentent d’utiliser l’inclusion de logiciels audionumériques et de VST (qu’ils fabriquent d’ailleurs) pour justifier une « mise à niveau » ou simplement un prix plus élevé pour les contrôleurs MIDI. L’Impulse est livré avec Ableton Live Lite et deux très bons VST. Ce n’est pas nécessairement aussi bon qu’Akai, mais le travail est très bien fait.

Nombre de touches disponibles : 25 touches | 49 touches | 61 touches

👍 Touches semi-lestées ultra-réactives👍 Les touches incluent l’aftertouch👍 Options assignables: 8 boutons, 9 faders, 9 boutons (25 touches en moins)👍 Logiciel Automap pour un contrôle MIDI facile avec les principales stations de travail audio numériques👍 Alimenté par USB👍 Entrées de pédale d’expression et de maintien👍 Ports d’entrée et de sortie MIDI👍 Livré avec Ableton Live Lite, synthé Novation Bass Station et pack d’échantillons Loopmasters

Promo

Novation Impulse 25 Clavier de précision Mapping instantané Noir

Ultra-responsible expressive keyboard

Velocity sensitive backlit drum pads

Knobs, faders and buttons that control music software such as Ableton Live

179,60 EURLes 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Acheter sur Amazon

2. Le contrôleur MIDI AKAI Professional MK2

La série de claviers MIDI d’origine MPK d’Akai Professional a conquis le marché et est rapidement devenue l’un des favoris en termes d’équipement de musique MIDI. Ils ont sorti une toute nouvelle mise à niveau de leurs claviers bien-aimés et ils sont très solides en termes de stabilité et de fonctions assignables globales, sans parler d’un paquet de logiciels plutôt lourd. À part le mini, tous les modèles de compteurs clés sont livrés avec le synthétiseur virtuel Ableton Live Lite, Hybrid 3.0 , SONiVOX Twist 2.0 et MPC Essentials (un logiciel audacieux presque digne – nous recommandons toujours de se procurer un logiciel plus fiable).

Nous en sommes aujourd’hui parmi les plus solides. Les pads de batterie sont rétro-éclairés RGB et sensibles à la vélocité. Ils savent ce qu’ils font. Vous avez beaucoup d’options en termes de nombre de clés et de prix, allant d’une mini-clé à une clé complète à 61 clés. Un peu plus cher que le clavier Novation, mais si vous recherchez un meilleur pack logiciel, un arpégiateur et une construction plus complète, procurez-vous un MPK2. C’est l’un des meilleurs claviers MIDI et les commentaires des utilisateurs ne mentent pas.

Nombre de touches disponibles : Mini 25 | 25 touches | 49 touches | 61 touches

👍 Touches pleine taille et semi-lestées avec modification ultérieure (toutes sauf mini)👍 16 pads de batterie allumés, sensibles à la vélocité (4 banques possibles pour un total de 64 combinaisons)👍 Écran LCD haute résolution👍 8 faders, boutons et boutons de commande assignables👍 Contrôles d’octave👍 Pitch Bend et Mod Wheel👍 Lot de logiciels relativement solide

AKAI Professional MPK Mini MKII – Clavier Maître MIDI/USB 25 Touches Sensibles à La Vélocité avec 8 Pads et Joystick 4 Voies + VIP 3 et Pack de Logiciels Inclus

Clavier USB-MIDI avec 25 Mini touches sensibles au toucher avec une action de synthé et des boutons d’octave pour étendre le clavier à toute la portée mélodique

Un Stick analogique innovant pour contrôler le Pitch et la modulation, plus un Arpeggiator intégré avec résolution, portée et modes ajustables

Huit Pads MPC rétroéclairés sensibles au toucher avec modes Note Repeat et Full Level pour programmer des batteries, lancer des Samples et contrôler des instruments virtuels / stations audionumériques

129,00 EUR

Acheter sur Amazon

3. Le contrôleur MIDI M-Audio Keystation MK3

Nous aimons ce clavier de M-Audio en raison de son prix plus bas. Il est absolument parfait pour ceux qui n’ont pas besoin de pads ou d’autres commandes sophistiquées – cela reste simple avec seulement des touches, une molette de pitch et de modulation et quelques autres fonctions. Encore plus, M-Audio a continuellement mis à jour le Keystation au fil du temps. Ils ont lancé la MKII il y a quelques années et la MK3 à bord offre une stabilité et des fonctionnalités encore meilleures.

Juste l’essentiel à un prix très abordable. Personnellement, nous n’utilisons pas de potentiomètres ni de faders et ne touchons pas beaucoup nos pads. Nous n’utilisons que des touches pour un clavier MIDI, mais lorsque nous jouons en direct, nous avons tendance à utiliser notre autre clavier (MPK2) pour cela. C’est donc mieux pour les studios qui n’ont pas besoin de boutons aléatoires, mais simplement d’un beau clavier pour jouer des données MIDI. La clé est solide pour le prix et synthétisée (un peu plus élastique que semi et pondérée, ce que j’aime bien) et est livrée avec un joli package logiciel AIR Music Tech Mini Grand, AIR Music Tech Velvet, AIR Xpand. ! 2, et étonnamment, Pro Tools (M-Audio Edition), ainsi que Ableton Live Lite. Ils ont également rendu celui-ci compatible iOS avec un kit de connexion (vendu séparément), donc si vous créez des mélodies sur votre appareil Apple, cela serait également agréable.Les 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Nombre de touches disponibles : Mini 32 | 49 touches | 61 touches | 88 touches

👍 Touches synthétiques👍 Touches sensibles à la vélocité👍 Pitch Bend et Mod Wheel👍 Contrôles de transport👍 Pédale Sustain👍 Livré avec SONiVOX Eighty-Eight Ensemble

Promo

M-Audio Keystation Mini 32 MK3 – Clavier Maître Mini – USB/MIDI Ultra-Portable avec 32 Mini-Touches Sensibles au Toucher, ProTools First, M-Audio Edition et Xpand!2 par AIR Music Tech

Une large palette d’expression | 32 mini-touches sensibles au toucher pour une sensation naturelle qui reproduit chaque subtilité de votre jeu

Gardez le contrôle | Courbes de vélocité paramétrables pour s’adapter à tous les styles et boutons de pitch-bend / modulation pour ajouter de l’expression

Créez instantanément | Connexion plug-and-play avec votre Mac ou PC, il n’y a pas besoin de drivers ou d’alimentation

41,00 EUR

Acheter sur Amazon

4. Le contrôleur MIDI Novation Launchkey

Le Launchkey est l’un de nos favoris. C’est un pas en avant par rapport à notre meilleure Impulse de tous les temps, alors nous vous recommandons de l’acheter si vous voulez économiser environ cent euros. Les pads de batterie sont un peu plus petits que les Akai ou Oxygen (qui nous ont embêtés au début, mais nous avons finalement pu nous y habituer), mais il possède des faders et des boutons assignables, ainsi que des réglages de pitch bend et de mod. La construction et la stabilité globales sont optimales, comme prévu par Novation (pas aussi performant qu’Akai mais toujours solide). Il est fourni avec Novation V-Station et Bass Station VST (PC et Mac), ainsi que leurs applications Novation pour iPad, un énorme avantage si vous utilisez iOS pour la musique (semble devenir plus populaire ces derniers temps). Cela a également remporté notre meilleur clavier ou contrôleur MIDI pour le prix.

Nombre de touches disponibles : 25 touches | 49 touches | 61 touches

👍 16 pads de lancement multicolores sensibles à la vélocité👍 Technologie InControl pour la cartographie DAW👍 Touches synthétiques👍 Suite de logiciels inclus👍 8 faders assignables👍 8 boutons assignables👍 Contrôles d’octave haut / bas👍 Pitch et mod roues

Novation Launchkey MINI MK2 Contrôleur MIDI

Mini clavier, 25 touchesLes 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Contrôles : 8 encoders assignables

7 boutons de fonctions

Acheter sur Amazon

5. Le contrôleur MIDI M-Audio Code

M-Audio fait son apparition à nouveau avec une toute nouvelle ligne de clavier MIDI qui n’est pas du tout économique, mais qui en vaut vraiment la peine si vous recherchez plus que des touches et des pads. Avec quelques très bonnes touches sensibles à la vélocité avec aftertouch, nous avons également 16 pads sensibles à la vélocité qui sont bien sûr assignables, mais qui peuvent également être codés pour des valeurs de LED, CC ou de note de couleur. Le pitch bend typique et les molettes de modulation également, mais de nombreux faders, boutons et boutons peuvent être assignés si vous êtes dans l’automatisation (idéal pour jouer en live également).

En termes de progiciels, examinons ce que nous avons ici. Ableton Live Lite, Loom (synthétiseur additif VST avec des fonctionnalités telles qu’un morph pad – plus d’un logiciel de création de synthé personnel), et Sonivox Hybrid 3 (plus de logiciel de synthèse). Pour nous, le logiciel est assez décevant, mais de nos jours, peu de gens achètent des claviers MIDI simplement à cause du paquet de logiciels. Globalement, ce clavier est destiné à ceux qui recherchent une construction haut de gamme et des fonctionnalités supplémentaires, par opposition à de simples touches.

Nombre de touches disponibles : 49 touches | 61 touches

👍 Touches sensibles à la vélocité (aftertouch)👍 16 pads de batterie (également sensibles à la vélocité)👍 LED de couleur assignables, valeurs Note et CC pour les pads👍 Pavé tactile X / Y👍 Alimenté par USB👍 Pitch assignable a molettes, faders, boutons et boutons👍 Clavier divisé (zones assignables – 4 d’entre elles)👍 Entrées Expression \ Sustain👍 Affichage à LED (6 chiffres)

M-Audio – CODE 61 – Clavier Maître MIDI 61 Touches AfterTouch avec Pad Tactile X/Y, 16 Pads – 9 Faders + Logiciels VIP 3, Ableton Live Lite, Hybrid 3 et Loom Inclus – Noir

61 touches grandeur de taille réelle à la vélocité avec aftertouch et quatre zones assignables pour superposer et diviser les sons

Pad XY entièrement programmable pour contrôle HID et une façon unique de contrôler plusieurs paramètres à la fois sur vos instruments virtuels

16 pads de lancement sensibles à la vélocité et entièrement programmables pour créer des rythmes, lancer des clips, etc

Acheter sur Amazon

Comment choisir un contrôleur MIDI ?

Voici quelques questions importantes à prendre en considération lorsque vous choisissez votre contrôleur MIDI :Les 5 meilleurs contrôleurs MIDI de 2019

Quel est votre budget ?

C’est la question la plus importante à poser. Il existe de nombreux choix pour toutes les gammes de prix, de moins de 100 € à 500 € ou plus. En règle générale, plus le nombre de touches est élevé, plus le prix est élevé. Vous verrez également des logiciels supplémentaires inclus dans les packages, ce qui augmente parfois le prix, alors gardez cela à l’esprit également.

Combien de touches voudriez-vous que votre contrôleur porte ?

Il existe de nombreuses options, telles que : mini-compacts 25, 32, 37, 49 (les plus populaires), 61, voire 88 (les plus hauts – l’équivalent d’un vrai piano). Ceux qui savent que ceux qui veulent reproduire véritablement l’aspect et la convivialité d’un vrai piano, d’autres qui voyagent beaucoup, utilisent des ordinateurs portables ou ne veulent tout simplement pas choisir l’option à 25 touches. Tout dépend de la personne.

Quel type de touches voulez-vous ?

Qu’il s’agisse d’un synthétiseur, semi-lourdes, entier ou équipé d’aftertouch, tout dépend de la préférence. Voici un aperçu des différentes marques de touches généralement présentes dans les claviers MIDI :

– Un synthétiseur : la plupart des claviers MIDI populaires sont livrés avec des touches « synthétiseur », ce qui signifie qu’ils sont en plastique et qu’ils utilisent des ressorts (au lieu des poids réels) pour rétablir la position initiale de la touche une fois que vous l’avez appuyée. La sensation est un peu plus rapide et légère que les autres modèles pondérés.

– Semi-lourdes : elles ne sont pas en plastique ni à ressorts, mais associent plutôt la construction à ressorts à un poids léger intégré pour chaque clé. C’est un peu au milieu pour quand vous appuyez dessus (par rapport au bas et à la rapidité de l’action du synthé, alors que les suivantes sont pondérées, les plus lourdes).

– Entièrement pondéré : la plupart des pianos numériques ont des notes pondérées, car ils tentent de reproduire véritablement ce que l’on ressent à jouer du piano. Ce n’est pas tout à fait comme le vrai, mais vous êtes super proches. Il est rare de trouver un clavier MIDI avec des touches pondérées, mais les modèles les plus chers en ont.

La portabilité est-elle importante pour vous ?

Si c’est le cas, vous devez tenir compte de la taille globale. Comme indiqué précédemment, les « mini-claviers MIDI » à 25 touches et autres sont parfaits pour voyager, mais vous pouvez transporter les 49 touches à facilement aussi.

Voulez-vous que votre contrôleur dispose de pads MIDI ?

De nombreux claviers qui sortent aujourd’hui incluent des » pads » (bien que pas seulement pour la batterie, d’autres sons peuvent également leur être affectés), généralement compris entre 8 et 16 avec 3 à 4 banques possibles. Si vous souhaitez également une boîte à rythmes intégrée à votre clavier MIDI, c’est votre meilleur choix à consolider.

Y a-t-il d’autres fonctions souhaitées ?

Tels que boutons, faders, agrégateurs, molettes de modulation de tonalité et de pitch bend, ou divers autres contrôles de performances. Ce sont tous des avantages, mais ne doivent pas nécessairement. Essayez de garder à l’esprit votre façon de travailler, le type de musique que vous créez ou les fonctionnalités supplémentaires que vous voyez qui valent l’argent supplémentaire.

Le paquet de logiciels inclus avec les claviers vous importe-t-il ?

Certains viennent avec des programmes très intéressants, tels que des stations de travail audio numériques complètes, tandis que d’autres, certains FX ou VST (sons à utiliser avec votre contrôleur MIDI), d’autres non.